Guide de HIM> Rhode Island 70.3

Deuxième partie de mon guide, cette fois-ci, c’est Rhode Island, une course assez nouvelle, reconnue problématique pour sa logistique, mais qui a pourtant beaucoup à offrir, c’est mon coup de coeur.


Mon HIM coup de cœur.
www.ironmanrhodeisland.com


Transport : environ 6h30 de montreal (30min au sud de boston)
Hotel : Les grandes chaines d’hotels sont toutes là, et vous êtes à moins de 5 minutes de l’arrivée (effectivement cela à un prix!).
Logistique : c’est un peu complexe… En gros vous devez obligatoirement aller à l’expo à Providence le samedi pour prendre votre kit et vous devez absolument positionner  votre vélo en T1. Le hic c’est que le T1 est à environ 80 km de l’expo… Il y a beaucoup de circulation pour aller vers le site puisque tout le monde veut profiter de la mer… Alors si vous décidez de partir le samedi matin, c’est  stressant à planifier mais cela se fait. Après le deuxième hic, c’est que vu que la T1 et l’arrivée sont séparées de 80km. Vous devez prendre un bus le matin à 4h du matin. Cela donne une scène un peu surèaliste de voir tous ces triathlètes dans des bus scolaires ne pas dire un mot… Je sais que certains ne veulent pas faire cette course à cause de cela. Mais moi, j’ai adorré.
Zone de transition : réglement de zone propre, ce qui signifie que rien ne doit être laissé par terre. Vous devez placer vos affaires dans des sacs avant la course. Un sac pour vos affaires avant course, que vous devez remettre avant le départ. Un sac pour mettre vos affaires de vélo et mettre votre wetsuit, ce sac sera ramassé après le départ. Donc si vous n’avez pas bien mis votre wetsuit dedans, vous risquez de ne plus jamais le voir. Pour la CAP, toutes vos affaires sont dans un autre sac que vous avez placé la vieille en T2.
Expo : L’une des plus grandes expo que j’ai vu, tous les gugus ironman, même le célèbre biscuits pour chien ironman… Tous les commanditaires officiels ironman y sont. Donc si vous voulez faire le plein de Newton, Zoot, Powerbar… C’est la place. Par contre, c’était tellement grand que cela semblait vide.

Organisation :
NA sports, maintenant WTC. Hmm, c’est clairement une grosse machine bien rodée. J’avais l’impression qu’on m’offrait sans cesse le strict mimum respectable, aucune surprise.
Objets : 1 t-shirts + 1 casquette remis à l’arrivée. Le kit de course…
L’après course : Une belle médaille, un massage de 20 min, du gatorade… Pour la nourriture, il a fallu la chercher longtemps… Tout ça pour une pointe de pizza, un cookie et un soda, quand je vous parle de strict minimum, nous y voila!
Les bénévoles : Comme je vous l’ai déjà dit, c’était le strict minimum, même pas assez de bénévole pour faire la circulation… Alors c’était l’armée! Je suppose que plus il y aura des éditions plus la communauté sera présente, parce que pour le moment, les habitants nous demandaient ce qu’il se passait dans leur ville!

La natation : Natation en mer! C’est une expérience  à faire, excepté la sensation pas du tout agréable du sel dans la bouche… Etonnement la mer était chaude.

Le parcours vélo :
90km, environ 550m de dénivelé. Ce n’est pas une boucle puisque le t1 et le t2 ne sont pas à la même place! C’est une force de cette course. Vous partez de la mer pour vous retrouvez dans le centre ville de Providence… Alors vous assistez à une évolution du paysage. Avant la course tout le monde me disait qu’il n’y avait pas de collines en Rhode Island et pourtant ils semblent en avoir trouvé quelques unes. La parcours a des portions plates mais aussi des portions valloneuses ce qui en fait un parcours moins rapide qu’on se l’imagine. Excepté l’arrivée à Rhode Island ou vous devez passer une zone industrielle où la route n’est vraiment pas bonne… agrémenté de quelques chemins de fer où le “lunchage de bidons” est un sport national, la qualité de la route était de loin supérieure aux autres courses.



Le parcours de course à pied :
2 boucles aller-retour, accrochez-vous, vous devez monter une cote qui à été utilisée pour la luge extrème durant les X-games. Alors, je peux vous dire que c’est tout un challenge et la descendre n’est pas une expérience agréable non plus. Le parcours se déroule en plein centre ville et le quartier huppé de Providence. Ils est magnifique et il y a des spectateurs tout le long. L’arrivée est vraiment spectaculaire, puisqu’on arrive en face de la préfecture qui a des allures de maison blanche.

Verdict : Rhode Island est mon coup de coeur de cette année, malgré le fait que l’organisation est déficiante sur certains points… Comme je le disais, sentiment du strict minimum. Le parcours est vraiment magnifique, le calibre des participants étaient incroyable, suite au spot pour se qualifier pour kona. J’ai vraiment trouvé que nager dans la mer et finir une course dans une centre ville était un grand plus comparé aux autres parcours. J’espère que les organisateurs vont faire quelques efforts pour la prochaine édition. Cela devrait être le cas, puisqu’avec toutes les nouvelles courses annoncées, la concurrence devient de plus en plus forte et les athlètes de plus en plus exigeants. Aussi, l’avantage de cette course est le fait qu’elle n’est pas sold out rapidement… Donc vous pouvez ajouter cette course entre timberman et mooseman si vous vous sentez pret.

imvi2017_banniere_trimesi_80x577
1 commentaire