Aérobar > Alistair Brownlee devant Mo / Ski VS Tri en Suisse / Détection à l’australienne / Guillaume Hay à Houilles.

Parce que tu passes beaucoup trop de temps à t’entrainer, voici le condensé des dernières nouvelles. Il suffit de se reposer sur l’aérobar.


Alistair Brownlee devant Mo Farah

C’est la période des remises du meilleur athlète. On a toujours trouvé ces distinctions un non-sens parce que dans les faits, on ne juge pas la performance et la personnalité d’un athlète, mais bien la popularité et la dominance d’un athlète dans son sport.

Au final, c’est Andy Murray (tennis) qui remporte le trophée Spoty (BBC) devant Alistair Brownlee, Nick Skelton (équitation) et… Mo Farah. Oui, réussir le doublé 5000 et 10 000m aux Jeux olympiques vous permet de terminer 4e… On pensait que la course à pied était un sport extrêmement populaire… Enfin plus que l’équitation.


Le ski c’est plus fort que le tri en Suisse.

La Suisse avait aussi sa cérémonie. Avec Nicola Spirig et Daniela Ryf, on se disait que le triathlon allait surement remporter les honneurs au Sport Awards de Creduit Suisse. C’est finalement la skieuse Lara Gut, championne du monde au classement général pour la saison 2016 qui l’a remporté.


Détection à l’australienne.

Alistair Brownlee devant Mo Farah

Depuis plusieurs années, l’Australie utilise une méthode différente afin d’évaluer ses talents. Au lieu de faire passer le traditionnel test en piscine et en course à pieds, elle préfère multiplier les efforts.

Tout au long d’un week-end, ses talents doivent prendre part à un Aquathlon, à un critérium a vélo, un 1000m en athlétisme et à deux triathlons avec des distances de super sprint (400mnat/8km vélo (4 laps)/2.4km capteur) et ultra sprint (200m nats/4km vélo (2 laps)/1.2km càp.

On sait désormais que le meilleur junior court le 1000 m en 2 min 33s.

15400332_1187472251299844_5275388292306253380_n

Le principe est assez simple et assez ingénieux puisque le triathlète ne peut pas cacher ses faiblesses, comme à vélo ou de ses enchainements.

Triathlon Australia a regroupé toutes les informations sur ce site. 


Uxio Abuin Ares sur sa lancée, le retour d’Emmie Charayron

Il y avait une course continentale africaine à Dakla ce week-end. C’est l’espagnol Uxio Abuin Ares qui l’a remporté. Il termine en force sa saison puisque c’est sa 4e victoire de suite. Dans cela, on y trouve deux coupes du monde.

Quentin Barreau termine premier français avec une 7e place, tout juste devant Badr Siwane.

Chez les femmes, Emmie Charayron doit se contenter d’une seconde place. Jenny Manners (GBR) prendra le dessus sur la Française lors de la natation et du vélo. Même si Emmie termine en deuxième position, elle signe le meilleur temps à pied avec un 16:59 dans lequel elle a observé une pénalité de 10 secondes. À suivre.

Pour la Française, c’était un retour à la compétition en triathlon, elle a dû renoncer à sa sélection olympique à cause d’une blessure.

Pour consulter les résultats, triathlon.org


Si Cécile Lejeune a démontré à nouveau son talent, Le cadet Guillaume Hay de Triathlon club Joué, a réalisé un temps de 32’04 » soit la meilleure performance française en cadet de 2016. Cela reste tout de même à 1’20 » du record d’un autre triathlète Maxime Hueber Moosbruger.


Pour le plaisir des yeux, nouveau vélo de Tony Martin

e2d407753e4d7b82883aac1add5e575b

imvi2017_banniere_trimesi_80x577
Aucun commentaire

Commentaire fermé