Greg Barbier se fait Trimer > L’aventure du Triathlon Store Pro continue vers…

L’équipe du Triathlon Store Pro continue à prendre ses marques dans le paysage du sport triple. Elle est malheureusement l’une des trop rares structures en France permettant d’appuyer des talents émergents en longue distance tout en les entourant d’athlètes plus expérimentés.  Nous nous sommes entretenus avec Greg Barbier, manager du regroupement pour en savoir plus sur les futurs projets. 

Pour en savoir plus sur l’équipe, rendez-vous sur leur page facebook.


L’aventure continue pour le regroupement Triathlon Store Pro, est-ce que les objectifs ont changé au travers des saisons ?

Nous allons entamer la 4e saison, si les objectifs n’ont pas changé, ils ont en revanche, naturellement évolué. L’objectif principal reste toujours le même : on veut tirer le meilleur de notre pratique du Triathlon, sportivement évidemment (nous sommes des compétiteurs), mais surtout humainement, car le plus important pour nous, reste le plaisir, individuel et collectif que l’on va tirer de notre pratique au travers de valeurs fortes comme l’amitié, le soutien et l’esprit d’équipe.

En revanche, après 3 ans, les athlètes ont évolué, certains ont vu leur potentiel confirmé, d’autres se sont découvert des aptitudes et des envies qu’ils n’avaient pas au début de l’équipe. En ce sens, les pratiques de certains athlètes ont évolué et naturellement leurs objectifs avec.

Quels sont vos nouveaux partenaires ? Avez-vous l’impression que la structure est bien reconnue dans l’industrie ?

Nous sommes à la fois heureux et fiers d’intégrer Cervélo et Orca comme partenaires pour les prochaines saisons. L’arrivée de ces 2 marques est très importante pour nous, car elle crédibilise notre projet en deux points. Premièrement, c’est une reconnaissance de la visibilité et de l’image que nous avons réussi à construire avec l’équipe Triathlon Store Team Pro. Deuxièmement, il faut savoir qu’à la fois Cervélo et Orca dotent matériellement les membres de l’équipe de la même façon qu’ils soient pro ou amateurs. C’est quelque chose de très important pour nous, car cela veut dire qu’elles intègrent parfaitement la notion d’équipe qui nous tient à coeur.

Cette année nous avons également reconduit le partenariat avec Mavic et nous devrions prochainement reconduire les accords avec d’autres partenaires de l’équipe. En partant du constat que les partenaires qui s’engagent à nos côtés nous renouvellent leur confiance et d’autre part l’envie de marques de nous rejoindre, je dirais que l’équipe commence à être reconnue dans l’industrie. Nous avons en revanche bien conscience que cette reconnaissance reste limitée aux marques qui étaient déjà présentes dans l’environnement du Triathlon Store au travers de nos relations commerciales notamment.

Et l’effectif ?

L’équipe Triathlon Store Team Pro n’intègre pas de nouvelle recrue en 2017, mais les lignes bougent. Jo et Nick, ne courront plus sur le circuit professionnel en 2017, à l’inverse Vincent fort de ses très bons résultats en amateur depuis 2 ans fait le grand saut. Il débutera sa saison pro à Dubai le 29 janvier 2017. L’équipe sera donc composée de 3 pro (Yvan Jarrige, Fred Limousin et Vincent Morizot) et 7 amateurs (Jonathan Tryoen, Nicolas Hémet, Arnaud Edus, Quentin Kurc Boucau, Nadège Tryoen, Benoit Biger et Alexandre Billard).

Je pense que cette année des athlètes de l’équipe vont se révéler, donc même si ce ne sont pas des recrues pour nous, ils vont offrir à l’équipe une visibilité supérieure à ce qu’elle a connu par le passé.

Nous souhaiterions, l’année prochaine, intégrer UNE nouvelle triathlète qui, idéalement, serait pro et rayonnerait dans le Sud Est de la France, « câblée » comme nous cette triathlète de renom se reconnaîtra 😉 elle compte déjà parmi nos amies.

Est-ce que l’on peut tout de même rêver a voir cette structure rivaliser avec d’autres internationales sur le long terme ?

Je ne pense pas, car ce n’est pas le but. Bien que le nom de l’équipe soit Triathlon Store Team Pro, car la structure a été créée en partie pour accompagner Yvan dans son projet pro, il n’y a pas de volonté d’avoir une équipe composée à 100% de pro. Cette équipe sert de support de communication pour les magasins Triathlon Store (un magasin sur Paris et un magasin sur Nice), elle doit donc nous permettre d’obtenir de la visibilité sur le marché français avant tout. Dans cette optique nous sommes très heureux de l’équilibre trouvé avec des pros qui portent haut nos couleurs sur le circuit Ironman et des amateurs, qui sont aussi présents sur Ironman, mais également sur de nombreuses courses locales devenant ainsi, d’excellents prescripteurs.

Même si vous avez des objectifs sportifs, une grande partie de votre mission semble être dans le partage d’expérience, non ?

C’est une tournure qu’a prise l’aventure en cours de route. Ce n’était pas forcément un élément anticipé et souhaité au début de l’équipe. Nous avons rapidement constaté que les partages d’expériences des athlètes à travers les comptes-rendus de courses étaient plébiscités. On s’est aussi vite aperçu que les comptes-rendus de courses n’étaient pas nombreux entre fin septembre et début mai. Afin d’avoir davantage de contenu à publier, nous avons donc mis en place des partages de séance d’entrainement puis nous avons proposé des séances d’entrainement durant lesquelles nous invitons ceux qui le souhaitent à nous rejoindre.

Aujourd’hui avec le support des réseaux sociaux, il est assez facile de fédérer une communauté autour d’un projet, une équipe, un athlète… Il est essentiel ensuite d’animer cette communauté et de lui proposer du contenu régulier. Un athlète passant 95% de son temps à l’entraînement, il est finalement logique que le partage de son expérience passe par du partage de séances d’entrainement.

Maintenant, même si le partage d’expérience est devenu un élément caractéristique de l’équipe, ce partage d’expérience reste toujours lié à une pratique du triathlon de haut niveau (amateur ou professionnel).

En ce qui concerne les objectifs sportifs, ne vous y trompez pas, ils sont LA priorité des athlètes au quotidien. Yvan devrait découvrir les Championnats du monde 70.3 en pro, Arnaud retournera à Kona (AG 35-39), et 4 athlètes préparent des courses de fin de saison avec pour objectif la qualification pour Kona 2018.

Et tout cela se fait dans un bon état d’esprit ?

C’est une condition sine qua non, pour faire partie de l’équipe. Nous ne sommes pas à la recherche des meilleurs triathlètes, nous sommes à la recherche des meilleurs triathlètes pour notre équipe. Nous essayons de nous renseigner le plus possible avant d’intégrer un membre, autant sur ses capacités sportives que sur son état d’esprit. Aujourd’hui l’équipe est un peu comme une petite famille et c’est un état d’esprit que nous souhaitons faire perdurer, peu importe l’évolution de la composition de l’équipe. Les rassemblements ne sont pas des stages, mais l’occasion de se réunir et passer un bon moment tous ensemble.

Dans ton cas, peux-tu nous parler de ton rôle de manager ? Cela reste assez rare comme fonction pour de la longue distance en France…

Ce n’est pas un rôle de manager à temps plein. C’est d’avantage une mission qui incombe à ma fonction de responsable marketing et communication du Triathlon Store. L’équipe s’est auto-gérée durant les 3 premières saisons, ce qui pouvait être assez confortable pour les athlètes, mais ce système avait atteint ses limites. Il a été décidé fin 2016, que je prendrai le rôle de manager de l’équipe avec 2 missions principales, structurer l’organisation et le fonctionnement de l’équipe et rechercher un partenaire financier qui pourrait nous permettre dans les prochaines saisons d’offrir des conditions optimales pour la réalisation des objectifs des athlètes. A ce jour, la mise en place des partenariats avec Cervélo, Orca et Mavic me prend beaucoup de temps.

Je travaille également sur la planification d’évènements digitaux interactifs qui, je l’espère, nous permettront de franchir un cap dans le partage d’expérience en 2017, mais ça c’est encore un peu secret… J’imagine que l’on aura l’occasion d’en reparler.

Est-ce que tu veux ajouter quelque chose ?

Je souhaite simplement remercier les personnes qui rendent ce beau projet possible, les équipes du Triathlon Store, qui, aussi bien à Paris qu’à Nice, « se plient en quatre » pour nous épauler (des ateliers qui savent répondre aux exigences des athlètes et un staff qui nous soutient jusque dans nos courses) et bien sûr tous nos partenaires qui nous soutiennent au quotidien.

Aucun commentaire