Polar M600 évolue désormais avec Android Wear 2.0.

Il est désormais possible de mettre à jour la Polar M600. En passant sous Android Wear, cette monte intelligente débloque plusieurs nouveautés intéressantes. Si contrairement à la V800, la seule montre de la compagnie de la marque finlandaise sous le système d’exploitation de Google n’est pas destinée spécifiquement pour le triathlon, les choses sont en train de changer.

La M600 est la première montre de la compagnie dans la catégorie des montres intelligentes sportives. Qu’est-ce que cela signifie? Contrairement aux autres produits sur le marché, elle bénéficie du système d’exploitation de Google soit l’Android Wear. Cela à l’avantage de bénéficier de l’intégralité des fonctions que l’ont retrouverait sur une montre comme l’Apple Watch 2 ou sous Android comme l’assitant. 

Elle bénéficie de son propre GPS, d’un lecteur optique de BPM fiable et d’une mémoire interne permettant d’y stocker des données, mais surtout sa musique. Avec son écran tactile et des couleurs de haute résolution, un boitier compact et discret, la M600 fait office de porte-étendard du futur pour les montres sportives. 

Profitant de la plateforme Android, la nouvelle version de ce système d’exploitation permet de bénéficier d’une vaste librairie. Il est désormais possible d’installer directement des applications à partir de sa montre sans passer par son téléphone. Runstatic, Runkeeper, Strava, Uber offrent déjà leurs propres applications. 

Mais cette sortie réjouie le triathlète puisqu’il est désormais possible de profiter d’un mode natation en eau libre et intérieur. La M600 compte désormais vos longueur. Si elle n’offre toujours pas de mode triathlon avec la détection automatique des disciplines, elle s’avère suffisante à l’entrainement. 

De plus, en optimisant son système d’exploitation, son autonomie passant de 24h à 36h. 

Au final, pour des triathlètes récréatifs, la M600 s’avère de plus en plus un modèle à considérer. Cette montre dit sportive permet de profiter de tous les avantages d’une montre dite intelligente.

Évidemment, Garmin offre des fonctions plus avancées pour mesurer vos efforts, mais est-ce vraiment nécessaire? À vous de juger. Maintenant, il faudra aussi surveiller l’offre des développeurs. Est-ce qu’ils pourront jumeler des dispositifs externes comme des capteurs de foulées/de puissance?

Dans notre cas, on apprécie le fait de pouvoir stocker notre musique directement dans notre montre. La m600 gagne en indépendance face à votre téléphone cellulaire et les utilisateurs de mac profitent des mêmes fonctions que les utilisateurs de PC/Google. Maintenant, Google semble s’engager à offrir des outils plus pertinents pour stocker/partager vos données sportives. 

Pour savoir comment mettre à jour la M600.

1 commentaire