Se qualifier pour Kona en Europe ou en Amérique du Nord?

Il existe un débat interminable, est-il plus facile de se qualifier en Europe où aux États-Unis. Nous avons profité du fait que le week-end dernier, il y a eu lieu un ironman de chaque coté de l’Atlantique,  à Nice et à Cœur d’Alène. Étant un européen habitant en Amérique du Nord, c’est une problématique qui m’amuse beaucoup. Les américains disent que les européens sont des dopés, et les européens disent que les américains son trop de tri-geek omnibulé par le drag qui sont gonflés aux suppléments et qui ne savent pas conduire un vélo… Les deux clans ont raison en partie, par contre le point qui nous intéressent le plus,  qui sont les plus forts? Est-il plus difficile de se qualifier pour Kona en Europe ou aux Etats-Unis?

Beaucoup disent que c’est plus facile de se qualifier aux États-Unis parce qu’il y a plus d’épreuve qu’en Europe faisant de Kona un championnat du monde des américains. En fait, c’est pas totalement vrai,

Europe > Lanzarotte, Nice, Frankfort, Autriche, Suisse, Regensburg, Royaume Unis (7)
États-Unis >  St-George, Cœur d’Alène, Lake Placid, Canada, Louisville, Kentucky, Cozumel, Florida, Arizona. (7 + 2 en Amérique du Nord).

Alors oui, il y a plus d’ironman aux États-Unis, par contre les ironmans ne se remplissent pas aussi rapidement qu’aux États-Unis et l’europeen a beaucoup plus de courses proche de chez lui. Aussi, dans certains pays europeens, il existe des courses plus mythique que les Ironman. Pour les Français faire Embrun est plus prestigieux que de faire Nice.

Par contre, il ne faut pas oublier qu’il existe 3 courses 70.3 en Amérique du Nord (Oceanside, Eagleman, Buffalo Springs) avec des spots pour Kona. Donc oui, les américains ont un léger avantage sur les européens sur les opportunités de qualification. Oui, mais les européens viennent très souvent en Amérique du Nord pour tenter leur chance. Ironman Flordia est une course qui attire beaucoup les allemands.

Mais athlètiquement cela donne quoi? Il est certain que le plateau des athlètes aux États-Unis est très différent qu’en Europe. Le vieux continent a une tradition de sport d’endurance. Le triathlon en Allemagne est pratiquement rendu le sport numéro 1.

Ce week-end dernier, on a un exemple assez intéressant parce que les deux vainqueurs ont fait exactement le même temps! Andy Pott et Marcel Zamora ont tout deux fait 8:24. Selon moi, la performance de Zamora est plus forte que celle de Potts à cause du dénivelé beaucoup plus important en France. On parle de 3200m pour la France, et de 1800m pour Cœur d’Alene. Par contre, les deux parcours de CAP, sont très similaires, ils sont pratiquement tout plat.

Alors si on compare les deux courses en prenant les 5 premiers du groupe d’age 30-34, on remarque de très grandes similitudes dans les résutlats. Il semble effectivement que les performances des européens est supérieures en vélo à cause du dénivelé et qu’un bon cycliste aux États-Unis sera capable de reprendre son temps perdu en natation. Par contre quelque soit votre continent courir un marathon sub 3:10 est un pré-requis absolu. Ce qui signifie que si vous souhaitez tenter votre qualification pour Kona, tant que vous n’êtes pas en mesure de faire un bike split sub 2:25 sur un parcours montagneux et courir votre run split en sub 1:27, vous n’avez aucune chance.

Alors, si vous nous demandez où il est plus facile de se qualifier, le continent importe peu, il faut simplement trouver un profil en fonction de vos forces. Plat pour les coureurs, vallonné pour les cyclistes.

Résultat Ironman CDA

imvi2017_banniere_trimesi_80x577
1 POTTS, Andy 2/1/1 34/MPRO 00:46:28 04:42:04 02:52:47 08:24:40
ATHLETE RANK AGE/DIV SWIM BIKE RUN TOTAL
1 MULLENIX, Andrew 15/1/1 31/M30-34 00:59:42 04:51:01 03:07:57 09:05:31
2 SCHNUR, Sean 52/10/2 31/M30-34 01:07:38 05:09:15 02:55:49 09:16:37
3 MACLEAN, Douglas 54/11/3 30/M30-34 01:08:04 05:06:43 03:05:20 09:27:37
4 GARDNER, Andy 1/2/4 30/M30-34 00:51:14 05:17:07 03:17:00 09:29:53
5 HOPWOOD, Jeremy 75/15/5 30/M30-34 01:11:07 05:07:28 03:11:53 09:34:23

Résultat Ironman France

1 ZAMORA PEREZ, MARCEL 4/1/1 32/MPRO 00:52:12 04:46:39 02:42:08 08:25:28
ATHLETE RANK AGE/DIV SWIM BIKE RUN TOTAL
1 JACQUOT, CEDRIC 84/3/1 33/M30 01:06:37 04:57:40 03:02:24 09:14:21
2 SCANLAN, BILL 23/4/2 33/M30 00:59:24 05:06:46 03:04:46 09:17:44
3 ROYE, LIONEL 17/1/3 32/M30 00:58:41 05:03:26 03:14:22 09:22:57
4 VAN BIERVLIET, KARL 11/9/4 34/M30 00:56:47 05:16:23 03:08:53 09:30:04
5 TORRE, ALEJANDRO 21/13/5 32/M30 00:59:17 05:15:52 03:09:03 09:30:57
Aucun commentaire

Commentaire fermé