L’arme secrète d’Antony Costes > Un cintre pliable.

Si ce week-end, Antony Costes tente à nouveau de dompter la distance Ironman lors du championnat nord-américain (Texas), le jeune français fera certainement parler de lui avec son choix technique.

À moins que nous soyons dans l’erreur, c’est la première fois qu’un triathlète pro utilisera la technologie Morf, soit une aérobarre pliable. Le choix du Toulousain a probablement été favorisé par le tracé texan qui ne comporte que très peu d’éléments techniques.

Explication en vidéo de cette technologie. 

Les avantages? Il pourrait y avoir une question de poids, mais avec les mécanismes et afin que le système ne soit pas dangereux, on doute qu’il soit réellement plus léger qu’une aérobarre traditionnelle.

Et la sécurité? Morf aurait pensé à tout. Il y aurait tout simplement un vérouillage pour maintenir les barres dans l’une des deux positions (barres ou aéro).

Dans les faits, c’est avant tout une méthode pour être encore plus aérodynamique puisque le système permet de réduire la surface exposée au vent. On est effectivement dans les gains marginaux. Maintenant, plus on va vite, plus les efforts pour être plus aéro sont payants. 

Chose certaine, si la performance du Toulousain à vélo s’avère déterminante, il viendra crédibiliser ce système. À suivre. 

 

Aucun commentaire