Triathlon Canada annonce ses représentants pour la Grande Finale ITU (Rotterdam).

Triathlon Canada est une  fédération qui se cherche ou on dira plus poliment en transition. À Rotterdam, elle marquera un nouveau record en étant représenté par seulement deux athlètes dans les catégories élites.

Voici le texte officiel.


Triathlon Canada vise le podium dans chacune des catégories de la compétition avec son groupe de 12 athlètes qui porteront l’unifolié lors de la Grande finale de la Série mondiale de triathlon de l’ITU 2017 à Rotterdam, aux Pays-Bas, du 14 au 17 septembre.

Triathlon Canada a nommé une équipe de cinq femmes et neuf hommes par l’entremise du processus de sélection de l’équipe nationale pour représenter le pays à l’événement le plus prestigieux d’une année autre qu’olympique ou paralympique, qui évoqueront une nouvelle ère pour le sport au Canada lorsqu’ils s’aligneront au départ des épreuves des catégories élite, U23, junior et paratriathlon.

Les athlètes du Centre national de performance entraînés par Jono Hall,  Joanna Brown, de Carp, en Ontario, et Matt Sharpe de Victoria, seront les deux seuls Canadiens de la Grande Finale féminine et masculine.

Médaillée de bronze aux Championnats du monde des moins de 23 ans et aux Championnats du monde juniors dans le passé, Brown, âgée de 24 ans, laisse maintenant sa marque au niveau de élite. Brown a connu une saison de percées en 2017 avec deux podiums de Coupe du monde et deux résultats de quatrième place d’affilée à Montréal et le weekend dernier à Stockholm, en Suède, à des événements de la Série mondiale de triathlon. Matt Sharpe a également connu une évolution régulière à cette première année du nouveau cycle quadriennal olympique avec deux résultats parmi les 10 meilleurs en Coupe du monde, y compris une quatrième place à la prestigieuse course à Tiszaujvaros, en Hongrie, et une performance médaillée d’or à l’aquathlon des Championnats du monde multisports ITU à Penticton, en Colombie-Britannique.

Deux athlètes canadiens, qui s’entraînent également au Centre national de performance sous la direction de Carolyn Murray, représenteront le Canada dans les compétitions de paratriathlon. Le médaillé d’argent paralympique, Stefan Daniel (Calgary), tentera de réclamer son titre de champion du monde remporté en 2015. Le triple médaillé des championnats du monde de paratriathlon a passé son temps entre les compétitions valides et de paratriathlon cet été.

Daniel sera accompagné d’une recrue avec une déficience visuelle, Jessica Tuomela (Waterloo, Ontario) et de son guide Ellen Pennock (Calgary).

Le Canada visera le podium dans la catégorie masculine des moins de 23 ans. Tyler Mislawchuk de Oak Bluff, au Manitoba, mènera la charge pour le Canada. Reprenant la forme de niveau élite après avoir fait ses débuts olympiques il y a un an, le champion canadien en titre âgé de 23 ans visera l’or de la catégorie des moins de 23 ans aux Pays-Bas aux côtés de son camarade canadien Alexis Lepage (Gatineau, Québec).

«C’est un groupe d’athlètes très jeune, mais talentueux et expérimenté qui a fait des progrès constants et démontré au cours de la dernière année qu’ils peuvent performer dans certaines des conditions les plus intenses», a déclaré Eugene Liang, directeur de haute performance de Triathlon Canada . «Ces athlètes ont travaillé très fort pour réaliser cet honneur de représenter le Canada. Nos objectifs d’équipe sont clairs. Nous voulons monter sur le podium des Championnats du monde, et ils ont tous démontré qu’ils sont capables d’atteindre cette marque dans leurs catégories respectives. »

Le Canada présentera également un groupe dynamique de trois femmes et trois hommes dans les courses juniors.

Desirae Ridenour, championne junior continentale 2017 et triple médaillée d’or aux Jeux d’été du Canada cet été, mène une puissante équipe de jeunes femmes juniors. La jeune femme de 17 ans originaire de Cowichan Bay, en Colombie-Britannique, qui a également remporté la médaille d’argent lors de l’épreuve féminine de duathlon junior la semaine dernière aux Championnats du monde multisport de l’ITU, cherchera à conclure sa saison remarquable avec sa meilleure performance de la saison lors de cet événement d’envergure internationale.

Ridenour sera accompagnée par une autre Britanno-Colombienne, Hannah Henry, sur l’équipe des Championnats du monde. Henry a décroché la médaille d’argent derrière Ridenour lors de deux événements internationaux CAMTRI cet été. Kyla Roy de Winnipeg, médaillée de bronze aux Jeux du Canada et championne junior canadienne, complète le trio canadien.

Le nouveau champion canadien junior, Pavlos Antoniades, de Trois-Rivières, au Québec, est l’un des trois jeunes hommes canadiens sélectionnés. Antoniades sera rejoint par le médaillé d’argent du championnat canadien, Michael Milic, de North Delta, en Colombie-Britannique, et Aiden Longcroft-Harris, de Victoria.

« La nouvelle récolte d’athlètes juniors de Triathlon Canada est arrivée avec un énorme potentiel et sont prêts pour le prochain grand test de se mesurer aux meilleurs au monde dans leur catégorie d’âge », a déclaré Liang.  « Ce groupe de jeunes se rendra à Rotterdam avec non seulement l’objectif de bénéficier d’une expérience de course internationale précieuse, mais avec la conviction et la confiance qu’ils peuvent réaliser des performances dignes de médailles. »

Le Canada a une forte histoire aux Championnats du monde de triathlon ayant remporté cinq médailles en catégorie élite, trois médailles en paratriathlon, cinq médailles pour les moins de 23 ans et cinq médailles juniors depuis 1991.

Aucun commentaire