Gain marginal > Raser tes jambes tu dois! = 15 watts

Le cyclisme est un monde obscure plein de coutumes. Il n’y a pas si longtemps, si on vous demandait pourquoi les pros se rasent les jambes, on vous répondait que c’était tout simplement plus simple pour se faire msaser ou se faire soigner en cas de chute.

Un champion du monde de 70.3 et olympien comme Andy Potts continue d’ailleurs de se  raser les jambes. Il ne veut pas subir la dictature de l’esthétisme. Contrairement à lui, Craig Alexander se rase tout, la tête, les bras tout y passe. C’est selon lui, la meilleure façon de se sentir prêt pour aller à la guerre.

La réalité est que personne ne l’a vraiment testé. Il a fallu que l’on profite de la curiosité du Pro et très universitaire Jesse Thomas pour finalement en savoir plus. Il est arrivé chez Specialized et leur demande, ok, je veux savoir s’il existe un gain parce que je déteste faire ca…

Le résultat tombe et cela correspond à 15W. (probablement à une vitesse supérieure à 40km/h – donnée majeure qui est très souvent omise).

Encore une fois, Specialized avec sa fameuse soufflerie a fait ses devoirs et s’applique à partager ce savoir. Ils ont produit une nouvelle vidéo pour expliquer la procédure et surtout les résultats. Dans leurs termes, ce gain correspondrait au passage d’un vélo de route avec des tubes ronds (Tarmac) à un vélo aéro (Venge).

On peut d’ailleurs pousser la réflection plus loin puisqu’il y a probablement un gain à faire en se rasant les bras. Si jamais vous vous questionnez sur l’importance de la barbe. Specialized l’a déjà testé et les résultats sont identiques (écart de moins d’1 watt).

On peut d’ailleurs se demander si les bas de compression ne pourraient vous rendre aussi plus rapide. À force de trouver tous ces trucs… le vélo va vraiment réussir à avancer tout seul!

 

 

 

8 commentaires
  1. si on roule à 30 km/h avec un Venge, et qu’on se rase, on gagne combien de watts? 7 watts? 8 watts?
    par contre je ne vois pas comment des chaussettes du type compress’sport (bv sport) font pour nous ajouter des watts, puisque les chausettes augmentent la surface de résistance face au vent, non?

    ps: oui, rouler à 30 km/h avec un venge, je traîne la charette =D

  2. 15 watts ça me paraît enorme… C est une vidéo du 1er avril arrivé en retard!? ? Surtout quand on voit les entraînements qu’il faut s envoyer pour une augmentation de 2-3% de la ftp ! (cf le blog de Friel).
    Puis surtout les watts ne sont pas indépendant de la pénétration dans l air ? Si on est debout sur le vélo ou en position aéro et qu’ on appui avec la même force sur les pédales, logiquement on développe le même wattage, seul le CX change donc on va moins vite… Bref j ai un doute sur le sérieux de cet article.. 😉

  3. Hmmm, de grâce faites-vous une idée par vous même. Simple. Pointez-vous sur le CGV avec le poil long et une pioche + votre vélo avec un power meter. Roulez 20min @ FTP. Notez la vitesse. Prenez 10min off, rasez-vous les jambes, et resortez pour un autre 20min @ la même vitesse que pour le 20min précédent.

    Si ça vous donne un différentiel de 15w à la baisse, je vous paye un pichet de sangria.

    Charles