JO de Rio > Les vrais prétendants pour faire tomber les Brownlee – partie 2.

Rares sont ceux qui croient réellement dans leur chance de battre l’actuel champion olympique Alistair Brownlee. La bonne nouvelle, c’est qu’en 4 olympiades, personne n’a été en mesure de conserver son titre. Bien que Vincent Luis, Mario Mola, Richard Murray et Fernando Alarza sont vus comme les seuls ayant les capacités pour faire tomber les Brownlee, il ne faudrait pas oublier une nouvelle génération.


blueKristian Blummenfelt
Âge 22

Il plane un certain mystère sur Kristian Blummenfelt. Nombreux voient en lui un athlète qui profite d’un transfert de talent. La rumeur est pourtant fausse. Comme Kristian s’efforce de le dire, il vient d’une ville en Norvège sans neige (Loddefjord) et il était un piètre skieur. Même s’il a un passé de nageur, cela fait depuis plus de 8 ans qu’il fait du triathlon. Entrainé par Arild Tveiten depuis ses débuts, ce duo est libre des contraintes habituelles des structures fédérales, ce qui permet à Blummenfelt d’être nettement plus spontané et sans pression. 

Le Norvégien s’est rapidement fait une réputation sur le circuit comme le cycliste en puissance capable de faire la différence. La grande nouveauté en 2016, c’est que malgré un physique plus imposant que la moyenne, il est aussi capable de courir à un niveau lui permettant de monter sur les podiums en WTS.

Comme d’autres, son impact sur sa course dépendra de son retard accumulé après la natation.

Pour Rio, il est vu comme une grande menace pour les Brownlees. Ses succès à Cagliari et à Genève (3e) sur des parcours très exigeants semblent démontrer que le parcours olympique devrait mettre en valeur ses qualités. 

Lors de sa visite à Montréal, il nous a confirmé qu’il ne s’était jamais senti aussi fort.

2016
3e Yokohama WTS
6e Stockholm WTS

1er Montréal coupe du monde

1er Cagliari coupe du monde

passé
3e Championnat d’Europe Genève
3e New Plymouth coupe du monde


lecorrePierre Le Corre
Âge 26

Pierre Le Corre est un athlète qui est probablement trop humble ou qui aime se faire oublier. Dans le dossier du comité olympique français, on pouvait lire « conscient qu’il ne devrait pas jouer les tout premiers rôles à Rio, il fera tout son possible aider un des athlètes tricolores à monter sur le podium ».

Rassurez-vous, dans son cas, ce sont avant tout ses résultats qui parlent. Comme les protagonistes du circuit, celui qui est désormais entrainé par Tony Moulai a aussi un titre mondial U23 dans sa musette. 

À cela, il ne faut pas oublier deux podiums en série mondiale ces deux dernières saisons sur des parcours exigeants (Auckland et Stockholm). Pierre Le Corre est l’un de ces rares athlètes qui n’affichent pas de réelles faiblesses et qui continue de progresser en course à pied. Il a signé un temps de 29 minutes sur 10km cet hiver.  

L’originaire de Vannes sera attendu par les Brownlee afin de contribuer à l’effort à vélo. Est-ce qu’il pourra les surprendre? Ce que l’on sait, c’est que Le Corre a été très constant cette saison et qu’il s’est offert un podium à sa dernière série mondiale. 

2016
3e Stockholm WTS
5e Cape Town WTS

passé
3e Auckland WTS 2015
1er coupe du monde Tiszaujvaros 2012
1er coupe du monde Cartagena 2014
Champion du monde U23 2013
Champion de France 2014, 2015 


royleAaron Royle
Âge 26

Du même age que Pierre Le Corre, Aaron Royle est aussi un ancien gagnant du titre mondial en U23 (2012). L’Australien doit aussi faire face à une longue malédiction puisqu’aucun représentant jaune et vert masculin n’a encore gagné de médaille olympique en triathlon. 

Aaron Royle est pourtant le successeur d’une longue tradition gagnante chez les Australiens. Obtenant sa qualification lors du test event de Rio, ce membre du squad international dirigé par Jamie Turner prend son temps pour monter en puissance.

Royle est un autre athlète qui n’a pas de réelle force et qui a toujours à sa disposition une marge de progression. Capable de nager avec les meilleurs, son démarrage à vélo lui a souvent permis de se joindre à l’échappée.

Sa dernière apparition en série mondiale a aussi été marquante. Seul rescapé avec Aurélien Raphael à suivre l’infernal tempo mené par les Brownlees, il a prouvé qu’il pouvait les suivre en formation très réduite et réussir à courir adéquatement derrière. C’est d’ailleurs un scénario qui pourrait être rejoué à Rio.  

On notera que toutes ses meilleures performances ont été acquises sur des parcours de vélo offrant plusieurs cotes. 

2016
3e Leeds WTS

passé
3e Stockholm 2015
3e Auckland 2014


grajalesCrisanto Grajales
Âge 29

On dit fréquemment que les courses sud-américaines avantagent certaines nations, dont les Mexicains. Grajales est l’un de ces athlètes qui a continué à progresser ses derniers mois. Cela s’explique en partie par le fait qu’il s’est joint au squad de Javier Gomez dirigé par Carlos Prieto.

Âgé de 29 ans, il profitera de son expérience olympique (28e à Londres). Comme les autres, son premier podium en WTS est récent (Yokohama). Il avait signé un temps en course à pied à seulement 10 secondes d’un certain Mario Mola. 

2016
2e Yokohama WTS

passé
Gagnant des Jeux panaméricains.


coninxDorian Coninx
Âge 22

Si gagner un titre junior ou U23 est généralement synonyme de succès pour le futur, Dorian Coninx est tout simplement le seul athlète à avoir réalisé le doublé dès sa première année d’éligibilité en U23. Le seul athlète ayant gagné les deux titres n’est nul autre que Alistair Brownlee.

Dorian Coninx est un athlète qui est loin d’avoir fini son développement, il s’est pourtant offert son premier podium en WTS (Cape Town) cette saison. Dorian étant un ancien nageur de niveau national, il a cette aisance dans l’eau qui lui assure de prendre part au groupe de tête.

L’élève de Raphael Mailharoux est aussi reconnu pour son engagement lors du vélo. Dans son cas, ses adversaires sont dans l’inconnu puisque son rôle pourrait évoluer en fonction du déroulement de la course. Chose certaine, il se rapproche des meilleurs en course à pied. Jusqu’où cela le mènera-t-il? 

2016
2e Yokohama WTS
8e Leeds WTS

passé
titre mondial relais 2015
1er coupe du monde Cartagena
champion du monde U23 2014
champion du monde junior 2013
4e Hambourg WTS 2015

Aucun commentaire