Préparer/optimiser son vélo pour la saison. Partie 1, Transmission.

On va finalement pouvoir ressortir nos vélos! Après cette hibernation, actif ou inactif, dans quel état est ton vélo? Quelque soit la réponse, c’est à cette époque de l’année qu’il est bon de faire quelques entretiens.

Pour cette première partie, nous allons nous concentrer sur la transmission, soit le pédalier, les dérailleurs et la chaine.

Pour commencer, vérifier l’état de la chaine. Il est fort possible qu’elle soit déjà étirée, C’est souvent le cas avec des chaines plus légères. Cela est assez simple à vérifier avec le bon outils. Les fabricants annoncent généralement un kilométrage théorique. Il faut faire très attention avec cette information puisque cela dépend grandement de votre environnement (température, saleté, type de pédalage, etc…).

Park Tool CC-2C

Screen shot 2013-03-11 at 9.36.59 AM

Si vous devez la changer, au moins cela vous permettra de ne pas à avoir à la nettoyer! Si c’est le cas, vous avez plusieurs solutions. Si vous utilisez une chaine SRAM ou KNC avec une attache rapide (powerlink), il est possible de  retirer la chaine directement à la main. Pour se faire, il est primordial que le powerlink soit très propre sinon l’opération est pratiquement impossible.

Voici une vidéo qui vous explique comment retirer et installer votre chaine muni d’un powerlink.

image_40061_40007_5637182551Lorsque la chaîne est défaite, vous pouvez en profiter pour la changer ou la nettoyer. Vous devez la mettre dans un dégraisseur. Il existe désormais des solutions BIO qui feront plaisir à votre entourage. Vous pouvez utilisez un spray comme celui de Muc-OFF, ou laisser votre chaine dans un bol rempli de dégraisseur et laisser agir. Cette solution permet d’avoir un excellent accès à toutes les saletés et elle sera comme neuve. Retirer la chaine, et frotter la avec un chiffon. Cela doit ressembler a un massage! Avec des va et vient.

Nettoyage de vos plateaux et cassettes.

Dans la même idée, il est important de vérifier ses plateaux et sa cassettes. Il est rare qu’il soit vraiment nécessaire de les changer. On vous recommande aussi de les retirer. Une cassette est très facile à retirer d’une roue si vous avez les outils.

Pour les plateaux, on vous recommande de les retirer du pédalier. Cette opération ne nécessite pas de retirer votre pédalier.

Lorsque tout est démonté, vous pouvez appliquez l’aérosol ou les tremper dans un bac avec du dégraisseur et laisser agir.

Il ne faut surtout pas oublier les galets sur votre dérailleur. Puisque votre chaine n’est plus sur votre vélo, il serait dommage de ne pas en profiter puisque ce sont des pièces difficilement atteignables et qui sont pourtant primordiale.

Selon la littérature de SRAM, il faudrait nettoyer les roulements à tous les 100h de vélo! Pourtant, je connais pratiquement qui fait cette opération lui même.

Encore une fois, une démonte, nettoie avec du dégraisseur afin de retirer toute la saleté puis on retir les protecteurs afin d’accéder les roulements à bille. On vérifie leurs états et on lubrifie en fonction. Malheureusement, certains roulements sont fermés. L’opération est plus délicate, il faut utiliser une lame pour les ouvrir. En cas de doute, communiquer avec le fabricant.

image_40061_40007_5637148831Une fois que tout cela est fait, on remonte le tout. Fait très important, on s’assure de mettre de la graisse dans les vis afin d’être certain de pouvoir les démonter et remonter ces pièces mobiles facilement et on utilise une clé dynamométrique. Il est primordial d’avoir les bons réglages. Cet outil est généralement très dispendieux c’est pourquoi on aime la solution de Park Tool qui très simple, accessible et même plus facile à l’emploi. C’est un investissement de 50$ qui pourrait vous éviter bien des troubles comme une selle qui s’enfonce pendant votre course A.

Une fois que tout est remonté, on applique du lubrifiant sur la chaine. Il est important de ne pas l’inonder et de laisser le produit agir! (le laisser pendant la nuit est une excellente idée). Il est important de l’appliquer sur les dessus-extérieurs des maillons de la chaine.

Toutes ses opérations sont très simples et accessibles à tous le monde. Certains spécialistes semblent affirmer qu’un vélo bien entretenu peut facilement ne pas vous faire perdre un 10w. Lorsqu’on sait combien certains sont prêts à investir dans un vélo à la pointe de l’aéro pour ce style de gain, cela fait réfléchir.

Ce texte est aussi particulièrement adressé à nos ITU qui « racent » et s’entrainent généralement avec le même vélo et qui en ignorent l’importance. Les détails font la différence.

3 commentaires