L’avenir? B60 de Nobo – un capteur pour connaitre son niveau d’hydratation.

Le CES est terminé, le message était déjà connu, tout sera connecté dans les prochaines années et il faudra sans aucun doute faire une sélection. Quelles sont les données qui vous permettent vraiment de mieux comprendre les effets de vos activités sur votre corps?

Nobo est une nouvelle compagnie qui souhaite répondre à une problématique non adressée, celle de l’hydratation. Elle s’apprête à lancer le B60, soit le premier moniteur capable de mesurer votre niveau d’hydratation en direct afin d’éviter la déshydratation ou la surhydratation (hyponatrémie).

Généralement, lors d’un effort, des mécanismes hormonaux se mettent en oeuvre pour économiser la perte d’eau, le processus permet de réguler la température de votre corps. Entre le message de la presse généraliste sous lobbying qui rabâche qu’il faut courir avant que vous ayez soif, on est très loin de ce qui est observé chez les élites. Des études ont observé que les meilleures performances étaient en cas de déshydratation légère (en moyenne 2.2 % de perte de poids de corps) et non en cas d’hydratation adéquate (perte de 0.44% de poids de corps en moyenne) (1).

Si le dispositif B60 s’avère précis et efficace, il pourrait devenir un outil efficace pour mieux comprendre le fonctionnement de son corps. Comme toujours, il faudra tout de même à apprendre à interpréter tous ces chiffres.

L’appareil se matérialise par une bande en néoprène avec un dispositif électronique. C’est encore à l’aide d’un capteur basé sur lumière qu’il se base pour interpréter votre niveau d’hydratation. Une lumière est émise puis son retour est mesuré.

En triathlon, cet appareil pourrait limiter les risques associés à l’hydratation dans des environnements extrêmes. Est-ce qu’un usage généralisé comme celui du BPM pourrait permettre d’éviter des fatalités?

Une sortie en milieu d’année est annoncée. Pour en savoir plus, www.nobo.io.

  1. Effect of exercise-induced dehydration on time-trial exercise performance: a meta-analysis. Br J Sports Med. 2011 Nov

 

Aucun commentaire