Critique > le sac gonflable à vélo de Biknd.

Interbike 2009, une jeune compagnie québécoise du Saguenay présente un nouveau produit, le sac helium. Avec les compagnies aériennes qui ne cessent d’augmenter les frais pour les bagages sur-dimensionnés, ce produit arrive à temps.

À première vue, le produit à tout pour plaire, il semble ultra-design, très esthétique et novateur avec ses sacs gonflables, on assume que si ce produit est lancé, il doit forcément être mieux que l’offre actuel et cela semble être le cas avec son look si design.

Quelques trimeux doivent justement voyager, on demande de pouvoir essayer un sac pour écrire une critique, aucune réponse même pas un « désolé mais nous n’avons pas de demo disponible ». On en profite à l’occasion pour dire à quel point l’industrie québécoise n’a jamais été généreuse avec nous contrairement à des Suunto, Timex, Finis…

Finalement, j’apprends qu’il est à louer dans plusieurs boutiques de Montréal. Je saute sur l’occasion.

Je me rends au magasin, il me sort le sac qui est dans un autre sac. Le truc est assez massif, on le sort du sac, c’est assez lourd et il y a plein de petits morceaux qui sortent d’un peu partout.

En fait, on est très très loin de cette photo ou la sac semble vraiment tout petit et léger. Effectivement, le système est surement moins lourd qu’une boite, mais la différence est négligeable.

Est-ce que le système prend moins de place qu’une boite lorsqu’il n’est pas utilisé, pas vraiment. Même si le sac n’est pas gonflé, sa base prend un très grand volume.

À la base, Hugo et moi, nous voulions faire une vidéo en accéléré pour montrer l’emboitage du vélo. Enfin, il nous a fallu 10 minutes pour retirer le poteau de selle de mon P3. Un peu plus et on sortait la tronçonneuse.

À partir de là, on suit les étapes…

1. On devise les pédales. Chose obligatoire avec les boites.

2. On retire le dérailleur arrière.  Particulier à ce système. Et alors? Première panique, effectivement, c’est pas difficile de retirer un dérailleur, le problème vient juste du fait qu’il n’existe pas vraiment de dispositif pour ranger sa chaîne… on la voit se tordre un peu partout, sachant que je connais un ami belge capable de tordre une chaîne sur son vélo, je me dis qu’il aurait pu avoir un petit boitier pour ranger la chaîne, autre problème, même si il vous est  fourni une protection a placer en dessous du pédalier, il n’y a rien pour éviter le frottement de la chaîne contre le cadre. Sachant que le sac coute environ 500$, il est clairement destiné a des personnes qui ont surement dépensé trop d’argent dans un vélo et, rayer la peinture est un fait assez ordinaire. Evidemment, on peut remédier au problème en plaçant un chiffon, mais vu le prix du système, ça ne fait pas très sérieux.

3. Attacher la fourche avant, chose assez simple, mais c’est exactement comme du Ikea, il faut suivre les étapes les unes après les autres sinon tu dois tout  recommencer. Il faut absolument placer des protections sur la fourche avant de la serrer  sur le dispositif.

4. Attacher l’arrière du vélo, c’est assez simple. Le vélo est désormais attaché par l’avant et  l’arrière. Il est bien ancré sur sa base. Il existe une sangle pour l’attacher au bottom bracket. Malheureusement, l’attache en plastique est déjà cassée. Une sangle avec la boucle aurai fait la job…

5. Défaire le guidon. Encore une fois on est dans le bricolage. C’est assez simple de placer un guidon de route, avec sa guillotine etc.  Pour un guidon de triathlon avec des aérobarres, des freins en carbone nous sommes dans un autre monde. Sachant qu’il est impératif de mettre le guidon vers l’arrière, les cables frottent contre le cadre… ça m’apprendra à avoir des Nokons, pas la peine d’investir dans un tuning pré-course… il sera a refaire. Il y a un petit protecteur fourni qui ne sert à rien pour nous. Encore une fois, la meilleure solution est de mettre un énorme chiffon tout autour des aérobarres.

Et le meilleur pour la fin…

Cela fait déjà pratiquement 1h qu’a 2, nous essayons d’emboiter le vélo. J’attache une des roues, c’est une sangle qui passe par les rayons. Au tour du disque, mais petit problème, il n’y a pas de rayon sur un disque, comment je l’attache? Je suis en panique, le système n’est clairement pas fait pour contenir un disque. FAIT QUI N’EST STIPULÉ NULLE PART SUR LEUR SITE WEB! Il est samedi soir, mon avion part Lundi, les magasins ne sont pas ouvert le dimanche. Panique totale.

Nous appelons plusieurs personnes dans le domaine. Ils disent que toute façon le disque sera tenu par les sacs gonflables… ah. Bon…

Deuxième panique, on ne le realise que lorsqu’on gonfle le système. Il n’y a rien comme protection entre l’exterieur du sac et ma roue. Donc, avec un sac à 500$, mon disque carbone qui coute vraiment très cher est protégé par… une petite mousse épaisse de 5mm. Désolé mais si le sac reçoit un choc bien placé sur le coté, ma roue est morte. Du coté de ma zipp 404, ce n’est pas le même scénario mais encore une fois, la roue a des zones où elle est très vulnérable.

En fait, j’ai décidé de mettre ma roue contre le cadre, mes lunarcers en amortisseur et beaucoup de duct-tape. Un soucis en moins, encore une fois tout cela est amateur. La petite histoire, c’est que personne ne m’a demandé si j’avais un disque, donc disons que la responsabilité est partagé. Le petit hic, c’est qu’un ami qui faisait aussi Clearwater et qui a loué un disque m’appele la vieille, je lui déconseille le sac, il explique alors le litige… et le vendeur lui dit que cela passe, que le disque peut -etre mis à l’extérieur du sac gonflable sans problème etc… le disque n’a pas eu de dommage, par contre en rendant le sac, j’ai souligné la problématique du disque, il m’a dit que c’était effectivement a éviter… à la fameuse industrie du vélo…. l’ironie est encore plus profonde lorsqu’un autre vendeur nous dit qu’il ne mettrait jamais de roue carbone dans se sac et que c’est pourtant le seul système de bôite qu’il offre en location…

6. La fermeture du sac. Autre soupire. Le système est prévu pour des très grand cadre… j’ai un 56. L’arrière du vélo n’a pratiquement aucune protection, fait très différent si votre cadre est plus petit puisque les extrémitées du sacs vont leprotéger. Encore une fois, un choc bien placé risque de faire des dégâts visibles. Disons un dérailleur hangueur tordu juste avant une compétition…

7. Il y a énormément de place, il est facile de placer casque, wetsuit, chaussures etc… c’est un bon point. Il y a quelques poches extérieures où il est facile de placer des outils.

8. Le sac est vraiment ÉNORME, même si il roule, il prend autant de place qu’une boite, mais il est surtout beaucoup plus lourd. J’étais convaincu qu’avec ce système, j’allais économiser des frais de bagage, bien au contraire! D’ailleurs, la sécurité sera fera un plaisir de fouiller votre sac. Le petit problème la dedans, c’est que votre rangement est tellement sophistiqué qu’ils vont tout détruire et du coup votre vélo a des chances d’être abimé. D’ailleurs, en reprenant mon vélo à Tampa Bay, il était a moitié ouvert avec un petit message disant qu’ils l’avaient fouillé et que s’il y avait des dommages, ils n’étaient pas fautifs (evidemment!).

Pendant tout le voyage je me demandais vraiment ce que je faisais avec ce sac, je voyais les allemands avec leur petite valise bleu en forme de trapèze qui passe justement pour une valise = non frais.

Il n’est peut-être pas necessaire de prendre ma critique négativement parce que mon vélo est chez nous sans dommage et que je suis peut-être totalement parano (à l’exception de quelques scratchs). Ce produit est l’exemple parfait d’un produit d’apparence design et qui n’offre aucun progrès!

Ce qui est certain, c’est que nous espérons qu’une version 2 corrigera ces défauts parce que pour le moment, ce système n’offre rien de mieux à l’exception de transporter 2 paires de roues.

16 commentaires
  1. je dirais plus 25min pour la tige de selle. C’était épique… Et avec nos blondes respectives qui nous regardaient et disaient des commentaires. À noter qu’alex a réussi en tapant avec un marteau. On le refait quand?

  2. Wow, j’adore l’histoire du marteau!!! Pour ma part j’ai utilise le sac aerus biospeed et je suis très satisfait! Évidemment il ne faut pas trop être parano, mais le sac « soft » a l’avantage d’être léger, peu dispendieux et il occupe moins de place que les autres boîtes « hard » .

  3. Les gars, vous devez voyager plus souvent :))
    La 1ere fois que j’ai emballe mon velo, j’ai pris des heures !!!
    Maintenant, 15min, c’est fait, et c’est la meme boite :))

    A propos de cette case, j’avais contacte la compagnie et ils m’ont dit que le produit n’etait pas concu pour les velos TT, et surtout ceux avec la selle integree :))

    Un autre est en preparation

  4. Une autre dérive marketing.

    IL N’Y A AUCUNE NOTION LA DESSUS SUR LE SITE WEB!
    PBK, idem nada… sachant que des magasins n’ont plus que ce système à proposer.

    Qu’un système a 4-500$..

    À lire leur texte. Une autre dérive marketing…

    Le sac Helium a été conçu pour les globe-trotteurs qui se déplacent avec un vélo en avion, en train ou en autobus. Avec lui, voyager avec une bicyclette devient facile : léger et simple à transporter, il offre une protection inégalée grâce à ses coussins gonflables révolutionnaires. Grâce à ses faibles dimensions, il est facile à charger dans une voiture : il pourra même être placé dans le coffre arrière d’un modèle compact. Nous avons aussi pensé à tous les détails importants; le sac est équipé de compartiments pour une paire de roues supplémentaire, pour un casque et des souliers ainsi que les accessoires essentiels (pompe à vélo, chambres à air, etc.) Développé par des cyclistes d’élite ayant pris l’avion avec un vélo d’innombrables fois, le Helium est de loin le meilleur sac de transport sur le marché. Il est compact, offre une excellente protection contre les impacts et permet d’empaqueter le vélo après un démontage minimal et sans modifications à l’ajustement des composantes mécaniques.

  5. J’ai acheté cette valise et vous trouve bien dur dans la critique.
    Pour le poids, 11,3kg réels, c’est dans la moyenne basse des housses rigides mais avec l’inconvénient en moins du volume une fois arrivé en voiture de loc. Si le volume est certes encore grand, tu peux mettre 2 vélos et 2 valises dans une voiture normale alors que tu ne rentreras pas 2 bike cases classiques dans une voiture normale.
    Pour la protection de la partie arrière, 100% d’accord c’est assez exposé mais on peut fabriquer un petit truc simple pour le protéger.
    Je voyage pour la 3è fois avec et effectivement si la première fois, ça m’a pris 1h, la troisième moins de 15′ tout compris. Et le système est quand même très facile et bien conçu (pour un vélo de route, j’en conviens, prolongateur de tri a fortiori avec nosecone, là c’est plus compliqué) et la place énorme à l’intérieur.
    Pour les disques, je les mets avec leur housses de roues renforcées, ça rentre.
    Pour le dérailleurs arrière et la chaîne, un maillon rapide à défaire, non ?
    Elle est loin d’être parfaite mais c’est la 5è différente que j’utilise et malgré ses imperfections ma préférée pour l’usage et les attentes que j’en ai. Si vous avez une valise rigide moins lourde (NB : 1kg de surtaxe*6 trajets ça rembourse 90% des valises) sur avec roulettes à ce prix, je suis preneur.

  6. Allo Nick, tu as raison en parti. Si tu utilises cette malle pour la voiture, c’est effectivement un bon système. Y a moins de chance que certains chocs arrivent.

    aussi tu noteras qu’en venant mettre les houses de tes roues etc… tu exposes les faiblesses.

    La critique vient surtout de mon experience en avion. Evidemment, il y a beaucoup de défauts qui peuvent être corriger avec quelques bidouilles. Non protection en arrière, etc…

    Le problème, c’est qu’avec un système a 500$, ca parait un peu bizarre de ne pas avoir inclus une solution plus elegante pour la chaine…

    Et je continue a dire que les roues en carbones ont leurs flancs très exposés… même une 404.

    Ceci est la valise que les allemands raffolent.

    http://www.roofbox.co.uk/scripts/rbvehsel4_tab.php/car-accessories/b_w_international_bike_box_no_bh96910_96910_/njNA_v3l2BYvr#

    1. merci d’identifier cette mystérieuse malle allemande!!! Dommage qu’on ne puisse voir des meileures photos avec un vélo de tri à l’intérieur.

      Le prix, la grosseur, ca semble trop beau pour etre vrai!!

    2. Cette valise trapézoïdale est vendue chez ABC cycles au prix de 395 beaux dollars. Elle y est moins chère que les valises souples. J’ai pensé à vous quand je suis allé y faire un tour hier.
      Ils vendent aussi la biknd et la voyager. Les Montréalais peuvent aller se faire une idée.

      Vous avez déjà vu les agents d’aéroport (à Montréal par exemple) décharger les bagages hors dimension ? Ça fait pas mal de bruit quand le colis est lâché du haut du wagon. Avec de la chance il tombe directement sur le tapis roulant, sinon entre la rampe et le sol, en porte-à-faux. D’ailleurs le personnel navigant utilise des valises à coque rigide,
      cqfd.

      1. Est-ce que ABC l’avait en stock? J’aimerai bien la voir de mes propres yeux. Je suis totalement d’accord avec toi pour l’aéroport de MTL, enfin je ne pense pas que ce soit une exception… c’est pour cela que le bixi… c’est bien pour transporte le velo avec 4 roues dans une voiture… pour l’avion… hmmmmmm

    1. j’en ai une, je la trouve très bien pour le prix ( 220 euros)
      je m’en suis servi une fois pour l’instant
      si vous avez des questions n’hésitez pas

      1. oh non pas un autre alex!

        Est-ce que tu as payé une surcharge en avion?

        As tu eu l’impression que ton velo était bien protégé?

        facilité de la mise en boite.

        1. he oui encore un autre alex 🙂

          je l’ai acheté lors de mon dernier voyage en france et au retour avec air france j’ai juste payé 50$ de plus comme pour tout ajout d’une valise donc pas de surcharge

          le vélo est bien protégé le seul bémol c’est le centre de la valise qui manque un peu de rigidité, alors il fournisse une sorte de support de compression qui permet à la valise de ne pas se compresser dans son centre même s’il y a 10 autres valises d’empilées dessus.

          c’est très facile à mettre en boite et il reste de la place pour le casque, les souliers etc …

          je l’ai choisi car elle est légère et cela permet de ne pas dépasser les 23kg.