Es-tu dans le coup? 1re partie

Alors voilà, il y a quelque chose d’assez fascinant dans la blogosphère du triathlon, c’est qu’il existe des tendances… un jour quelqu’un va dire qu’il faut courir à 90 de cadences… et là tababadaboom, tout le monde écrit des articles sur les bienfaits d’une cadence à 90… alors, on se dit que cela doit être vrai… Alors 2009 est passé et parce que chez Trimes, on est vraiment trop fort, on vous annonce les tendances de 2010… Oui oui, on a un département juste la dessus… Enfin évidemment que non, mais on veut juste s’essayer, à vous d’en tirer vos propres conclusions. Aussi, je tiens à ajouter que chez Trimes, on ne se prend pas pour des coachs, notre but est de partager des informations, il y à prendre et à laisser…

Voici notre top 10 des IN (2010) et OUT (so 2009!)

IN : se préocuper de sa technique de foulée.
OUT : se préocuper de la réception de son pied (avant, milieu, arrière du pied)
Effectivement, tout le monde parle de la nécessité de courir de l’avant du pied en ce moment. Les chaussures Newton sont en train de se construire une fortune la dessus et pourtant la réalité est que même les pros atterrissent sur le talon, enfin, ils ne frappent pas du talon. Je vous conseil de lire l’article Running technique : The Footstrike de The Science of Sport… Généralement, l’argument est de dire que plus vous courez sur l’avant du pied, moins vous bloquez votre genoux, vous etes moins blessés, et vous courez plus vite. Hmm c’est pas totalement faux, le seul hic c’est que selon une étude sur l’élite du 21k. 1% courraient sur l’avant du pied, 24% sur le milieu et 75% sur la talon. Et je pense que ces athlètes sont justement ceux qui courent le plus et donc le plus sujet à se blesser.

IN : Les bouteilles entre les aérobarres.
OUT : Les bouteilles profilées et autres systèmes d’hydratations…

Je ne sais pas si vous avez un système sophistiqué pour vos bouteilles sur votre vélo… j’ai une porte bouteille en arrière de ma selle que j’ai payé un prix non avouable à votre conjoint(e) pour sauver 20 grammes… Et en plus, je n’ai pas fait une course sans perdre un bidon… Enfin la nouvelle solution vient d’arriver… elle coute presque rien, une cage en plastique et 4 bon tie-wraps. Et le pire, c’est que votre vélo est plus aéro avec que sans… Alors ça va être tout un hit mon ami!

IN : se faire coacher par un athlète professionnel.
OUT : se faire coacher par un athlète amateur qui semble tout savoir parce qu’il a fait 3 ironmans.

Enfin c’est plutot un souhait, parce que je suis pas fan de ce nouveau phénomène…qui est que, les bons athlètes ont de plus en plus le besoin de vouloir devenir coach. Le hic, c’est qu’être coach, c’est une profession, ces gens ont étudiés à l’université pour devenir des coachs (ex: je ne me considère pas journaliste parce que j’écris sur un blog). Certains disent qu’il ne faut jamais écouter les conseils de ceux avec qui tu compétionnes… Aussi, je me demande toujours, quand tu te présentes à la même compétition que ton coach, si tu le bas, il va être fustré parce qu’il a peur de perdre sa crédibilité face à toi… Enfin bon, pour votre information si vous travaillez avec un coach avec qui vous ne partager pas vos données de puissance, pulsations rythmes de course etc… questionnez-vous, il existe des excellents plans sur l’internet pour un 100$ écrit par les coachs les plus reconnus, et c’est surement un de cela que vous suivez sans le savoir… Sinon, il y a un grand nombre d’athlètes professionnels qui sont vraiment en besoin (comme jonathan caron) qui peuvent vous coacher et je peux vous dire qu’ils ont énormément d’expérience et ils savent vraiment de quoi ils parlent…

IN : des Light-racer pour s’entrainer.
OUT : des light-trainer pour s’entrainer.


En 2009, tout le monde s’accordait à dire qu’il fallait courir avec des chaussures plus légères… passage des asics nimbus ou cumulus… au DS-trainer (300g). Et je peux vous dire que cette tendance va s’amplier. Comme je vous l’ai déjà dit, je cours en Nike Lunaracer (150g) à tous les jours et je n’ai jamais eu des chaussures aussi absorbantes.. Le série Lunar de Nike à frapper un grand coup, et certaines marques sont en train de suivre cette tendance. Cela est à mi-chemin avec l’autre tendance du moment, qui est que notre technique est la plus efficace quand on court nu pied.
D’où la chaussure de Vibram, dans le minimalisme, difficile de faire mieux!

IN : J’ai des crampes parce que je n’étais pas prêt.
OUT : J’ai des crampes parce que j’ai manqué d’électrolytes et de sel.

Et oui, c’est fascinant mais la science est entrain de démontrer que les crampes viennent d’un manque de sodium, mais aussi d’un muscle fatigué. C’est un constat auquel j’adhère puisque je suis souvent des crampes dans mon canapés… parce que justement, je suis fatigué par l’accumulation des entrainements… Alors avant de dire que vous avez eu des crampes parce que vous avez pas prit assez de sodium… et plaider le manque de chances… bah ça marche moyennement avec moi :-p

les 5 autres in et out arrivent plus tard.

Aucun commentaire