On refait la course avec Margot Garabedian – 7e à la coupe du monde de Cape Towm

La reprise est toujours spéciale puisqu’elle déterminera le niveau de confiance pour la suite. Si Margot Garabedian a connu une saison en demi-teinte en 2016, elle était déterminée à reprendre le dessus. À Cape Town, si elle signe une 7e place, c’est le fruit d’une excellente natation (3e) et d’une course à pied en progression. On s’est entretenu avec la nouvelle sociétaire de Metz pour en savoir plus sur sa course.


L’avant

La préparation hivernale s’est très bien passée. Je suis rentrée de 3 semaines de stage à Playitas la semaine dernière pour ne pas subir les basses températures grenobloises. Confiante est un bien grand mot! Avec Raphaël (coach) on a mis en place ce qu’il fallait pour être en forme.

La natation

En termes de condition, il n’y avait rien de particulier contrairement à certaines natation en mer !!

J’avais vu que les Anglaises s’étaient placées à ma droite donc quand je les ai aperçues, je savais que c’était ces pieds-là qu’il fallait prendre ! Tout était bénéfique de ne pas les perdre.

Tu sors à 5s… comment se passe le début du vélo.

Difficile! Il y a encore du travail, je n’arrive malheureusement pas à prendre leurs roues. Je pense déjà à la suite et à tout faire pour limiter l’écart !

Après, même si le pack à dû mal à s’organiser, les 2 Britanniques sont vraiment costauds, mais pas invincibles… ;))

Et la T2…

Maintenant, il y a plus qu’à !

Cette 7e place, c’est…

C’est le début du travail qui paie après une année très difficile ! C’est un bon début pour une première, mais qu’un début!

La suite…

L’aquathlon de Vittel le 26 février pour remettre un peu de rythme avant la coupe d’Europe de Quarteira !

pub_trimes