Equipe Nationale, annonce officielle (Triathlon Canada)

Laura Findlay
Tri Can Teck Team

Et donc voila, on s’y attendait, pas de grands changements, voir pas de changements du tout!

Chez les filles, on ne pouvait pas passer a cote de Paula Findlay (qui a couru en KiWAMi jusqu’ici :))).
Kirsten Sweetland est de « retour », on espere qu’elle fera plus de triathlons que de recettes gastronomiques.
La discrete Lauren Campbell (Groves) (en Kiwami aussi) est de retour apres un an d’absence (blessure apres une mechante chute suivi d’un problème au genou).

Et apres pas mal de rumeurs, notre Kathy Tremblay!

Chez les hommes, Simon Whifield et Kyles Jones sont de retour (rappellez-vous, selon Simon, il n’y que lui et Kyle qui travaillent dur …).

+++
Voici le communiqué.

VICTORIA—Un groupe de six athlètes rassemblant plein d’expérience internationale représentera le Canada aux épreuves élites du triathlon à travers le monde en 2011, Triathlon Canada a annoncé aujourd’hui, dévoilant les noms des membres de son équipe nationale Teck.

Visant à bâtir sur une saison qui a fait couler beaucoup d’encre à propos des athlètes canadiens de niveau senior, Triathlon Canada a sélectionné une équipe de vedettes, dont deux hommes et quatre dames, qui représenteront la nation eu Série de Championnat du Monde et aux événements de Coupe du Monde la saison prochaine.

Paula Findlay, d’Edmonton, qui a fait sensation avec ses deux titres consécutifs en Championnat du Monde 2010, à Londres, Angleterre puis à Kitzbuhel, Autriche, mènera un groupe dynamique de quatre dames qui détiennent toutes des victoires internationales.

Kirsten Sweetland, de Victoria, qui a gagné la médaille d’argent aux Mondiaux des moins de 23 ans à Budapest au mois de septembre dernier, s’est remise d’une blessure qui l’avait traquée pendant la plus grande partie de la saison 2010; elle est prête à rivaliser avec les meilleures au monde. Lauren Campbell (Groves), de Vancouver, qui a manqué la saison dernière à cause d’une blessure, est elle aussi prête à renouer avec la compétition. Campbell avait décroché sa première médaille de Coupe du Monde à Des Moines, Iowa, il y a deux ans. La quatrième membre de l’équipe féminine est la Montréalaise Kathy Tremblay, vétéran des Jeux olympiques de 2008, et lauréate de deux médailles de Coupe du Monde.

L’équipe des hommes allie le savoir-faire d’un athlète expérimenté avec l’énergie d’un jeune : Simon Whitfield, de Victoria; et Kyle Jones, d’Oakville, Ontario, porteront la feuille d’érable en tournée internationale.

Whitfield, double médaillé olympique, continuera dans son chemin vers les Jeux olympiques 2012 à Londres, visant en même temps sa première médaille de Championnat du Monde et sa troisième médaille olympique. Ce vétéran de trois Jeux olympiques a récolté presque tout titre qui soit dans son sport, incluant des médailles d’or et d’argent aux Jeux olympiques et une médaille d’or aux Jeux du Commonwealth, ainsi que 12 victoires et 21 médailles en Coupe du Monde.

Whitfield continuera à servir de mentor auprès de Kyle Jones, qui a fait des progrès importants la saison dernière contre les meilleurs triathloniens au monde, se rangeant en tête de classement aux côtés des élites internationaux.

Alors que les programmes de compétition individuels sont toujours à finaliser avec chacun des athlètes d’élite, la Série du Championnat du Monde du triathlon commencera le 9 avril, à Sydney, Australie.

Triathlon Canada tiendra une conférence de presse au printemps pour présenter officiellement des athlètes d’équipe nationale 2011.

Triathlon Canada est l’organisme directeur pour le sport du triathlon au pays, sport reconnu depuis 2000 comme épreuve olympique admissible aux médailles. Triathlon Canada s’est donné pour but d’appuyer, de cultiver, d’organiser et de développer le sport du triathlon et ses disciplines connexes, au Canada. Pour en savoir plus sur Triathlon Canada, veuillez visiter notre site Internet au www.triathloncanada.com.

11 commentaires
  1. WOW Kathy Tremblay de retour!
    C’est un très très bonne nouvelle pour le triathlon québécois!
    Quand on y pense, les autres filles (à l’exception de Findlay) n’ont pas eu de résultats…

    Pour l’équipe masculine, c’est une blague? on a aucun autre talent émergent?

  2. Pour l’équipe masculine je pense qu’il y a d’autres talent mais que triathlon canada cherche le prochain Simon Whitfield… il va falloir comprendre que c’est en ajoutant un triathlète qui terminera en 50-60 e position que ce dernier va gagner de l’expérience. C’est comme ça qu’on forme une relève, pas en leur fesant nager, rouler et courir comme des attarder en training… to be the best you got to beat the best. Alors je dis que c,est en compé que ça ce passe et tant que TC n’ajouteras pas un autre prospect sur ça national team on aura pas de triathlete de haut niveau autre que Simon et Kyle.

    1. Brownlee 21 ans et 18 ans…

      le truc que je ne comprends vraiment pas, c’est que TC est a la bourre pour les spots Olympiques. Avec juste deux athlètes, on se donne pas beaucoups de chance.

      Autre fait, l’année dernière, il y a des courses WC ou il y avait aucun canadien.

  3. C’est un bon point.

    Il est clair que Simon est un bon athlete et merite sa place … mais alors il faudrait qu’il courre sur les courses ITU et pas les autres series en Amerique du Nord … specialement lorsque les dates correspondent.

    En ce qui concerne les autres « males ». Il y a Andrew MacCartney (http://andrewmccartney.blogspot.com/)

    Il est tres fort en natation, sort souvent dans les 1ers.
    C’est le meilleur candidat a l’apprentissage sur les courses pro. Il en a fait quelques unes. Mais je pense qu’il doit tout payer de sa poche car il n’est pas dans l’equipe officielle.

    A part ca, il y a pas mal de jeunes prometteurs mais ils sont en U23, donc pas encore eligible pour le team principal.

    1. What? si tu es U23, tu es pas eligible?

      au moins ca confirme que Whitfield qu’il ne sera pas en 5i50… enfin…

      le truc que j’ai remarqué c’est que les Brownlee, Norden, Gomez, etc… font des triathlon à l’exterieur de l’ITU… et notre Whitfield fait des taper pour Hyvee et son mega gros cachets. Disons que les priorités sont différentes…

      Quand je vois que Norden est au Kenya dans un logement sans electricité… pendant que les autres ont des camps a Kona avec des riches amateurs…

      Au passage, c’est qui le coach?????

      1. Ha! J’ai vue les photos FaceLivre de Norden. Je me disais qu’elle était en safari pour la saison morte. Et par « saison morte » je vois maintenant « Build de course à pied massif avec les meilleurs coureurs au monde ».