Le vélo est un mouvement!

Oui un mouvement, comme le golf… si vous avez déjà pratiqué ce sport… À force de d’entrainement, vous développez un mouvement, un rythme, une amplitude qui vous permet d’envoyez la balle à une distance X.

Qu’est ce que je veux dire par là. Moi, étant un ancien amateur national en golf, je suis capable d’envoyer une balle de golf à 150 verges avec un fer 8 sans pratiquement aucun effort. Et pourtant, une personne qui fait 50 livres de plus que moi et qui a un mouvement beaucoup plus rapide que moi sera capable de faire que 130 verges avec son fer 8. Pourquoi? parce qu’il manque d’amplitude et de technique…

Et oui, certains pensent que certains cyclistes sont meilleurs parce qu’ils ont une meilleure « fitness » alors qu’en fait la différence est peut-être juste dans la technique!

Le vélo, c’est exactement pareil! Tout le monde pense que c’est un mouvement tellement restrictif à cause des pieds « clippées » sur des pédales… que tout le monde pédale de la même façon… et c’est complètement faux! D’ailleurs d’après le monde du cyclisme, le triathlète à le pire coup de pédale… il pédale comme des pistons… (il appuie sur la pédale uniquement dans la phase descendante).

Depuis que j’ai un powermetre, je me suis rendu compte que plus je m’appliquais à avoir une bonne technique, corps le plus stable possible, mouvement le plus ample et léger possible et surtout être actif dans toutes les phases du pédalages pour éliminer le plus possible le point mort… mon wattage oscille beaucoup mois et mes valeurs sont supérieur avec moins d’effort…

En fait, lorsque vous avez un coup de pédale sur 360 degrés, cela se traduit par une utilisation de plus de muscles, de ce fait les muscles principaux sont moins sollicités d’où cette impression de facilité.

Je vous encourage vraiment d’aller lire cet excellent article sur le sujet de PezCyling News, c’est une mine d’or d’informations selon moi.

Aucun commentaire