ITU Budapest (Femme) en direct

8:01 la course est partie, les femmes ont le privilège d’avoir le droit au wetsuit, cela va ajouter de l’action en T1.

8:03 la natation a une importance accrue chez les femmes, il y a généralement des packs qui se forment et il n’est pas rare que les groupes en retard ne rattrappent jamais les premiers même dans la partie de vélo.

8:05 Il sera important de surveiller  Emma Snowsill qui a eu beaucoup de difficulté en natation cette saison.

8:06, il semblerait que les américaines soient encore en tête…

8:08, L’américaine Haskins est en tête.

8:13, Lisa Norden et Paula Findlay sont très loin à 50 secondes déjà. Par contre Emma Snowsill est dans les 15 premières si elle tient, elle deviendra obligatoirement la favorite.

8:15, beaucoup de favorites ont une très mauvaise natation, Hewitt, Norden, Diaz, Findlay. Si les premières sont bien informées, nous risquons d’avoir une lutte pour éviter leur retour.

8:21 Paula Findlay à 54 secondes. On peut penser que la natation avec un wetsuit l’a désavantagé.

Haskins est en tête. Rivera Diaz, Hewit sont aussi très loin

8:25 Plusieurs groupes sont formés. Emma Snowsill est dans le bon train.

8:28 Hewitt est forcée de revenir toute seule… disons qu’elle risque de chercher son starbuck prochainement.

8:29 Hewitt vient de se faire rattraper par un groupe, ses domestiques devraient l’aider… Pendant ce temps les deux premiers groupes sont proches d’une jonction.

8:33 Findlay a 20s du lead pack, Hewitt a plus d’une minute. Tout semble indiquer que nous allons avoir un duel Snowsill et Findlay à la course à pied. Cela peut sembler particulier..

8:36, la jonction est imminente, un peloton de 40 personnes. Seule Emma Hewitt semble éliminée.

8:38 le peloton contient plus de 30 athlètes. Les filles semblent nerveuse à une attaque de la suissese Ryf. Elle devrait tenter d’exploiter la technicité du parcours.

8:42 Findlay a remonté le peloton. La table est mise. La reine du début de saison Riveras Diaz est a plus de 45s…

8:46 Comme dit ma femme, c’est drôle cette tradition de faire les zones de transition avec des tapis bleu. C’est vrai! Ils sont toujours bleu.

8:48 Si vous cherchez Findlay, elle n’est pas dans ta tenue habituelle (Kiwami) mais en Champion Système. Étrange, mais il semblerait que c’est la seule à avoir changé sa tenue pour la finale. Les fédérations imposent une tenue unique pour les groupes d’age et les pros pour la grande finale.

8:51 encore 4 tours de vélo. Findlay est parfaitement située.

8:53 bon, comme prévu Ryf mène le rythme, je ne comprends pas très bien son intérêt mais bon.

8:58 ON VEUT LA COURSE À PIED!!!!!!

9:02 Norden semble vouloir attaquer… Les deux suissesses Ryf et Spirig dictent le rythme. Il semblerait que certaines filles lachent le groupe.

9:04, c’est officiel, Hewitt ne gagnera pas le titre mondial, elle est a plus de 1 minute. Entre temps, 3-4 filles essayent de relancer plus fort et d’animer la course en profitant des virages serrés..

9:11 Encore un tour! C’est bien beau Budapest, mais on veut de l’action!!!

9:14, encore 2 km la lutte a commencé pour bien se placer.

On en profite pour vous dire que l’année prochaine, les mondiaux auront lieu à Pékin sur le même parcours que les JO de 2008.

Findlay un peu en arrière mais rien de méchant.

Les femmes aux batons sont en tête. Emma Snowsill et Emma Moffatt en tête. oui elle court avec des battons dans les mains, cela aide pour votre équilibre.

Snowsill semble en feu.

Findlay 5 ieme, dans le groupe des humaines. Snowsill est dans une classe à part.

17 secondes d’avance sur le reste en 2.5km. Et oui, elle véritablement dans sa propre ligue, elle risqu de gagner avec une minute d’avance. Encore une fois, la meilleure athlète du plateau ne gagnera pas le classement général, alors que tout le monde le sait que la numéro un, c’est Emma Snowsill

les poursuivantes, Norden, Moffat, Spirig, Jenkins et une autre anglaise.

Findlay tout juste derrière, elle lutte pour revenir sur le groupe. Elle paye certainement ses efforts additionnels sur le vélo.

Snowsill est tellement en avance que je me demande pourquoi elle pousse autant! Montrer que c’est elle la vrai reine?

La britanique Holland est toujours dans le groupe des 5 poursuivantes… Elle est la grosse surprise de la course prouvant encore l’efficacité du programme britannique.

Findlay est dans un groupe de 3 toujours à un 10s en arrière des poursuivantes. Emma Snowsill est toujours aussi impressionante dans sa forme. Sa cadence est tout simplement parfaite.

Findlay revient…

encore un tour à faire… étonnant la francaise Carole Péon est rentrée dans le groupe des 5. Un sprint s’annonce pour la deuxième place.

Snowsill risque de terminer sa course en moins de 1:50, de mémoire cela serait un record… mais bon vous savez bien que le triathlon est un sport incapable de mesurer des parcours.

Cela risque de jouer du coude pour le sprint final, le groupe est désormais de 7 filles. Paula est à 5 mètres en arrière… elle est peut-être le pire cauchemar du groupe…

oh oh, Findlay rejoint le groupe et se met directement devant! Findlay a un passé de coureur de piste… elle est prête!

Snowsill gagne… sub 1:50….

Finish incroyable. Doublé des EMMA! scénario classique de 2009. L’ordre est de nouveau rétabli. Findlay termine 5e.

Pour finir la saison en beauté. Merci Paula Findlay pour avoir rendu cette fin de saison excitante!

4 commentaires
  1. C’est bien apprécié ces résumés de course en images, ça permet à ceux qui n’ont pas pu voir la course de se l’imaginer un peu mieux!!!

  2. Pourquoi pas un « Live Feed » avec possibilitée d’intéraction comme velonews le propose à chaque course de vélo, pour ma part j’ai presque autant de plaisir à suivre ces « Feeds » qu’à regarder les courses en direct!