close
vélo d’exception? Projet Heroïn.

vélo d’exception? Projet Heroïn.

19 octobre 2016

Lorsqu’une nouvelle marque tente de se faire place dans l’industrie du vélo, elle joue généralement la carte de l’accessibilité. Mais pour le fondateur de Meetic, le jeu de séduction est différent. Il s’attaque au marché du vélo d’exception et se restreint à une clientèle capable de dépenser 15 000 euros pour un vélo (équipé en Shimano Di2). Imaginé et assemblé en France, il est intégralement fabriqué en Italie. Seulement 349 exemplaires seront disponibles. 

imvi2017_banniere_trimesi_80x577

Le projet Heroin surprend. Est-ce que le vélo est assez addictif pour en perdre la raison? Si le vélo à des allures presque communes et que le fabricant vante son comportement, il faut se rapprocher que sa distinction est dans les détails. Sa surface est texturée par des alvéoles (balle de golf). Si cette technique fait les beaux jours de Zipp, difficile de se prononcer sur son efficacité. Autre particularité, la section ouverte dans le haut de la fourche. Cela permettrait de mieux diriger l’air au niveau de la roue. 

Poids du cadre, 750 grammes et un poids total annoncé en dessous les 6.5 kg. 

Chose certaine, vu le résultat visuel on en redemande, mais le prix est bien prohibitif…

Pour en savoir plus. Heroin-project

 

 

ventouxman

Commentaires

Alexandre Saint-Jalm

Alexandre Saint-Jalm

Né à Poissy, France, exilé à Montréal, Canada, Alexandre cherche perpétuellement à déchiffrer le sport d'endurance ainsi que son élite. Designer graphique de formation et passionné pour le triathlon suite à la performance de Whitfield à Bejing, il considère le sport comme vecteur de vie. alex@trimes.org