Aérobar > Lance en sauveur du Tri? / Carte interactive des épreuves LD en France / HT pour les yeux / Le HIIT rend plus heureux

Parce que tu n’as pas le temps de tout lire, repose toi sur l’aérobar pour avoir un condensé des dernières nouvelles. 


Lance en sauveur du Tri?

La nouvelle est presque passée inaperçue. Le titre peut paraitre racoleur et portant. Lance Armstrong ouvrira le colloque Triathlon Business international (TBI) 2017. Le cycliste américain discutera avec Dan Empfield de Slowtwitch sur l’avenir du sport d’endurance. 

Pour mettre en perspective, le TBI regroupe généralement l’industrie du triathlon. Dans les années précédentes, Andrew Messick (WTC/Ironman) y avait présenté les nouvelles directions pour le circuit Ironman et Challenge avait fait de même. L’édition précédente, il y avait déjà un consensus sur le fait que le triathlon était en déclin. Cela serait causé par une saturation et l’arrivé d’autres sports. Cette fois-ci, la conférence espère présenter des nouvelles avenues pour que le sport triple retrouve son momentum. 

Lance Armstrong a déjà mentionné qu’il travaillait sur une nouvelle série d’événements multi sport avec une philosophie différente (WE DU). On reste plutôt perplexe qu’un athlète sanctionné à vie puisse espérer utiliser son image pour avoir un impact sur le sport d’endurance. L’industrie semble l’avoir déjà clôt le débat.

Dans notre cas, on va éviter le jugement mais disons que la réussite du projet de Lance pourrait avoir un impact sur la lutte contre le dopage…

Pour en savoir plus, bicycleretailer.com (en anglais).


carteCarte interactive des épreuves LD en France.

T2 Area est une nouvelle ressource pour la longue distance en France. Elle regroupe un tas d’informations utiles, dont un répertoire des athlètes principaux, mais aussi un calendrier des épreuves. Il propose désormais une carte interactive. Cet outil permet de voir rapidement où sont les épreuves à proximité.

Pour utiliser cette carte, T2 Area.


Un hometrainer pour les yeux?

Est-ce qu’il est performant, on en sait rien mais l’object est tout simplement magnifique… Vu sont prix, 2250 euros, il est aussi précieux.

Pour en savoir plus, passoni.it


Le HIIT rend plus heureux?

Une étude vient de confirmer que les athlètes qui font des séances de HIIT (intervals à haute intensité) étaient tout simplement plus heureux que ceux qui accumulaient les séances modérées. La barrière psychologique face à des séances plus exigeantes n’existeraient donc pas…

Pour lire c’est étude, plos.org (en anglais).


La muscu oui, mais la muscu spécifique à la course à pied, c’est mieux.

Dans le débat récurant sur l’importance de faire de la musculation, il est souvent évoqué que les exercices ne reprennent pas les mouvements de la course à pied et donc, que l’ont peut se questionner sur leur efficacité. Steve Magness aborde cette problématique différemment. 

Playing around with some Bosch cleans, taking on board this summers lessons from the man @stevemagness on specific training for distance runners! ⏬⏬⏬ A key determinant of endurance performance is EFFICIENCY: becoming skilled in movement patterns highly specific to those used during performance conserves energy and ultimately increase velocity.. ⏬⏬⏬ From an injury perspective, inefficiency can lead to tendon overuse injury (think Achilles, patellar tendon etc..) and muscle strains. ⏬⏬⏬ Work to build good quality general movement patterns ➡️strengthen through progressive overload ➡️ build strength into patterns specific to performance! #Birmingham #BirminghamRunners #JewelleyQuarter #CrossCountry #Sprint #Athletics #Performance #Speed #Injury #Rehab #Pain #Therapy

A video posted by MSCInjuryClinic (@mscinjuryclinic) on


Le financement du progamme Néo-zélandais coupé…

Hier, on vous annonçait que la fédération britannique de triathlon se voyait octroyer un budget de plus de 10 millions d’euros pour le prochain cycle olympique. Cette fois-ci, les nouvelles sont moins bonnes. Pour les deux prochaines années, le programme Néo-Zélandais passe de 1,25 millions à 750 000$. Cette décision s’explique par le fait que seule Andrea Hewitt a terminé dans les 10 premières à Rio.

La fédération serait désormais sur un plan sur 10 ans. Le chef du programme HPSNZ ajoute que la fédération devra supporter moins d’athlètes que dans le passé et qu’elle devra se ré-ajusté. Il ajoute que même si de bons athlètes arrivent pour 2020, c’est seulement en 2024 qui faudra les attendre… Tout cela n’est pas très encourageant pour la génération actuelle.

Pour en savoir plus, Stuff.co.nz (en anglais).

Aucun commentaire

Commentaire fermé