Dr Trimes > Un capteur de puissance pas cher, ca existe?

Dr Trimes, le powerpod à 299$, est-ce que c’est un bon investissement pour un capteur de puissance?


Comme beaucoup, j’image que vous souhaitez bénéficier de la puissance, mais que l’investissement reste trop conséquent dans votre budget. 

À seulement 299$, le powerpod parait comme l’affaire du siècle. Maintenant, il est nécessaire de faire quelques précisions. Il n’existe pas d’organisme qui certifie la qualité d’un produit. Dans le cas de PowerPod, le système fonctionne sur l’entrée d’air et estime la puissance sur plusieurs critères donc l’accélération, la vitesse, les conditions atmosphériques. À cela, il faut aussi ajouter votre propre résistance de l’air. Une simple variation dans votre position rend le calcul très aléatoire. 

Donc non, ce n’est pas véritablement un produit à recommander.

Parce que l’on se sent généreux, on va vous faire quelques recommandations. Comme point de départ, assurez-vous d’investir sur un système compatible ANT+, mais aussi Bluetooth Smart pour l’avenir.

Maintenant, certains produits commencent à être plus accessibles. Afin de trouver le bon, il faut se poser les bonnes questions.

Quel pédalier avez-vous à votre disposition?

Si vous êtes déjà le propriétaire d’un pédalier compact, la meilleure solution actuelle est le capteur sur les plateaux de Powertap. Le C1 est vendu 699$ et surtout, il permet surtout d’obtenir une mesure sur vos deux jambes.

Aussi, Power2Max permet aussi d’acheter uniquement le capteur et de le greffer directement à votre pédalier. Malheureusement, la compatibilité est limitée. Si vous avez un pédalier FSA, Specialized ou Rotor, vous êtes dans les chanceux. 

Des marques comme 4iiii et Pioneer proposent désormais l’installation de leur système sur votre pédalier. Le consommateur ne semble pas y gagner dans l’opération puisqu’il doit envoyer son pédalier pour l’installation. 

Maintenant, il existe toujours la possibilité d’acquérir un système qui mesure qu’un seul coté.

Par expérience, on ne recommande pas ce procédé. La science a démontré que le déséquilibre (apport entre les deux jambes) dans votre pédale changeait en fonction de nombreux critères comme le type d’effort, la cadence et le niveau de fatigue. Votre système est donc imprécis. Cela peut tout de même s’avérer suffisant pour certains. 

L’offre de Stage reste attirante mais elle n’est pas évolutive.

Par contre, des marques comme Pioneer (pédalier), Garmin (pédales Vector) et Powertap (pédale c1) vous permettent de compléter votre système plus tard afin de bénéficier d’une mesure complète (deux côtés).

C’est donc un investissement à faire sur deux temps. Maintenant, le prix total vous reviendra plus cher qu’une solution de départ comme le C1 (plateau) de Powertap.

Et le marché de l’occasion?

Il faut se méfier de certains produits. Le Garmin Vector première génération n’a pas bonne presse malgré sa popularité. Le capteur sur la roue de Powertap vous impose l’utilisation d’une roue unique durant la saison. 

Par contre, pour tout ce qui est capteur sur pédalier, il y a généralement des bonnes occasions à faire. Seul le système SRM demande une recalibration nécessitant un envoi à leur propre laboratoire. Le capteur de Quarq première génération à la particularité d’imposer une recalibration lors des changements des plateaux.

Règle d’or

Privilégiez les systèmes sur pédalier. Ils sont généralement les plus fiables et traverse le mieux les épreuves du temps.

Pour les capteurs sur pédales, le Powertap P1 (pédale) semble être le produit le plus apte à répliquer les mesures des capteurs sur pédalier.

 

 

imvi2017_banniere_trimesi_80x577
Aucun commentaire

Commentaire fermé