La guerre des marathons à Toronto! + Demi marathon Hypothermique

Il existe deux marathons à Toronto, Le waterfront marathon et Le Goodlife Fitness marathon. Ce qui est étonnant, c’est que ce sont  deux marathons d’automne, a trois semaines d’intervalle. Alors pas la peine de vous affirmer que ce ne sont pas les mêmes coureurs qui font les deux courses! Et effectivement, l’administration de Toronto ne veut plus fermer ses rues pour ces deux événements aussi rapprochés, cela à un coût énorme. Ce qui est toujours étonnant dans ces cas, c’est que toujours suite à la plainte des habitants de Toronto et du fait qu’ils ne peuvent pas aller faire les achats dans le centre-ville pendant une journée, la ville se sent forcée de prendre une décision. Parce qu’entre nous, Goodlife est une course qui existe depuis trente ans, et lorsque le waterfront a été créé, elle a bien du être approuvée par la ville, d’ailleurs le waterfront a même réussi à faire modifier son parcours cette année afin de courir plus dans le centre!

Ayant déjà couru le waterfront, je peux vous dire que l’organisation était incroyable, et on pouvait vraiment sentir une volonté des organisateurs pour que leur marathon soit l’un des plus important en Amérique du nord, et je peux vous affirmer qu’ils sont dans la bonne direction.

Pour le marathon Goodlife, j’ai des amis qui l’ont couru et qu’ils l’ont adoré, en fait son avantage est d’être plus tard dans la saison et de ce fait, si votre saison de triathlon s’arrête mi-septembre, vous avez le temps de vous préparer pour ce marathon.

Alors que va-t-il se passer ?, il est  évident que le Waterfront risque d’être le grand gagnant. Allons-nous voir la fin du Goodlife? Je ne pense pas, il y a plusieurs rumeurs qui déménageraient la course en banlieue… autre solution, le déplacer dans la saison? Cela ne se passera surement pas cette année, mais l’idéal serait une course printanière.

Petit conseil, si vous pensiez courir un marathon à Toronto cette année, vous devriez vraiment suivre cet épisode de prêt…

Vous pouvez y lire un article dans le Toronto Star. Comme toujours les commentaires des gens sont stupéfiants! Un exemple, one marathon two marathons makes no difference Toronto is a 2nd-class city and will never have anything but 2nd-class sports.

++++++++++
Bon maintenant, Montréal, il y a un phénomène vraiment hallucinant dans cette ville, on a une multitude de course à pieds dans la banlieue de Montréal mais plus rien dans la ville. J’ai vu plein de courses disparaitre récemment, triathlon des iles > FINI, le 10k pendant la fête du Canada dans le vieux Montréal pour les athlètes olympiques > FINI, le 10k courir pour la jeunesse sur l’ile st-helene > FINI.

Qu’ont-elles en commun toutes ces courses? Elles étaient toutes dans le vieux Montréal et dans l’ile Sainte-Hélène, sur des territoires où il n’était même pas nécessaire de fermer les rues!

Dans deux semaines, il y aura le demi marathon hypothermique sur l’ile Sainte-Hélène, et écoutez-ça, 75$ les frais d’inscription + frais, et il faut payer pour avoir accès à un brunch… 35$… sur un parcours ou de toute façon, il n’y aucune circulation à gérer… je veux dire, il n’y a strictement personne à cette date de l’année sur l’ile! C’est Runningroom qui organise cette course, et après vérification, 75$ est le prix appliqué dans tout le pays… ouch! Pour une compagnie qui essaye de vous faire croire que votre santé est importante pour eux et avec John Stanton, un héro de notre nation soit disant qui vient de se faire remettre la légion d’honneur du canada… ouffff!

Je pensais que l’on devait être encouragé et non déplumé lorsque l’on souhaitait faire du sport d’endurance!

Donc voila, ce sont ces courses qui restent dans le centre de Montréal. Et là je tiens à remercier le circuit endurance de continuer à faire des courses à 15$!

Si quelqu’un peut m’expliquer comment une course de 10k coute 15$ et une course de 21.1k coute 75$… ça reste un mystère.

Il va falloir que je vous parle aussi de la grande mode du moment, les courses vélo caritatives!

imvi2017_banniere_trimesi_80x577
2 commentaires
  1. Faut pas oublier que dans la même période automnale d’environ 1 mois et demi il y a 3 autres marathons dans les banlieues et villes avoisinant Toronto.

    Soit le marathon de Picton (2h à l’est de Toronto)
    Niagara Falls (1h30 au sud de Toronto)
    Hamilton (45 min à l’ouest de Toronto)

    Ça fait donc 5 marathons d’automne pour le grand bassin de population de Toronto! C’est congestionné!

  2. C’est vrai que le demi-marathon hypothermique est dispendieux mais le prix que tu mentionnes est le prix tardif. C’est 60 $ l’inscription hâtive et le brunch est très bien, ainsi que le sac de « cadeaux » qu’ils remettent (j’utilise encore les trucs que j’ai reçu il y a deux ans quand je l’avais fait). Et c’est toujours, toujours sold-out plus de un mois avant la date de la course. Je me mets à leur place et ils n’ont aucun incitatif à réduire les coûts d’inscription…il y a aussi l’entretien minimal de l’endroit de la course, en hiver, il peut y avoir des surprises et ils doivent s’assurer d’une piste sécuritaire. Mais oui merci au circuit endurance qui organise des courses bien sans flala à des prix honnêtes..on a pas toujours envie de cossins et « d’événements », des fois on veut juste courir la distance de la course et voilà!