Dr Jean Jacques Menuet > LA CONTENTION VEINEUSE : chaussettes, bas, collants, manchons ; qu’en penser ???

visualiser les images produits++++++++++
Article de Dr Jean Jacques Menuet > http://www.medecinedusportconseils.com
++++++++++

Ça se discute ….La prise en charge des problèmes veineux fait partie des « outils » de la performance pais surtout de la santé, surtout chez le sportif mature qui voit s’installer des signes d’insuffisance veineuse : jambes lourdes, petits œdèmes, varicosités, varices. Egalement chez la sportive qui prend une pilule contraceptive contenant des œstrogènes.

Mais, ainsi que je le détaille dans l’article http://www.medecinedusportconseils.com/2009/10/16/veines-et-recuperation/ que je vous invite à lire ou à relire, le retour veineux représente un élément ESSENTIEL  à cadrer avant  l’effort, éventuellement pendant l’effort, et surtout après l’effort pour optimiser la récupération.

Je ne vous étonnerai pas en précisant que dans une société ou priment la notion de lobbying et de l’argent, les « vendeurs » de contention harcèlent le milieu du sport, mais bon, il faut s’habituer à cela.

Je précise toutefois que des chaussettes, des bas et des collants de contention sont également proposés chez votre pharmacien qui peut tout à fait vous conseiller sur la « force » de la contention, et qui prendra vos mesures (hauteur, périmètre mollets et chevilles) pour une contention personnalisée ; je conseille alors volontiers une contention en fibre de bambou, plus efficace chez le sportif, également très confortable.

Certaines marques conçoivent des contentions « version sport », dont je ne critique pas la qualité et l’efficacité.

La contention AVANT l’effort : oui, dès le lever, à porter jusqu’à quelques minutes avant  l’effort ; ceci pour aborder l’effort avec un réseau veineux qui n’a pas été « dilaté » (station debout, chaleur, piétinement)

imvi2017_banniere_trimesi_80x577

La contention PENDANT l’effort : inefficace sur les sports portés comme le vélo, effort pendant lequel la chasse veineuse activée par les milliers de contractions des mollets est largement efficace. Par contre sur des sports collectifs (foot par exemple) ou la course à pied cela peut se concevoir, alors plutôt sous la forme de « manchons » (chaussettes sans pied) Mais ce sont surtout les SENSATIONS du joueur ou du coureur qui vont parler.

La contention APRES l’effort : oui et massivement oui : il s’agit de favoriser le retour veineux qui va drainer « les toxines » (mot que je n’apprécie pas, mais bon)  et éviter la stase veineuse au niveau des mollets, et des cuisses. La contention est alors à porter dès que la douche a été prise, et jusqu’avant le coucher (ne pas dormir avec) Bien sûr le marketing propose des chaussettes spéciales récupération, il me faudrait vraiment des arguments béton pour me convaincre que la contention portée avant  l’effort est inadaptée après l’effort…

++++++++++++++++++++++
Ce qu’en pense Trimes > Nous ne sommes pas des anti bas de compression, mais on aimerait voir les triathlètes utiliser ces bas avec plus de discrétion. J’ai encore ces images d’athlètes en short et en bas de compression dans l’aéroport. Par contre cela est vrai que durant un voyage, le bas de compression est une aide.

Ce que l’on oublie de vous dire, c’est qu’une chaussette (bas complet) risque d’être mal ajustée pour vous. Exemple je fais du 10 1/2 en chaussures par contre, j’ai de très petits mollets. Si j’achète une paire de chaussette, c’est la taille de me pieds qui dictera la taille de la chaussette, et du coups la compression est nulle. Raison de plus d’utiliser un manchon. Surtout, si vous l’utilisez durant une course, vous pourrez le mettre dès votre départ, alors pas de perte de temps à les mettre pendant la T2. Aussi, nous ne croyons pas que le bas de compression change grand chose durant une course, excepté de vous rendre ridicule sur vos photos pour les non-pratiquants. Le seul intérêt est la diminution des vibrations musculaires dans les descentes en CAP, encore là, une bonne technique pâlie à se problème.

Nous vous déconseillons les modèles en lycra, leur compression est vraiment moins forte que ceux en coton/polyester.
Dernier point, posez vous la question pourquoi les bas si sont peu utilisés dans l’élite de la CÀP…

1 commentaire
  1. En Franglais.

    I’m selling SLS3 et CEP.
    CEP is made in Germany par Medi, un compagnie renommee pour les bas compressifs medicaux !

    Une seule remarques a propos du sizing.
    It is not sold according to the size of your FEET but with la taille de ton mollet !

    For instance, chez CEP, there are 5 tailles !
    All with the size of the calf. Never there is a feet size on it.

    I guess the best is to try when you can, before you buy.

    Moi, je promeus la dicretion concernant wearing those in public hahaha.
    On race site, after and before the race, during a flight … if you have to wear them outside that … try with a long pants 🙂