Trimomètre #20 > Deux canadiens en Arizona

L’Ironman Arizona est souvent le théâtre de sub-8, ces fameuses performances sous les 8h. Depuis que celui de Floride ne prends plus de pros, c’est d’ailleurs la seule occasion de voir un sub-8 en Amérique du Nord. Hier, ce sont des canadiens qui ont fait le show, alors ça méritait un numéro spécial. Retour sur les chiffres de leurs deux performances hors normes.

175

Le nombre de jours qui séparent les deux derniers sub-8 de Brent Mcmahon (depuis son Ironman brésilien du 29 mai). Pour Sanders, ce nombre est de 371. Le record de deux sub-8 les plus proches appartient à Vanhoenacker car 28 jours avaient séparé ses deux sub-8 en Autriche et au Brésil en 2015.

59 & 60

Mcmahon et Sanders ont fait les 59ème et 60ème sub-8 de l’histoire.

53

Le temps de nage de Sanders hier, qui est parmi les plus mauvais nageurs du club des sub-8 (53’45’’ et 54’04’’ pour ses deux performances). Seul Del Corral est plus lent (55’23’’).

20

Bien qu’en 2h42, le marathon de Sanders a été une performance classique pour un sub-8 puisque c’est le 20ème temps de course à pied du club des sub-8.

14

C’est le nombre de minutes retranché par Sanders à son temps de l’an dernier sur le même parcours (13’53’’): 19 secondes sur la nage, 9 minutes sur le vélo et 4 minutes 36 sur la course à pied.

10

Le 7h50’15’’ de Brent Mcmahon se classe comme 10ème meilleure performance de tous les temps, mais c’est surtout le temps le plus rapide sans avoir gagné. Ce trophée appartenait auparavant à Jurgen Zack lorsqu’il avait fini 2ème à Challenge Roth 1997 en 7h51’42’’, 1 minute 15 derrière Luc Van Lierde.

9

Il y a presque 9 minutes d’écart entre le record du monde de Frodeno et celui de Sanders, 8’50’’ très exactement. Où l’allemand a-t-il été meilleur ? Frodeno a couru 3’13’’ plus vite que Sanders, mais roulé 3’29’’ plus lentement. En combinant vélo et nage, Sanders a donc un avantage de 16 secondes. Toute la différence vient donc de la nage : Sanders a nagé 8’23’’ pus lent que Frodeno, soit 95% de l’écart sur le temps final entre les deux hommes. On ne gagne pas un triathlon sur la nage mais on peut le perdre. C’est aussi vrai pour les records du monde.

4

C’est le nombre de personnes qui ont fait 4 sub-8 dans leur vie : Vanhoenacker, McCormack, Kienle et depuis hier, Brent Mcmahon. Brent a réalisé 7h46 (Brésil 2016), 7h55 (Arizona 2014), 7h56 (Brésil 2015) et 7h50 hier en Arizona. Personne n’a jamais fait 5 sub-8.

3

C’est le nombre de dernières éditions d’IM Arizona remportées par les canadiens. C’est aussi le classement de la performance de Sanders tout parcours et label confondus, donc en tenant compte des 7h35 de Frodeno et 7h41 de Raelert à Challenge Roth. A quand Sanders à Challenge Roth ?

2

2, pour le 2ème temps vélo le plus rapide de tous les temps de Sanders: 4h04’38’’. Le meilleur appartient à Starykowicz, 4h02’17’’ réalisé en Floride en 2013, le 3ème temps est celui du record du monde tout circuit confondu de Frodeno à Roth, 4h08’07’’.

Mcmahon se mérite aussi le chiffre 2 car avec son 7h46 en mai au Brésil, il a le record de sub-8 réalisé dans une même année, deux, co-détenu avec Nilsson et Vanhoenacker.

1

Evidemment, on termine avec cet incroyable chrono qui se veut le record du monde sur course labellisée IM (7h44’29’’). Le 1 va bien aussi à Mcmahon car deux ans auparavant, le canadien faisait son premier IM sur le parcours d’Arizona, et son premier sub 8. Il est le seul à avoir réussi cet exploit.

 

Aucun commentaire