Ironman Lanzarotte > Déjà un tournant pour Cyril Viennot, Romaine Guillaume, Camille Deligny, Jeanne Collonge…

Dans ce week-end chargé avec la première étape du championnat de D1 FFtri et plusieurs courses Ironman 70.3, il ne faudra surtout pas oublier l’Ironman de Lanzarotte. Cette épreuve mythique du circuit marquera déjà le tournant pour plusieurs Français dans leur processus de qualification pour Kona. Très exposé au vent, cet ironman est probablement le plus sélectif du circuit. Les athlètes ont plus tendance à flirter avec la barre du 9h que du 8h. Impossible de réussir sur ce parcours sans être un excellent cycliste et sans parfaitement maitriser son effort. Romain Guillaume ayant déjà gagné cette course (2014) et Cyril Viennot ayant déjà gagné une autre épreuve jugée très lente comme Ironman UK, on peut réellement croire dans leurs chances à la victoire. 

Dans le cas de Romain Guillaume, Lanzarotte est son second chez-soi. Après une saison sans Kona, il nous mentionnait qu’en 2017, il souhaitait avant tout retrouver le plaisir et privilégier les courses qu’il affectionne. Gagnant de l’Ironman 70.3 de l’Afrique du Sud et 4e lors du très compétitif 70.3 du Bahreïn, celui qu’on nomme « speed pocket » sera sans aucun doute en lutte pour la victoire. 

Pour celui qui a obtenu le meilleur résultat de l’histoire du tri français à Kona (5e en 2014), son début de saison a été marqué par une 4e place à Ironman 70.3 Geelong et une 3e place à l’Ironman de la Nouvelle-Zélande. Afin d’être plus serein pour le reste de la saison, l’athlète de la ville de Dole devra aller chercher un autre podium pour commencer à planifier le reste de sa saison autour de Kona. 

Les autres tricolores au départ sont Cédric Lassonde, Frédéric Schaffner, Trévor Delsaut et Guillaume Lecallier. Dans leur cas, leur objectif sera avant tout d’incorporer le top 10.

Le défi sera tout de même de taille. Jesse Thomas (USA), gagnant de l’édition précédente devant nulle autre que Jan Frodeno (de retour d’une blessure) peut-être considéré comme le spécialiste des triathlons extrêmes. Son expérience reste limitée en distance Ironman.

On retrouvera aussi Bart Aernouts. Gagnant d’ironman Nice en 2014, si le Belge subit généralement la natation, la difficulté du parcours vélo devrait lui permettre de revenir dans la course. Rares sont les athlètes qui peuvent rivaliser avec son finish. Dans son cas, c’est un retour à la compétition depuis sa 8e place à Kona.

Dans les autres athlètes à surveiller, on retrouve Alessandro Degasperi (ITA), gagnant de l’édition de 2015, les espagnols, Paul Alfaro et Victor Del Corral. Pour ce dernier, si cet athlète est un incroyable coureur, par son manque de constance, on est souvent dans l’inconnu.

L’Allemand Konstantin Bachor a le talent pour être le grand agitateur du début de course. Excellent nageur et rouleur, il pourrait mettre ses poursuivants dans le doute. Il pourrait lui manquer ce fameux marathon en dessous des 3h pour se rapprocher de la victoire. 


Chez les femmes, la Danoise Tine Holst se présentera dans le but de conserver son titre. Sur papier, plusieurs athlètes sont supérieures à elle. 

Dans notre cas, nos yeux se dirigeront vers Camille Deligny. Elle a comme objectif d’être la première Française à se qualifier (pro – KPR) pour Kona. Une chute à l’entrainement à malheureusement encombré sa préparation. Camille vaut nettement mieux que sa récente 8e place au Polar Triathlon de Cannes. La sociétaire de Monaco devrait être particulièrement à l’aise sur le parcours de Lanzarotte. 

Jeanne Collonge sera la seconde représentante tricolore. Sa seconde place lors d’Ironman Wales lui permet toujours d’être dans la lutte pour la qualification. Elle doit désormais aller chercher une autre grosse performance en Ironman pour continuer son chemin. Jeanne a couru la semaine dernière à Aix 70.3. Elle a terminé à la 8e place. Est-ce qu’elle avait déjà la tête ailleurs?

Alexandra Tondeur (BEL) sera aussi attendue, partageant le même entraineur que Romain Guillaume (Luc Van Lierde). 19e lors des derniers championnats du monde Ironman, la Belge doit aussi commencer à engranger rapidement des points pour retourner à Kona. 

La victoire pourrait se jouer entre deux Britanniques, soit avec Lucy Gossage et Corinne Abraham. Dans le cas de cette dernière, si la constance n’est pas toujours au rendez-vous, son CV comporte plusieurs victoires en championnat comme Frankfort en 2014 et Melbourne 2013. 


La course aura lieu ce samedi.

1 Thomas Jesse PRO M USA (UNITED STATES)
2 Holst Tine PRO F DNK (DENMARK)
3 Degasperi Alessandro PRO M ITA (ITALY)
4 Tondeur Alexandra PRO F BEL (BELGIUM)
5 Guillaume Romain PRO M FRA (FRANCE)
6 Charles Lucy PRO F GBR (UNITED KINGDOM)
8 Gossage Lucy PRO F GBR (UNITED KINGDOM)
9 Del Corral Víctor PRO M ESP (SPAIN)
10 Bayliss Stephen PRO M GBR (UNITED KINGDOM)
11 Danielsson Karl‐Johann PRO M SWE (SWEDEN)
12 Ward Munoz Nicholas PRO M GBR (UNITED KINGDOM)
13 Castro Nogueira Saleta PRO F ESP (SPAIN)
14 Hultgren Marcus PRO M SWE (SWEDEN)
15 Collonge Jeanne PRO F FRA (FRANCE)
16 Bachor Konstantin PRO M DEU (GERMANY)
17 Abraham Corinne PRO F GBR (UNITED KINGDOM)
18 Viennot Cyril PRO M FRA (FRANCE)
19 Deligny Camille PRO F FRA (FRANCE)
20 Aernouts Bart PRO M BEL (BELGIUM)
21 Jensen Anne PRO F DNK (DENMARK)
22 Lyatskiy Andrey PRO M RUS (RUSSIAN FEDERATION)
23 Bueno Perez Patricia PRO F ESP (SPAIN)
24 Lassonde Cedric PRO M FRA (FRANCE)
25 Comber Kate PRO F GBR (UNITED KINGDOM)
26 Alfaro San Ildefonso Peru PRO M ESP (SPAIN)
27 Diawuoh Annabel PRO F DEU (GERMANY)
28 Schifferle Mike PRO M CHE (SWITZERLAND)
29 Englyst Pia PRO F DNK (DENMARK)
30 Fernando Wymmersch Dominique PRO M ESP (SPAIN)
31 Fillnow Kelly PRO F USA (UNITED STATES)
32 Tejero Vazquez Ivan PRO M ESP (SPAIN)
33 Schink Lina‐Kristin PRO F DEU (GERMANY)
34 Djouad‐Guibert Alain  PRO M MAR (MOROCCO)
35 Schimitt Natascha PRO F DEU (GERMANY)
36 Vinolas Josep PRO M ESP (SPAIN)
37 Rodriguez Sanchez Victor PRO M ESP (SPAIN)
38 Schaffner Frédéric PRO M FRA (FRANCE)
39 Nagy Gergely PRO M HUN (HUNGARY)
40 Torrades Sabata Xavier PRO M ESP (SPAIN)
41 Severin Youri PRO M NLD (NETHERLANDS)
42 Lopez Diaz Carlos PRO M ESP (SPAIN)
43 Koutny Philipp PRO M CHE (SWITZERLAND) PRO START LIST
44 Huerzeler Samuel PRO M CHE (SWITZERLAND)
45 Delsaut Trevor PRO M FRA (FRANCE)
46 Van Houtem Timothy PRO M BEL (BELGIUM)
47 Donnelly Stephen PRO M IRL (IRELAND)
49 Mock Philipp PRO M DEU (GERMANY)
50 Holmberg Erik PRO M SWE (SWEDEN)
51 Herlbauer Daniel PRO M AUT (AUSTRIA)
52 Bang Jensen Mads PRO M DNK (DENMARK)
54 Lecallier Guillaume PRO M FRA (FRANCE)
55 Bruns Malte PRO M DEU (GERMANY)
56 Kaurov Georgii PRO M RUS (RUSSIAN FEDERATION)

Aucun commentaire