Ironman Western Australia > L’incroyable série gagnante de Terenzo Bozzone.

Le monde du triathlon longue distance est en quelque sorte paradoxale, plus un athlète remporte des courses importantes, plus il se fait discret. À titre d’exemple, le nouveau champion du monde Ironman n’a pris part qu’à 3 courses du circuit Ironman en 2017. 

Depuis quelques semaines, on assiste à un contre exemple avec Terenzo Bozzone, si les années précédentes, Kona était synonyme de désillusion, sa récente sixième place lui a donné un second souffle. 

Il a rapidement enchainé en gagnant Ironman 70.3 Los Cabos. Cela était juste un échauffement avant un sprint final. 

En seulement 16 jours, il a terminé second au Island House Triathlon où il compétitionnait contre les meilleurs triathlètes sur la courte distance comme Richard Murray ou encore Mario Mola. Seul Ben Kanute l’a battu. Ce résultat est tout de même à relativiser puisque plusieurs sont avant tout venus boire quelques cocktails.

Une semaine plus tard, il s’est envolé pour le Bahreïn. Kristian Blummenfelt l’a privé d’une victoire certaine dans les derniers kilomètres. 

Malgré cet emploi du temps. Le Néo-Zélandais voulait se rendre en Australie afin de défendre son titre à Ironman Western Australia. Si la course a eu la particularité d’être amputé de la natation à cause des risques d’attaques aux requins, le coup fatal devait être porté par Cameron Wurf, soit le nouveau détenteur du record vélo à Kona. Dans ce cas, son abandon après 133 km de vélo pour crampe a relancé la course. 

Posant le vélo en cinquième position, un marathon en 2:53 lui a permis de conserver son titre. Il gagne devant Dougal Allan et Tim Van Berkel. Dans le cas de Terenzo Bozzone, cette performance vient déjà de lui assurer d’une qualification pour Kona. Est-ce que cela signifie qu’on le verra moins pour les 8 prochains mois?

Chez les femmes, l’annulation de la natation a sans conteste avantagé l’Australienne, Melissa Hauschildt. Elle gagne devant Carrie Lester, récente septième à Kona. 

Hommes

  1. Terenzo Bozzone (NZL) 7:12:30 T1 1:38 V 4:15:58 T2 1:48 C 2:53:05
  2. Dougal Allan (NZL) 7:18:07 T1 1:47 V 4:12:34 T2 1:53 C 3:01:51
  3. Tim Van Berkel (AUS) 7:27:07 T1 1:49 V 4:13:05 T2 1:43 C 3:10:29
  4. Cameron Brown (NZL) 7:32:22 T1 1:47 V 4:33:46 T2 3:05 C 2:53:43
  5. Jonathan Shearer (AUS) 7:35:32 T1 1:56 V 4:15:50 T2 2:12 C 3:15:33
  6. Konstantin Bachor (ALL) 7:39:40 T1 1:40 V 4:10:48 T2 2:15 C 3:24:56
  7. Scott Defilippis (USA) 7:48:26 T1 2:13 V 4:31:29 T2 3:01 C 3:11:41
  8. Levi Hauwert (AUS) 7:49:36 T1 2:03 V 4:41:11 T2 2:01 C 3:04:20 * M30-34
  9. Per Bittner (ALL) 7:50:36 T1 1:41 Cycle V T2 2:28 C 3:14:41
  10. Leigh Stabryla (AUS) 7:54:05 T1 2:00 V 4:39:57 T2 2:06 C 3:10:02

Femmes

  1. Melissa Hauschildt (AUS) 7:52:04 T1 1:54 V 4:37:42 T2 1:41 C 3:10:46
  2. Carrie Lester (AUS) 7:59:07 T1 2:11 V 4:38:43 T2 2:06 C 3:16:05
  3. Camilla Lindholm Borg (SWE) 8:01:59 T1 2:08 V 4:48:20 T2 1:48 C 3:09:41
  4. Yvonne Van Vlerken (NED) 8:11:01 T1 1:47 V 4:45:06 T2 1:47 C 3:22:19
  5. Meredith Hill (AUS) 8:24:01 T1 2:23 V 4:56:21 T2 2:42 C 3:22:32

 

Aucun commentaire