Dr Trimes > Ergo or not Ergo, la resistance automatisée sur hometrainer utile?

Dr Trimes, je ne réussi pas à faire fonctionner le mode ergo (contrôle de la résistance automatique en fonction d’une intensité prédéfinie), sur mon Tacx Vortex, que dois-je faire?


Dans ton cas, tu es probablement le propriétaire de la dernière génération des home-trainers avant le passage au Smart (Bluetooth et ANT+ FE-C). Même si ton hometrainer emet en ANT+, ses canaux sont codés. Seul l’application de Tacx sur PC (ou sur Ipad) te permettra de faire fonctionner le mode Ergo.

Maintenant, la grande question est de savoir si le mode « ergo » est vraiment une nécessité. La réponse est oui et non.

Oui, si tu as tendance à en faire toujours plus que la demande. Ce mode ne te donnera pas le choix, il te faudra respecter les instructions à la lettre.

De plus, à cause de son protocole, ce fonctionnent encourage l’athlète à tenir une plus haute cadence. La raison est simple, si tu dois passer de 220 watts à une accélération de 600 watts. Sachant que le système augmentera très rapidement la résistance, en étant toujours encore en basse cadence (en dessous de 70 watts), cela viendra tout simplement impossible d’atteindre les 600 watts. Pour éviter cela, il faudrait inclure une rampe pour te permettre d’accélérer progressivement.

Non, parce que le jour de la course, tu ne profiteras pas de cet outil. Un athlète doit justement apprendre à s’autoréguler et apprendre à maintenir un rythme, quels que soient les mouvements du terrain. Lorsque tu fais un entrainement, tu dois aussi tester tes limites et oser quelques fois en donner plus sur certains intervalles si tu te sens apte à en faire plus.

Le second problème avec le mode ergo, c’est que l’athlète perd en flexibilité. Même si cela est dépendant de son home-trainer et du logiciel utilisé, en fonction de sa manière de pédaler en debut d’intervalle, il est souvent très difficile de changer son type d’effort, passant de la force à plus de vélocité ou vice versa. Cette contrainte ne plait pas à tout le monde.

De plus, si l’athlète perd la flexibilité de pouvoir changer sa session en fonction des sensations du jour. Il faudra annuler la séance et en recommencer une.

Maintenant, la grande erreur, c’est que vous êtes nombreux à associé mode ergo à une séance dirigée où l’athlète n’a pas besoin de mémoriser les intervalles à l’avance. Dans les faits, que cela soit Kinomap Trainer, Zwift, Trainerroad, Tacx, il est totalement possible de profiter des séances dirigées sans activer le mode ergo. L’athlète doit se concentrer à rester dans un écart raisonnable avec la puissance cible. 

En résumé.
– Le mode ergo facilite le déroulement de l’entrainement
– Il faut éviter des changements trop importants entre les intervalles.
– Il peut être utile afin de canaliser l’athlète et lui faire respecter les zones prescrites.

Aucun commentaire

Commentaire fermé