C'est ce samedi, enfin dimanche en australie> Dextro Energy Triathlon Sydney

Selon mes calcul, La compétition homme est annoncée a 23h CET (centre european time) soit 17:00 à Montréal. Alors vous avez aucune excuses pour ne pas la regardez sur triathlonlive.tv La competition femme est à 19:45.

Sydney est un lieu mythique pour le triathlon Olympique. Pourquoi? parce que ce fut le terrain de l’entrée du sport aux Jeux Olympiques. Comment oublier la victoire de Simon Whitfield venu de nulle part! Avec cette victoire, il a rendu ce sport très populaire chez les jeunes, et nous lui devons la première génération de vrais triathlètes. Avant le triathlon était le sport de reconversion pour les anciens nageurs, cyclistes ou coureurs qui ne réussissaient pas à être dans l’élite de leur sport. Andy Pott en est un bon exemple!

Pour Simon Whitfield, c’est assez particulier pour lui de revenir à Sydney 10 ans plus tard. L’homme des grandes occasions (et oui, il est reconnu pour être performant que lorsque cela compte vraiment) semble très ému de faire son retour ici.

Voici un extrait de son blog.

It’s been 10 years since the Sydney Olympics and it’s hard to reflect on the decade past and not just think about the present or at least the last two and a half years when life changed more then my better half and I could ever know. Having children has done exactly as advertised, it changed everything. I often come close to feeling overwhelmed by those moments of « I can’t believe how special you are » balanced at times with that « what the F$#K do I do now? » feeling.

and we’ve only just begun the chapter with baby number 2.

I do remember that 10 years ago electronics weren’t entangled like power cords into my life as they are now. I used a paper ticket to get to the Sydney Olympics, I brought a book on the plane, I read the paper on paper and I had no idea how much time I would eventually spend with this guy named Google. I was very excited that my green and gold Guru bike had the new 9 spd Shimano shifters, michelin tubular tires on Xtreme wheels and a mizuno carbon fork, I guess the shoe manufacture decided bike forks were the next big thing. Today my SL3 Tarmac is built on Specialized F.A.C.T. principals, I have a power meter that tracks my GPS location while charting my power wattage and my gears shift electronically. I imagine my handlebar will eventually read my gmail to me out loud.

Whitfield devra faire face à plateau d’athlètes qui ont beaucoup travaillé cette hiver… même trop! Allistair Brownlee ne sera pas de la fête (fracture de stresse) et Javier Gomez est incertain.

Allistair a tellement dominé le sport l’année dernière avec des performance en course à pieds incroyable, allant jusqu’a casser la barre des 30 minutes sur 10 km à la grande finale que tous les autres athlètes ont focussé sur la CAP. Certains détracteurs vous diront que l’ITU se gagne seulement à la course à pied… Honnêtement, vu les arrivées époustouflantes de l’année dernière, il est difficile de s’en plaindre!

J’ai un peu de mal à comprendre comment cela est possible, mais le Canada ne présentera que 2 athlètes soit Whitfield, et Kyle Jones (au passage, ont a au moins un canadien sur cervelo!)… La France presentera 5 athlètes, idem pour les États-Unis…

Coté français, Laurent Vidal est très très attendu, après une troisième place à la grande finale, il est sans aucun doute un favoris surtout qu’il a avoué avoir beaucoup focusser sur sa course et il se sent capable de rivaliser avec Brownlee. Enfin, n’oublions pas Frédéric Belaubre qui est décidé a renouer avec le plus haut niveau…

Les principaux athlètes devraient être les Australiens Courtney Atkinson (7e de la WCS en 2009) et Brad Kahlefeldt (12e de la WCS en 2009), le double médaillé olympique Néo-Zélandais Bevan Docherty et son compatriote Kris Gemmell (8e de la WCS 2009), l’Américain Jarrod Shoemaker (10e de la WCS 2009) sans oublier l’allemand Frodeno

Du coté des femmes, j’aimerai vous dire que le Canada a vraiment une équipe très forte mais cela n’est vraiment pas le cas! Sweetland a déclaré forfait juste avant la compétition, problème au genoux…Et Lauren Groves n’est pas encore prête (clavicule). Donc nos espoir seront sur  notre québécoise Kathy Tremblay.

Chez les femmes, la tenante du titre, Emma Moffatt, sera elle bien au départ (elle s’est aussi cassée la clavicule, chute en vélo). l’Australienne abordera la compétition dans la crainte d’être décrocher en natation puisqu’elle n’a pu s’entrainer dans cette discipline.

Les grands favoris sont la Suédoise Lisa Norden (2e), la Néo-Zélandaise Andrea Hewitt (3e), la Suissesse Daniela Ryf (4e), la Britannique Helen Jenkins (5e), l’Américaine Sarah Haskins (6e) et la Française Jessica Harrison (9e). L’athlète de Poissy (ma ville de naissance!!!) sera d’ailleurs la seule française engagée.

Aucun commentaire