Historique > L’ITU prend le controle sur Ironman. La fin du clivage.

Depuis plusieurs années, on a assisté à un rapprochement entre l’ITU et Ironman. Ce dernier étant un circuit privé, ses décisions étaient avant tout pour ses propres intérêts financiers. Déjà, la saison passée, Ironman s’était rapproché de l’ITU en rachetant la division sportive de Lagardère, soit l’organisateur de la majorité des séries mondiales de l’ITU. Les deux parties ne pouvaient plus s’ignorer…

« La meilleure façon de permettre au triathlon de grandir et d’améliorer le sport de tous les niveaux, c’est en travaillant ensemble », dit Marisol Casado, présidente de l’ITU. 

Ironman et l’ITU ont donc annoncé aujourd’hui qu’ils travailleront désormais ensemble afin de développer le triathlon.

Après une semaine des réunions, ils se sont mis d’accord pour établir un plan de travail commun et d’établir les priorités suivantes. 

– Une harmonisation des efforts antidopage afin de protéger les athlètes propres et l’intégrité du sport.
– Faire que l’ITU soit reconnue comme l’unique fédération internationale régissant le triathlon.
– L’ITU sanctionnera directement certaines épreuves Ironman comme des événements internationaux.
– L’ITU coordonnera et communiquera avec les fédérations nationales afin d’implémenter la standardisation des règles et renforcer le mandat de l’ITU, « clean, Fair & Safe ».
– L’Ironman mettra à profit les ressources de l’ITU pour les problématiques d’éthiques, du code de conduite, du dopage mécanique, etc…
– Les deux parties travailleront ensemble afin de proposer un nouveau livre de règles commun pour 2018.
– Développer des règles en fonction des distances.
– Aligner ses efforts afin de développer le sport pour mieux répondre aux besoins des débutants, de la présence des femmes et l’éducation.

En d’autres termes, ITU reconnaitra désormais l’Ironman, les fédérations nationales devront donc suivre ce mouvement et cela ouvre de nouvelles perspectives. Cette initiative devrait encourager ces fédérations à soutenir les athlètes pros en Ironman.

Autre fait important, puisque l’ITU sanctionnera directement les épreuves Ironman, elle pourrait aussi rapidement restructurer le circuit pro et y appliquer le même système en terme de points avec des épreuves sur 3 niveaux (continental / coupe du monde / série mondiale). Est-ce les pros devront désormais passer par leur fédération nationale pour s’inscrire? 

Autre Fait très important, l’ITU et Ironman devront se mettre en accord sur leurs différents. L’ITU respectant à la lettre les règlements UCI, à moins d’un changement, tous les vélos non conformes UCI deviendraient interdits sur Iroman/70.3 dés 2018…

À suivre. 

Aucun commentaire