L’Association cycliste canadienne annonce la fin des féminines UCI au pays, en 2010

Voici une bien triste nouvelle! Le vélo est en plein essor en Amérique du Nord. Et on vient pourtant d’apprendre une bien triste nouvelle, soit l’annulation des courses féminines UCI au canada comme la Coupe du Monde de Montréal qui avait lieu sur le Mon-Royal. C’est encore une nouvelle baffe pour le sport amateur… Même avec l’arrivée des futures courses masculines du ProTour à Montréal et à Québec, cela reste triste que ce soit le sport féminin qui doit écope.

+++++++++++++++++

OTTAWA – En raison de la retraite de l’organisateur des événements, l’ Association cycliste canadienne se doit d’annoncer l’annulation des trois épreuves féminines sanctionnée par l’UCI en 2010.

Les événements sont: Coupe du Monde féminine de Montréal (le 29 mai 2010), Le Tour du Grand Montréal (les 31 mai-3 juin 2010) et le Tour de PEI (les 6-10 juin 2010).

Suite à la décision de l’organisateur de ne pas accueillir ces événements en 2010, il a été déterminé qu’il ne serait pas économiquement et administrativement faisable de conserver les événements sur le calendrier 2010. L’ajout d’une épreuve féminine UCI est présentement à l’étude.

La Coupe du Monde féminine de Montréal a été inscrite au calendrier UCI pendant 12 années et a été reconnue pour les foules enthousiastes longeant la montée du Mont-Royal. Cette tranche de la Coupe du Monde féminine a été la seule épreuve de ce niveau en Amérique du Nord ces dernières années. Le Tour du Grand Montréal a existé pendant 8 années et était la plus grande épreuve UCI féminine par étape en Amérique du Nord. Le Tour du PEI a existé pendant 3 années et a comporté 5 étapes autour de l’île du Prince Édouard.

L’ACC est déçue de l’annulation des épreuves féminines UCI. L’ACC soutien les événements de sanction ACC/UCI et présente des événements internationaux de la meilleure qualité pour les équipes, les athlètes, et les fans les plus passionnés et les plus fidèles à notre sport. La priorité de l’ACC est de s’assurer que tous les événements rencontrent les standards requis. L’ACC voudrait reconnaître et remercier Daniel Manibal et son comité organisationnel pour leur dévouement et leur attachement envers le cyclisme féminin au cours des dernières années. Le sport à une dette envers eux pour leur dur labeur et leur appui afin de rendre ces événements bien connus autour du monde.

Aucun commentaire