Chronique de Laurent Vidal > Les 10 points qui font la différence – Sélection d’un apprentissage

« J’ai découvert le triathlon il y a 21 ans dans ma ville natale de Sète dans le sud de la France. Depuis, je construis mon expérience au travers de nombreuses rencontres, de compétitions, de voyages, camps d’entrainements et bien entendu durant toutes les heures passées dans l’eau, sur les routes et dans les chemins… Dans cette rubrique sans prétention, Alexandre me donne l’opportunité de partager une partie de cette expérience acquise principalement sur le terrain au fil du temps. Bonne lecture, Laurent. « Ayez le culte de l’esprit critique » Louis Pasteur.

Pour ce premier billet, priorité aux 10 points qui, de la préparation, vous dirigent vers une performance. Billet #1: Les 10 points qui font la différence – Sélection d’un apprentissage –
10/ Quantité et régularité : La majeure partie de la progression vient par la répétition du geste et ne s’opère pas en une semaine ou même un mois. C’est la quantité dans la durée qui paye.
9/ Etre soutenu: Même dans un sport individuel, une réussite est toujours le fruit d’un travail d’équipe. Entourez vous de personnes qui vous soutiennent dans vos projets et sur qui vous pouvez compter.
8/ Prendre le temps de récupérer: La phase la plus importante de l’entrainement est la récupération. Octroyez vous des moments de repos pour assimilez votre entrainement, physiquement mais surtout nerveusement. Ne vous sentez pas coupable de prendre du repos, vous l’avez mérité.
7/ Bien manger: Votre régime affecte votre corps et votre esprit. Mangez équilibré, de qualité et varié.
6/ Etre innovant: Sortez des sentiers battus pour optimiser votre quotidien, prenez des risques et portez votre attention aussi sur la multitude de petits détails. Restez ouvert.
5/ S’informer: Avec internet, l’information est accessible. Il ne faut pas croire que les informations vont vous arriver, il faut aller les chercher.
4/ Définir ses objectifs et planifier sa préparation: Savoir où l’on en est et ce vers quoi on veut aller à court, moyen et long terme en élaborant une préparation étape par étape  vous aidera énormément. Périodiser son entrainement permet de maximiser sa progression, d’établir une ligne de conduite et ainsi prendre conscience du travail à accomplir.
3/ Se faire Confiance: Les limites? Ce sont celles que l’on se donne. Ne succombez pas à la tentation de vous comparer avec les autres. Apprenez à fonctionner à l’instinct et au feeling. Parfois, il n’y a pas besoin de justification, vous devez faire quelque chose parce que vous sentez que ça vous fait du bien.
2/ Individualiser et adapter: Tout simplement parce que vous êtes unique et donc diffèrent. Personne ne vous connaitra mieux que vous même. Un coach aiguille et peaufine mais ne sera jamais dans vos muscles et dans votre ressenti.
1/ Etre heureux: Sans joie et amusement rien ne marche et rien ne dure, le sport c’est avant tout le jeu et la santé.
Photo1 LV credit- Ejot Team
1 commentaire