Nutrition – Problème gastrique en course, cela s’entraine aussi!

Il n’y a rien de plus rageant que de subir des problèmes gastriques lors d’une course. Beaucoup vivent cela comme une fatalité, mais est-ce vraiment le cas. D’ailleurs, on entend fréquemment des athlètes émettret l’hypothèse que certains produits ne leur réussiraient pas. Leur responsabilité serait alors rejetée sur les fabricants des gels, trop riche, trop de caféine.

Une récente étude s’est penchée sur le sujet en émettant cette hypothèse, est-il possible d’entrainer son système gastrique afin de réduire les risques de complications ?

Les chercheurs ont donc rassemblé 18 coureurs. Lors d’une sortie de 2h à 60% Vo2max, les sujets devaient consommer un gel contenant 30g de glucose (2:1 glucose-fructose) à toutes les 20 minutes. Ce total horaire est considéré comme une limite déjà intolérable pour certains.

Après ce premier test, deux groupes étaient formés. Si tous les sujets pensaient suivre un protocole en courant quotidienne une heure et en consommant des gels au 20 minutes durant l’effort, l’un consommait réellement des gels avec du glucose tandis que l’autre recevait tout simplement du placebo. 

Deux semaines plus tard, le test de 2h (60% Vo2max) à été refait. Les chercheurs ont observé que le groupe qui consommait régulièrement des gels observait une réduction notable dans leurs problèmes gastriques et leur inconfort.

De plus, les performances étaient aussi meilleures lors de leur second test soit 11.7 ± 1.5 km passant à 12.3 ± 1.3 km. 

Selon les chercheurs, si la consommation de gel à l’entrainement sur un cycle de 2 semaines permet d’atténuer les problèmes gastriques, mais garanti aussi une meilleure absorption. 

À nouveau, si cette recherche vient confirmer le fait qu’il ne faut pas négliger sa nutrition durant les courses, mais aussi durant les entrainements, est-ce que cela signifie qu’il ne faut pas abuser de l’entrainement à jeun? 

Moralité, avant de dire qu’un produit ne semble pas fonctionner pour votre organisme, demandez-vous si vous l’avez progressivement incorporé à votre routine…

 

Aucun commentaire