Critique > Lunette Sinner Raptor – L’adaptation à tous les temps.

Les lunettes sont très personnelles, beaucoup d’entre nous les choisissent en fonction de leurs looks ou indirectement par la grandeur de leur budget marketing. De ce fait, chez Trimes.org on a souvent l’impression de payer un prix nettement trop élevé pour ce que c’est vraiment.

Lunettesdesoleil.com nous a demandé d’essayer leurs produits. Alors que cela ne rentre pas vraiment dans notre expertise, c’ est uniquement à cause de ses particularités que nous avons décidé de les tester puisque Sinner Raptor rentrait dans certains de nos critères comme son prix très abordable (70 euros) mais surtout par son ingéniosité avec son verre Trans+ (chromatique).

sisu-545-20-c01_1

On n’y pense que très rarement, mais pour ceux qui font du sport sur une longue durée  -triathlon, vélo sur route ou de montagne, trail, raid etc… -, il est fort probable que vos conditions d’ensoleillement changent et des fois même radicalement.

Ces verres qui changent de couleur et de tonalité en fonction de la quantité de lumière qui vous frappe est sans doute une révélation pour nous. Effectivement, on se questionne pourquoi personne n’a pas plus popularisé ce concept dans des lunettes de sports puisque généralement les fabricants préfèrent vous donner la possibilité de changer les verres. On s’imagine que ce produit qui étaient offerts chez les lunettes de vue est désormais accessibles pour les lunettes de sport en comparaison aux montures avec plusieurs teintes de verres.

Comment cela marche?
Dans l’obscurité, le verre est orange clair. On pourrait se questionner si dans un manque de lumière, cette teinte n’est pas un obstacle. Dans nos essais, cela ajoutait un meilleur contraste à notre vision.

Lorsque nous étions dans des situations plus ensoleillées, le verre passe à l’orange fumé. Même si la transition entre les deux états peut se faire en 8 secondes selon le fabriquant, nous n’avons jamais eu cette impression aussi radicale.

Au point de vue finition rien à réduire. Aucune différence avec des marques qui coutent trois fois le prix. Le revêtement en caoutchouc au niveau du nez et des oreilles permet un bon maintient et surtout il est facile à ajuster manuellement à son profil. On n’a d’ailleurs jamais eu une impression de fragilité dans ces étapes.

Le seul point faible de ces lunettes est peut-être dans son poids qui est légèrement au dessus puisque ses verres ne sont pas en plastique. Mais cela demeure relatif puisque c’est comme tout et on fini par s’y habituer.

Dernier aspect important, Sinner assure gratuitement ses lunettes contre la perte ou le vol. Elles sont en vente directement ici Lunettesdesoleil.com

Aucun commentaire