Garmin 935 dévoilée > des nouveautés d’apparence?

Après plusieurs mois de fuite, la nouvelle montre phare multisport de Garmin, la 935 est officiellement lancée. Partageant l’esthétisme de la 735 et les fonctionnalités de la Fenix 5, cette sortie se concentre avant tout sur l’ajout de fonction sur la charge d’entrainement. 

Est-ce vraiment suffisant pour convaincre les triathlètes de se mettre à jour? Toutes les nouvelles données que Garmin offre sont déjà disponibles dans des plateformes d’entrainements comme Trainingpeaks ou encore Golden Cheetah (gratuite). Alors, pourquoi acheter la 935 quand on peut aussi obtenir ses données avec une 735 via un logiciel d’analyse qui fera probablement un meilleur calcul de votre charge? 

La véritable différence dans ces deux montres sont l’autonomie, entre la 935 et 735
– 24 h24 heures en mode GPS, jusqu’à 60 heures en mode économie et jusqu’à 15 jours en mode montre (50h en usage non sportif). Le 735 est nettement plus limitée avec 12h en mode GPS. 

– présence d’un altimètre baromètre vs estimation GPS
– présence du Wifi (transfert)
– présence d’un gyroscope pour améliorer le mode UltraTrac.
– 64 couleurs vs 16 pour la 935.
– fonction de navigation.
– mode Golf… 

635 à gauche, 935 à droite.

On ne parle pas donc révolution, mais bien d’une évolution du coté matériel avec un boitier moins épais et du oHR (lecteur optique, déjà présent sur la 735). Comme nous l’avons déjà mentionné, la précision d’un lecteur optique n’est pas irréprochable, certaines marques comme Polar s’en tire nettement mieux. Sachant que c’est avec cet outil que Garmin calculera votre charge d’entrainement, les résultats devraient s’avérer incertains et cela vient presque remettre en question le sérieux de la marque dans ses intentions.

Cela signifie donc qu’un athlète voulant pleinement profiter des capacités de sa montre devra s’équiper d’une ceinture cardiaque, il faut alors compter 699 euros…

C’est malheureusement une tendance chez le triathlète qui souhaite toujours plus de fonctions alors que dans les faits, il a surtout besoin de précision. 

Au lieu de collectionner les fonctions, on souhaiterait que les marques s’affirment comme des plateformes évolutives et ouvertes. Pour cela, elles doivent démontrer qu’elles sont très fiables…

imvi2017_banniere_trimesi_80x577

Pour résumer, la montre comprend les runnings dynamics 2.0, les segments en live de Strava (abonnement nécessaire), le mode mutlisport, le statut d’entrainement (niveau de récupération et charge d’entrainement) et la compatibilité au Connect IQ (plateforme pour installer des applications). 

Ce dernier point est plutôt important. Les anciens modèles comme la 920 pourraient prochainement ne plus être compatibles avec les nouvelles applications. 

Garmin fait aussi sa transition en douceur vers le bluetooth. Comme nous vous le signalons fréquemment, ce signal est plus sécuritaire et plus fiable. 

  • Montre ultra légère de 49 grammes, avec fonctions d’entrainement avancées et idéales pour une utilisation quotidienne
  • Indication des changements d’altitude grâce à l’altimètre et au baromètre intégrés ; Compas électronique pour vous aider à garder le cap
  • Évaluation de votre statut d’entraînement avec commentaires sur votre niveau d’efforts (trop faible ou trop élevé) ; fonctions supplémentaires d’analyse des performances
  • Intègre les Running Dynamics2 (analyse de la foulée) en course à pied, les Cycling Dynamics (analyse du pédalage) en cyclisme et les Swimming Dynamics en natation (analyse de la nage)
  • Autonomie de la batterie : jusqu’à 2 semaines en mode montre ; jusqu’à 24 heures en mode GPS ; jusqu’à 60 heures en mode UltraTrac

Une montre multisports toujours connectée?

Couplée avec un smartphone compatible, la Forerunner 935 permet de recevoir des notifications signalant des appels entrants, SMS et emails… La fonction GroupTrack permet de suivre la position d’autres personnes et de savoir, en temps réel, à quelle distance ils se situent de sa propre position. 

L’outil de sécurité LiveTrack offre la possibilité de partager sa position géographique pour être localisé en permanence par ses proches

Dans notre cas, on attend désormais la réponse de Polar. La marque finlandaise a fait le choix avec la M600 de s’ouvrir sur à la plateforme Android Wear.

La Garmin 935 est vendue à partir de 549 euros et sera disponible à partir du second trimestre.

Aucun commentaire

Commentaire fermé