L’eau, est-ce que cela hydrate vraiment? Des nouvelles pistes à prendre…

Lors d’un ravitaillement, plusieurs options sont offertes. Entre boissons sportives, Coca Cola ou de l’eau, lorsque vous avez un besoin urgent de vous hydrater, votre premier choix sera l’eau. L’idée de pureté l’emporte. Comme vous pouvez déjà l’imaginer, tout semble indiquer qu’il faudra revoir nos sources. 

Déjà, il y a quelques années, j’étais resté étonné lorsque Allen Lim, le cerveau derrière Skratch Labs, confirmait que sa boisson sportive était avant tout pour s’hydrater et non boire ses calories. Alors, pourquoi ne pas boire tout simplement de l’eau?

Une étude publiée dans le « American Journal of Clinical Nutrition » s’est penchée sur le sujet de l’hydratation. On parle avant tout du taux d’absorption par le système afin d’être bien hydraté (eau disponible). 

De nombreux facteurs jouent un effet sur la rapidité que le liquide consommé soit rapidement transformé en urine. Une boisson comprenant plus de calories et d’électrolytes sera retenue plus longtemps par le corps.

Le phénomène inverse est aussi observé quand il contient des diurétiques, c’est d’ailleurs le cas pour la caféine ou l’alcool. Cela expliquerait pourquoi certains disent que ces consommations déshydratent.

L’étude s’est donc donné comme mandat de comparer l’impact des différentes boissons sur votre hydratation. 

pub_trimes

L’équipe de Ron Maughan de l’Université de Loughborough a donc fait des tests sur 72 sujets et 13 types de boisson. Le protocole était simple, il devait boire 1 litre de la boisson, puis on mesurait après 2 heures, la quantité de leur urine.

Tout cela a permis de faire un classement. Voici donc les résultats. 

 

hydration_index

Les résultats démontrent que de nombreuses boissons sont mieux retenues par le corps que l’eau. Même si les mécanismes ne sont pas clairs, cela serait le contenu en calorie et/ou en potassium qui améliorait la rétention. Le jus d’orange ainsi que le lait écrémé sont les grands champions. 

Contrairement aux croyances, le café et la bière ne produiraient pas beaucoup plus d’urine que de l’eau. Leur effet diurétique sera donc exagéré puisque la différence reste marginale. 

Que faut-il en comprendre?

Cela ne signifie pas qu’il ne faut plus consommer de l’eau, mais dans une pratique sportive avec un effort prolongé comme un ironman ou un demi-ironman, un athlète pourrait éviter un arrêt aux toilettes en remplaçant de l’eau par un autre produit. 

Est-ce que certaines boissons sportives s’inspirent déjà des boissons de réhydratation, c’est une piste qui mérite d’être prise.   

Est-ce qu’il est encore nécessaire de transporter un bidon d’eau? Évidemment, le sujet reste très vaste, complexe et il faudra approfondir cette nouvelle découverte.