Dr Trimes > Comment choisir le bon Wetsuit?

Bonjour Dr Trimes. Je commence le triathlon et j’aimerai savoir quels modèles et marques de wetsuit vous me conseillez pour débuter et progresser?

Aucune et presque toute. 

Lorsqu’un triathlète débute dans le sport, on lui conseille généralement d’investir dans un modèle abordable ou de s’en dénicher un en occasion. Ce réflexe se défend par le fait que beaucoup sont juste de passage dans le sport. 

Tout cela n’est pourtant pas si simple puisque le marché des Wetsuits est très est le plus influencé par le marketing. Les plus grandes marques s’associent avec les stars du moment et donnent l’impression d’offrir la technologie la plus rapide.

Maintenant, afin d’offrir des produits encore plus bon marché, certaines marques utilisent du Néoprène avec une qualité plus douteuse dont la durée de vie du produit sera plus courte. On dit que le Néoprène s’assèche et perd ses qualités en terme de flexibilité.

Vos besoins dans un wetsuit demeurent très personnels. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas réellement de mauvais produits sur le marché, d’ailleurs, les marques utilisent toutes le même fabricant de néoprène (Yamamoto) dans leurs modèles haut de gamme. 

Le prix dans un wetsuit s’explique par la technicité du produit mélangeant plusieurs panneaux avec des épaisseurs différentes afin d’apporter plus de flexibilité au niveau des épaules (plus mince) et plus de flottaison (plus épais). Ainsi que la complexité au niveau du col ou de son système de fermeture.  

De plus, pour un athlète élite, il est primordial d’avoir un néoprène moins épais au niveau des mollets afin de le retirer plus facilement. Certains préfèrent le couper dans le bas pour pallier à ce problème.

Mais avant tout, l’utilisation d’un wetsuit est faite pour vous protéger du froid. Dans une eau à 12C, soit la limite autorisée, afin que votre combinaison s’avère efficace, il doit être en mesure de garder une fine couche d’eau entre son corps et son wetsuit. Si le « fit » est mauvais, l’eau ne sera pas gardée à l’intérieur et sa température de changera pas au contact de votre corps (plus chaud), elle s’échappera par le col, des trous des bras et des jambes. 

La taille doit se choisir en fonction de votre taille et votre poids. Dans certains cas, des marques offrent des modèles dit Small Tall pour des athlètes plus longilignes.

Un ajustement trop serré ne permettra pas à de l’eau d’entrer. À nouveau, le wetsuit ne vous réchauffera pas optimalement. 

Un wetsuit est aussi vu comme un aide à la performance. Avec plus de flottaisons, l’athlète est plus rapide dans l’eau. On s’attend donc à un néoprène plus épais dans le bas du corps.

Depuis quelques années, certaines marques développent des produits en fonction de votre ligne de flottaison et donc atténuer le phénomène des « jambes qui coulent ».

Dans les autres particularités, il y a les systèmes de fermeture par le haut ou pas le bas. Un zip inversé où l’athlète devra tirer vers le haut pour ouvrir le wetsuit est généralement plus pratique.

Alors voilà, votre choix doit avant tout se baser sur un produit qui est parfaitement ajusté à votre gabarit. Pour cela, il faut essayer de nombreux produits. Les tailles ne sont pas standardisées entre les marques.

Par conséquent, elles doivent rentabiliser leurs produits et répondre aux gabarits plus communs de leur marché.

Alors avant de vous faire recommander une marque ou un produit, il faut surtout s’assurer de trouver un fabricant qui vous permettra de profiter d’un ajustement parfait.

Entre un produit milieu et moyenne gamme, il n’y a pas réellement de différence en termes de performance. Tout est une question de préférences. 

1 commentaire