Dr Trimes > Le home-trainer, cela abime les vélos?

Cher Dr Trimes, puisque tu sembles être un spécialiste dans la matière, j’ai lu sur plusieurs forums que le home-trainer abimait les vélos. D’ailleurs, certains disent que des marques annulaient leur garantie si le vélo était utilisé à l’intérieur… Est-ce vrai?


Il se disait beaucoup de choses dans le passé, mais la récente popularité des home-trainers a modifié certaines perceptions. Effectivement, avec les cadres carbones, il y avait cette peur qu’en fixant au HT, il subissait des  contraintes dont il ne pouvait tolérer. Cela fatiguerait prématurément le carbone.

Tout cela est une sorte de mythe. En fait, le carbone ne se fatigue pas réellement, au contraire. Les fibres peuvent se replacer avec l’usage.

Par contre, c’est la mauvaise nouvelle. Pour certains vélos, l’usage sur un home-trainer peut effectivement être nocif. Dans ce cas, il faut surtout regarder au niveau de la patte du dérailleur et de l’attache rapide.

Le fait d’être en danseuse sur votre vélo vient ajouter une contrainte entre le contact de l’attache rapide et du dérailleur. Le vélo veut bouger, mais l’home-trainer veut garder le vélo en position.

Cela peut effectivement venir la fragiliser et elle peut même se casser au niveau des vis. Le bris n’est pas toujours visible. Si lors de serrage de l’attache rapide, vous voyez la patte de votre dérailleur se déformer vers l’intérieur, c’est mauvais signe.

Maintenant que faire pour éviter cela? Être très minutieux en serrant ni trop ni pas assez votre attache rapide, mais aussi l’ajustement de votre home-trainer sur l’attache rapidement.

Autre aspect important, méfiez-vous de la transpiration. Cela peut attaquer les roulements et le vernis de votre vélo.

imvi2017_banniere_trimesi_80x577
Aucun commentaire

Commentaire fermé