BMC Timemachine 01, un vélo de TT plus complet?

BMC a choisi Kona afin de dévoiler son nouveau TimeMachine 01 et 02. Si l’édition de 2011 reste un vélo très performant, la marque suisse a souhaité créer un vélo plus rapide, mais surtout, un vélo plus stable et qui permettrait à l’athlète de rester plus longtemps sur ses aérobarres. 

Son travail avec Sauber, leur a permis d’identifier comme challenge principal l’aérobarre. Pour cela, elle a tout simplement créé un nouveau cockpit en forme de V. Cela permet de réduire le drag lorsque l’athlète à besoin de remonter les accoudoirs. 

Pour les athlètes qui ont besoin d’une position plus basse, BMC propose le « flat cockpit ». Mais le second aspect étonnant du vélo est sa double position pour le tube de selle. Pour la position UCI, il suffit de retirer le boitier arrière et un autre emplacement pour le tube apparait. 

Point très intéressant, le système de freinage est actionné par un mécanisme en arrière de la potence. Selon nos observations, cela semble très bien fonctionner et cela permet de produire un excellent freinage. Le système permet un plus grand dégagement des patins par rapport aux roues afin d’éviter tout contact lorsque vous êtes en danseuse. Pour le changement des roues, il suffit de changer des plaquettes (préassemblées) pour se conformer à la nouvelle largeur de vos roues. 

Le vélo sera aussi décliné dans la version Timemachine 02. Dans son cas, la fourche utilise des étriers traditionnels, mais profite aussi d’un rangement en arrière. 

Nous avons questionné les ingénieurs sur leurs impressions sur les fins à disque, mais aussi les vélos de type « Beam Bikes ». Ils se disent plutôt sceptiques sur la rigidité de ces nouveaux cadres. À voir…

Parce qu’une vidéo c’est toujours plus simple pour comprendre les subtilités d’un vélo. Voilà!

 

imvi2017_banniere_trimesi_80x577
1 commentaire