Le frein à disque ne tourne toujours pas rond.

Si plusieurs marques semblent convaincues que le prochain vélo pour les triathlètes sera à disque, certaines problématiques ne semblent toujours pas réglées. Hier, le CPA (association des cyclistes professionnels) a exprimé leurs inquiétudes face à l’utilisation des freins à disque en course.

imvi2017_banniere_trimesi_80x577

Le peloton professionnel réclame encore plusieurs changements, soit des rotors encore plus ronds, des protecteurs et aussi des courses avec l’utilisation imposée à tous aux freins à disque. La raison est simple, lorsqu’on retrouve plusieurs types d’étriers, l’écart dans les distances de freinages est trop important.

Et pour le triathlon? L’ITU a décidé d’autoriser le frein à disque sur les courses sans drafting. Si cette technologie finira forcément par s’imposer dans un futur proche, la problématique pour le consommateur est qu’un standard ne s’est toujours pas imposé.