Pays les plus représentés à l’ITU et à la WTC

Quelles sont les grandes nations du triathlon ? Pour apporter des premiers éléments de réponse, Trimes a mis en images les données du classement ITU 2017 (H et F) et celles du classement WTC KPR (H et F).

ITU

Le graphique ci-dessous montre que le classement ITU recense des athlètes de 75 pays différents. Mais il montre également des nombres d’athlètes par pays très inégaux variant de 1 à 93 triathlètes.

En zoomant, voici ce que donne le top-15 des premiers pays (hommes femmes confondus). A la surprise quasi générale, c’est le Japon qui pointe en tête, suivi par les USA, l’Australie, le Mexique, l’Espagne, et le Royaume Uni. Le Canada et la France pointent respectivement 7ème et 8ème.

Décrit sous forme de chiffres, cela donne : 1/JPN 93, 2/USA 83, 3/AUS 81, 4/MEX 65, 5/ESP 63, 6/GBR 58, 7/CAN 49, 8/FRA 47, 9/GER 43, 10/ITA 42, 11/NZL 40, 12/CHN 35, 13/KOR 31, 14/RUS 30, 15/POR 29.

En discriminant les hommes des femmes, la situation reste relativement homogène.

WTC

Faisons-en de même pour les athlètes professionnels comptés au KPR 2017, le classement ayant servi de référence pour la qualification à l’ironman d’Hawaï 2017.

Le nombre de pays est de 45 nations, soit moins de diversité qu’à l’ITU.

Le zoom sur le top-15 des premières nations (hommes femmes confondus) donne le graphique suivant :

Soit en chiffres : 1/USA 100, 2/DEU 49, 3/AUS 42, 4/ESP 29, 5/FRA 28, 6/CAN 28, 7/GBR 25, 8/BEL 19, 9/CHE 17, 10/BRA 14, 11/NZL 14, 12/DNK 13, 13/CZE 12, 14/AUT 11, 15/SWE 10.

Les USA dominent indiscutablement. Viennent ensuite l’Allemagne, l’Australie et l’Espagne. La France et le Canada sont respectivement 5ème et 6ème. Et quand on regarde séparément les hommes et les femmes, il y a peu de changements.

Conclusion

Au final, peu de surprises quant aux pays présents dans les top-10 ITU et WTC : on y retrouve logiquement les États-Unis, l’Allemagne, l’Australie, le Royaume Uni, l’Espagne, le Canada et la France. Par contre, ces chiffres en appellent d’autres. On pourrait pondérer par la population totale du pays, par son niveau de vie… Pour répondre plus en détails à la question de quelles sont les grandes nations du triathlon, il serait intéressant d’analyser le classement de leurs athlètes, et pas seulement leur nombre. Et pour dégager des tendances en terme de croissance ou décroissance par pays, il serait aussi possible d’étendre le comptage aux années précédentes…

 

 

Aucun commentaire