On ne me verra pas aux courses de Sportriple

Récemment, l’organisateur/promoteur de courses (duathlon, triathlons) Sportriple a demandé aux participants de ses courses de répondre à cette question.

Est-ce que vous allez participer aux événements SporTriple en 2011 si non sanctionnés par Triathlon Québec ?/ Will you participate to SporTriple events if they are not sanctioned byTriathlon Québec ?

Et malheureusement 90% on répondu OUI. Donc tout laisse penser que l’organisateur va laisser tomber Triathlon Québec. Je tiens à partager mon sentiment face à cette situation parce qu’il y a beaucoup d’éléments que vous devez savoir et je suis certain que ces personnes qui ont répondu favorablement à ce sondage ne savent pas.

Sportriple continue a organiser des événements aléatoirement… exemple parfait, une nage à Oka qui a plus ressembler à du aqua-running. Triathlon Québec n’est pas responsable des erreurs des organisateurs, en fait son rôle est de mieux les encadrer et de leur fixer des règles pour atteindre une certaine qualité.

Au lieu d’améliorer ses courses, Sportriple ne souhaite pas se soumettre à ces règles (de sécurité) et trouve un échappatoire en souhaitant se désaffilier.

Lorsque nous payons notre adhésion à Triathlon Québec, vous payez une assurance, vous aidez le développement des jeunes et des élites (stages, camps d’entraînements) cela a pour but de faire grandir notre sport.

Cela ne semble guère intéresser Sportriple qui a une vision très mercantile de l’organisation d’événements.

Avertissement, Trimes a été sévère dans le passé avec Triathlon Québec et nous sommes très fier de les épauler parce que nous voyons les améliorations et nous sommes excités par l’avenir. Il nous semble important de communiquer sur ce sujet.

35 commentaires
  1. Vous ne me verrai pas au course de Sportriple non plus!
    J’ai déjà beaucoup donné dans ces courses et pour la facon dont L’organisateur Louis Turcotte traite ses participants, j’ai boycotté depuis l’an passée cette organisation douteuse qui utilise des parents, des spectateurs, des ambulanciers (mal informés) pour guider les participant parce qu’il manque de staff…
    j’ai plusieurs exemple en tête et tient… ca me donne envi d’écrire un article la dessus moi aussi!
    a bientôt

  2. Par le passé, j’ai participé aux triathlons sportriple de Oka et celui du Lac-Beauport.

    J’ai participé à la première édition de celui d’Oka, alors que le triathlon du Lac-Beauport existait déjà depuis plusieurs années.

    Je dois dire que la qualité des évènements était très différente. Le triathlon du Lac-Beauport est une organisation très mature et de grande qualité, avec un excellent groupe de bénévoles. Le circuit est bien délimité et très difficile. Par contre l’organisation « recrue » à Oka laissait un peu à désirer.

    Je trouve donc dommage que Sportriple se désaffilie, mais vous me reverrez certainement un jour au triahtlon du Lac-Beauport qui est une des plus belle course « courte distance » au Québec.

  3. Je n’y serai pas non plus.

    Quand un organisateur tente de maximiser la rentabilité d’un événement sur le dos des participants, c’est une organisation à éviter.

    Servir que de l’eau parce que le Gatorade coûte trop cher est un bon exemple de ce que j’avance.

    En ce qui concerne Triathlon Québec, ce n’est pas une grosse perte pour eux, selon moi. Je leur souhaite de poursuivre sur leur lancée côté amélioration en tant qu’organisme. Ils vont très certainement pouvoir trouver d’autres organisateurs plus professionnels que Sportriple.

    1. JF le problème c’est que la multiplication d’événement n’est pas forcémenet une bonne chose = moins de participants = événements moins important…dilution des énergies et des talents. Enfin certains seront eux de faire des podiums en AG à cause d’un niveau plus faible.

      1. Tu as un bon point. Mais j’ose espérer que leur momentum ne sera que temporaire.

        Les participants à ces événements se rendront vite compte que l’organisation laisse à désirer en ce qui a trait aux participants et aux services offerts.

        Espérons que tout reviendra à la normale pour 2012.

  4. À ce qui parait, louis turcotte est en train de faire passer son nouvel évenement sur l’autoroute 40, mais il va vous le dire le jour même seulement 😉

  5. Pas crédible le ticoun Alexandre Saint-Jalm qui a écrit ce blog.

    Quand on consulte les statistiques de Sportstats.ca., il n’apparait dans aucun événement du Circuit Sportriple.

    Il me semble juste un petit frustré commandité par Triathlon Québec pour salir une entreprise qui contribue à l’essor du triathlon au Québec pepuis plus de 20 ans.

    Saint-Jalm se cache derrière son blogue minable et n’ose même pas laisser les autres triathlètes donner une opinions contraire à la sienne.

    #TiCoun #Frustré

    1. JF tu as le droit de donner ton opinion. Malheureusement pour toi, ton commentaire n’est pas vraiment crédible tout simplement qu’a plusieurs reprises sur ce blog, il y a du commentaire négatif face aux événements. Et qu’ils n’ont pas été écrit pas moi.

      Tu aurais pu lire les commentaires des autres personnes avant d’attaquer ma personne.

      Aussi, tu peux fouiller dans le blog et tu verras qu’on a été très critique face à triathlon québec.

      Pour ce qui est des frais d’assurances, penses tu vraiment qu’une augmentation de 3$ ferait fuir le monde?

      Pour le > Saint-Jalm se cache derrière son blogue minable et n’ose même pas laisser les autres triathlètes donner une opinions contraire à la sienne.

      Merci ça fait plaisir ces encouragements, j’espère atteindre un niveau de sagesse comme le tient un jour parce que ton argument est tellement solide, que je vais arréter ce blog, tu as bien raison, c’est de la merde!

        1. On n’est pas commanditaire média, mais partenaire média, cela signifie simplement que l’on se partage des infos et des articles.

          Ce qui signifie qu’on diffuse leur communiqué si cela nous tente. Donc on ne recoit pas d’argent d’eux et on ne leur donne pas d’argent non plus.

          Aussi pour finir, Triathlon Québec ne nous n’a jamais demandé de communiquer la dessus.

          Bon tu peux continuer ton enquète et tu verras que 4 trimeux ont participé à des courses sportriples et ils ont tous eu des communications avec Louis Turcotte.

          Bonsoir.

  6. Vous voulez connaître pourquoi Sportriple à lancé son sondage sur Triathlon Québec.

    Et bien voici ce qu’il m’avait envoyé par email:

    Nous aurons une décision à prendre à la suite de ce sondage.

    Cette année Triathlon Québec exigera des frais de participation pour les
    non-membres de 13$ pour chaque inscription individuelle, de 15$ pour les
    équipes Triathlon et de 10$ pour le Duathlon, plus taxes dans les trois
    cas.

    Puisque nous sommes un organisme à but lucratif la Fédération (Triathlon
    Québec) veut nous imposer des couts supplémentaires pour l’assurance. Dans
    leurs documents de sanctions, on nous mentionne que le coût exact de cette
    assurance ne sera pas déterminé avant le renouvellement de la police
    d’assurance le 1er avril 2011.

    Nous devons donc prévoir des couts supplémentaires qui sont inconnus
    présentement.

    Si nous restons fédérés, il y aura des couts additionnels.

    Si non, les frais d’inscription affichés sur notre site qui incluent
    l’assurance n’auront pas à être augmentés.

    On vous invite à remplir un cours sondage d’une minute au lien suivant:
    http://www.surveymonkey.com/s/HNHNF7L

    Les résultats du sondage seront affichés sur notre site. Vos réponses
    demeurent cependant confidentielles.

  7. En passant, ceux qui participent aux événements du Circuit Sportriple savent bien que le Gatorade coule à flot, et qu’en plus il y a des gazeuses, des jus, de l’eau et de la bière.

    1. je veux pas défendre personne mais ce qui est dit dans l’article est l’avis de beaucoup de triathletes que je côtoie, c’est-a-dire une organisation qui laisse a désirer (et j’appuie moi aussi sur le Oka version 2010 qui était une vraie blague).

  8. Ouf, je ne signerai plus avec seulement « JF » sur ce blog : je ne voudrais pas être confondu avec le « JF » qui est avec sportriple!

  9. Eille! Moi aussi jsuis dans la secte sportriple! Au bûcher saint-jalm!

    Moi, quand je suis allé à oka à pi que le parcours de vélo avait changé pi que personne savait par ou on allait passer 45 minutes avant la course, j’ai aimé ca ;), ca met du piquant! Le chemin entre la nat et la zone de transition de 500m en gravier coupant, c’était trop cool! C’est comme un épreuve nouveau genre!

    Et guillaume bélisle, qui s’est fait donner la mauvaise indication en vélo au HIM de ste agathe et qui s’est ramassé dans une pente de 13% avec un virage en bas, plein d’autos, sous la pluie, à 25km de l’organisation du tri et qu’il s’est planté, eh bin il était très enthousiaste! Tsé ce qui te tue pas te rend plus fort, pi en plus, y donnaient de la bière à la fin ;).

    Pas fort saint-jalm, pas fort.

    Heil sportriple!

  10. Par Josianne Pusterla

    bonjour,
    ce genre de propagande me pue au nez. Je pensais que Trimes s’était donné un semblant de lignes directrices dans la publication de ses articles mais je vois qu’un pas en avant en vaut 5 en arrière. Quels sont vos arguments pour ne pas participer aux évènements de Sportriple??? Je les cherche encore! Quel billet honteux pour son auteur!

    Je trouve déplorable pour le sport que Triathlon Québec cherche à tout prix à prendre le contrôle des courses au Québec et qu’on pénalise les participants à une course pour la mésentente entre deux organisations. Le triathlon du Lac Beauport est un évènement couru et plusieurs élites y participent à chaque année …sauf lorsque Triathlon Québec décide de placer une coupe du Québec en même temps (Drummondville cette année). Shame!

    Les chicanes entre circuit ne datent pas d’hier et ne sont pas uniques au triathlon. En bout de ligne, c’est très mauvais pour la promotion du sport.

    Tu ne te définis pas en tant que triathlète parce que tu fais partie d’une fédération. Voyons!

    Triathlon Quebec ne veut pas s’en faire imposer par un privé?? De quel droit? Sportriple a selon moi les meilleurs sites de compétitions. Spectaculaires, hauts en défis et chaque année, nous sommes heureux de participer à leurs évènements. Les courses de Sportiple font parties du début du triathlon au Québec, bien avant que Triathlon Québec tente de s’organiser en incorporant des règles à n’en plus finir. Je suis à 100% derrière Sportriple non pas parce que je connais quelqu’un de l’organisation (je ne connais personne) mais bien parce que j’appuie l’initiative du privé….nous sommes plusieurs dans cette situation!

    Bonne saison de triathlon
    JP

    1. JP, oui je n’ai pas participé aux événements de Sportriples, mais les autres trimeux oui. Aussi, je tiens à te signaler que nous recevons souvent des emails de participants justement pour nous signaler des situations alarmantes.

      C’est mon role d’éditeur de m’exprimer sur se sujet.

      Encore une fois, si tu lis des anciens textes de trimes, tu sauras que nous avons été très dur face à triathlon quebec. Cette organisme m’a effectivement invité a discuter avec eux et j’ai assisté a des changements et je connais plus leur réalité.

      Je le sais que Lac Beauport est une competition qui est très appréciée. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour d’autres compétitions comme St-Agathe et Oka.

      Si vraiment Sportriple fait un excellent travail, j’aimerai énormément que l’on m’explique comment cette excellente organisation (de 20 ans) n’est pas en mesure d’attirer plus de 40 personnes à son demi ironman à St-Agathe…

      Des competitions de cette distance attirent plus de 100 québécois aux États-Unis, tu vas me repondre que c’est a cause du branding Ironman… je ne connais pas les chiffres, mais je pense que Tupperlake attire plus de quebecois aussi.

      Ecoute, moi j’ai entendu des commentaires sur St-Agathe qui me font peur… je me suis perdu sur le parcours, on m’a indiqué la mauvaise direction, il n’y avait qu’un ravitaillement… et quand je suis arrivé, il était déjà entrain de tout démonter, je vais passer Oka…

      Tu me répondras que c’est juste des ragots etc… étonnement, j’en reçois moins des autres courses.

      Fait ultra important, Mr Sportriple n’accepte tout simplement pas la critique. Je peux t’assurer qu’il existe deux types d’organisateur. Il y a ceux qui sont ouvert a écouter et recevoir des critiques et y répondent avec des améliorations et il y a ceux qui ne veulent rien savoir et qui finissent même par être injurieux.

      Aussi pour finir, je trouve cela très triste de voir la diabolisation que vous faites de triathlon quebec. Les règles sont là pour la sécurité et la qualité des courses. Si les courses ne sont pas de qualité, le monde vont simplement voir ailleurs.

      C’est aussi alarmant lorsqu’un organisateur dévalorise le travail de TQ en les traitant d’une organisation qui veut juste faire plus d’argent sur le dos des organisateurs. TQ n’est pas une entreprise, elle n’a pas de but lucratif. Son exercice doit être balancé à la fin de l’année.

      Publier les résultats de ce sondage sur son site n’est que pour provocation et nullement une pratique professionnelle et on peut imaginer que cela n’a pas été fait par hasard.

      Dans ta cotisation, tu payes des arbitres, de la promotion, ton assurance et le développement des nouveaux talents. Cela a des couts et nouveau cout d’assurance, effectivement, il est de 3$ soit un gel? Mr Sportriple a aussi oublié de dire, c’est que TQ s’est engagé a payé le surplus si l’augmentation est encore plus chère.

      Lorsque Oka est un fiasco total comme cette année, c’est normal qu’une fédération souhaite augmenter les règles pour que certaines choses n’arrivent plus.

      Le problème dans tout cela, c’est qu’il y a effectivement deux visions du triathlon. Trimes a peu être une vision plus competitive que la moyenne et nous on souhaite pouvoir faire plus de courses au Quebec. Malheureusement, la mauvaise organisation de certains événements ont fait fuir les quebecois pour des événements à l’extérieur.

      On aurait aucun problème a participer aux événements de Sportriple si son organisateur était ouvert au dialogue et que l’on voyait des améliorations de sa part. Il a choisi de discrédité une organisation au lieu de se remettre en cause.

      Pour finir, je tiens a dire que chacun est maitre de ses choix. J’accepte les insultes ou les critiques, cela ne me dérange pas parce que je suis à l’aise face à mon positionnement. Je tiens a rappeler que j’ai dit « JE ne participerais pas aux événements de Sportriple » et que je n’ai pas fait un appel de boycotte générale… qui suis-je pour faire cela!

      J’ai simplement dit ma position face à cette situation et je trouve cela honnête de ma part. Je n’ai effectivement pas le droit de juger les participants de Sportriple et je comprends totalement que certains y trouvent leur compte (Lac Beauport). Par contre lancer une campagne de salissage face à TQ n’est pas quelque chose de tres constructif.

      Effectivement, on peut jouer longtemps au jeux… beaucoup de triathlètes pensent comme moi…

      p.s: Lorsque Leduc gagne le titre de champion canadien en U23 sans le soutien de sa fédé, on peut douter qu’il se soit présenté sans l’aide de TQ.

  11. Bon, TRIMES, commandité par Triathlon Québec et son ami Chuck Perreault (via sa page Facebook), poursuit sa campagne de salissage contre Sportriple.

    Saint-Jalm dit ne pas avoir fait d’appel au boycottage contre Sportriple:
    C’est quoi ce lien alors?
    http://www.trimes.org/2011/02/03/boycottons-sportiple/

    La majorité des participants aux événements de Sportriple sont satisfaits et plus de 90% vont continué d’y participer même si Triathlon Québec boycotte Sportriple.

    Le 10% qui membre de Triathlon Québec n’ose donner leur opinion favorable envers Sportriple de crainte de faire l’effet de représailles de la part de Triathlon Québec.

    J’estime que 80% des participants Sportriple ne sont pas membres de Triathlon Québec.

    Triathlon Québec / TRIMES, au lieu d’attaquer Sportriple, une entreprise qui travaille pour l’essor du Triathlon et du Duathlon au Québec depuis plus de 20 ans, vous devriez plutôt travailler à promouvoir Triathlon Québec auprès de sa clientèle et de faire valoir votre plus value.

    Triathlon Québec se comporte comme un SYNDICAT au lieu d’agir comme un partenaire du secteur privé.

    1. JF tu es une vrai blague. Le titre a changé 2s après sa parution parce que je trouvais justement que c’était trop fort. Tu vois je suis pas si borné.

      J’apprécie aussi énormément toutes tes recherches sur mon nom etc…, tu sembles tellement fier d’ailleurs de tes propos que tu signes tout cela avec ton nom.

  12. Bon, ça commence à être exagéré tout ça, représailles, syndicat…le triathlon n’a pas sa propre police secrète! Comme vous devez le savoir chez Trimes on fait du triathlon pour le plaisir et la performance, si une course ne permet pas ces deux objectifs, on y vera tout simplement pas de trimeux et peu importe que ce sois une course TQ ou pas! On a compris le point de vu de chacun, certain aiment les courses sportriple et d’autres trouvent qu’elles ne permettent pas le plein épanouissement de leurs capacités.

    Cela dit, si vous aimez participer à ces courses, aucun porblème, aucun triathlète ne sera jugé ni lapidé.

    En conclusion, retournez tous vous entraîner, on va pouvoir recommencer à user nos pneus sur le bitume bientôt!

    1. Jean-Christoph, merci pour la tentative d’apaisement.

      Malheureusement, cette campagne de salissage piloté par Triathlon Québec/Chuck Perreault est toujours en ligne. Je crois qu’il serait raisonnable de la retirer.

      C’est bien de dire que vous, TRIMES, ne jugerez ni ne lapiderez les athlètes qui participent aux événement de Sportriple.

      Cependant, la plupart des athlètes craignent justement l’intimidation de Triathlon Québec dans cette affaire.

      Ce n’est pas la première fois que Triathlon Québec cherche à imposer son joug syndical sur Sportriple.

      Dans le passé, tous le monde s’en souvient, Triathlon Québec avait déjà menaçé de représaille les athlètes élites s’ils participaient aux événements de Sportriple.

      1. Cher Mr Anonyme, continue a te défouler tu nous fait vraiment rire avec tes histoires de syndicat. Cela semble tellement te tenir a coeur qu’on semble très bien savoir qui tu es.

        Pour la campagne de salissage, elle n’existe pas, c’est simplement des opinions. Continue a t’acharner sur ma personne et sur d’autres avec des insultes et etc… cela te descrédite encore plus….

        au passage 90.8 + 10.2 ca donne combien?

        1. Mr. Anonyme tout simplement parce que, comme la plupart de ceux qui ont posté sur cette campagne de salissage, nous craignons les représailles de Triathlon Québec.

          1. C’est extrême ce que tu dis la, il n’y aura plus personne d’accord avec toi après ce commentaire. C’est peut-être de toi qu’on doit avoir peur après l’enquête que tu as mené sur la participation de Alex et le facebook de Chuck?

            Que tu sois Louis turcotte Ou pas, tu vas trop loin et tu exagère dans tes propos.

          2. Hugo, mea culpa, j’en convient, j’exagère un peu, mais c’est à la mesure de cette campagne de salissage.

            Pas besoin de faire une grosse enquête pour voir que tout part du Facebook du Directeur Général de Triathlon Québec. Et que comme par hasard TRIMES est commanditaire de Triathlon Québec.

            Pour ce qui est le la participation de M. Saint-Jalm, il suffit d’aller sur http://sportstats.ca/ pour voir qu’il n’a jamais participé à aucun événement de Sportriple.

            Comme dit Jean-Cristoph, cette histoire va trop loin. Cependant, ce n’est pas moi qui l’a parti.

            Finalement, j’ose espérer que Louis Turcotte est assez grand pour se défendre tout seul et répondre.

          3. Je t’invite à lire ce texte qui explique tout ce que tu veux savoir, étant donné que tu est très contrarié: https://www.trimes.org/2011/02/05/question-reponse-mon-nom-est-alexandre-saint-jalm/

            Cela va t’expliquer des choses que tu ne sais pas et qui vont te mettre en connaissance de cause pour faire des commentaires plus constructifs et non sur des suppositions. Visiblement, tu passes ton samedi sur ce cas et je ne veux pas te faire passer d’avantage de temps la dessus.

            Personne chez trimes ne va modifier ou retirer cet article et nous sommes en droit de critiquer d’un point de vue journalistique une organisation, peu importe laquelle.

            Merci de lire ce nouvel article, bonne journée,
            Hugo

  13. Ca brasse ici…on monte un ring de lutte et on regle ca old fashion!

    J ai décidé de signer mon nom complet pour ne pas etre associé à M.Persecution…

  14. Depuis plusieurs jours une polémique visant à boycotter le Circuit de Triathlon et de Duathlon SporTriple a été lancée sur le blogue de TRIMES, partenaires médias de Triathlon Québec.

    Le Directeur Général de Triathlon Québec, M. Charles Perreault a visiblement encouragé cette polémique en l’endossant sur sa page Facebook,
    au lieu de chercher à trouver un terrain d’entente de bonne foi.

    Cette polémique avait initialement été intitulée « Boycottons SporTriple » https://www.trimes.org/2011/02/03/boycottons-sportiple
    pour ensuite devenir « On ne me verra pas aux courses de SporTriple » https://www.trimes.org/2011/02/03/on-ne-me-verra-pas-aux-courses-de-sportiple
    et finalement pour se terminer sur les questions réponses de M. Alexandre Saint-Jalm qui a cru nécessaire de se justifier face à plusieurs questions posées par
    les intervenants sur son blogue: https://www.trimes.org/2011/02/05/question-reponse-mon-nom-est-alexandre-saint-jalm/

    Je suis désolé de tout ce tapage. Le Triathlon et le Duathlon sont des disciplines de « fairplay ». Cette même règle doit s’appliquer dans nos rapports les uns envers les autres.

    J’ai voulu laisser retomber la poussière avant de répondre et clarifier certains faits.

    1. J’admets que l’événement d’Oka 2010 à connu quelques difficultés. Le parc d’Oka nous a fait changer de zone de transition trois jours avant l’événement. Le niveau du lac était très bas, du jamais vu…
    Sur le retour du vélo, une personne qui ne faisait pas partie de mes bénévoles, les a envoyés vers la piste cyclable, au lieu de les laisser continuer sur la route qui était complètement fermée a la circulation.

    2. Du Gatorade: cela fait 20 ans que Gatorade commanditent le Circuit SporTriple. Nous en avions tellement en surplus que nous en avons donné amicalement au Club Tri-o-Lac, qui organise un triathlon, en compétition avec nous. Je leur ai donné des caisses de Gatorade, des verres et des contenants. Je leur ai même remis des sacs à dos pique-nique pour l’encan silencieux de leur Club.

    3. Je suis en accord avec le commentaire de M. Alexandre Saint-Jalm, comme quoi la multiplication d’événement n’est pas forcément une bonne chose = moins de participants = événements moins important. Cela fait plus de 10 ans que je le répète à Triathlon-Québec.

    4. En ce qui concerne cette augmentation de 3.00$ pour couvrir les frais d’assurances, je crois que M. Alexandre Saint-Jalm n’a pas les bonnes informations… Triathlon Québec n’est pas en mesure de me confirmer les coûts de sa police d’assurances pour couvrir les événements de SporTriple 2011. C’EST LA SEULE ET UNIQUE RAISON DU CONFLIT QUI OPPOSE TRIATHLON QUÉBEC À SPORTRIPLE. Dans mes documents de sanction 2011, Triathlon-Québec exige 600.00$ plus les taxes, non –remboursables, immédiatement, mais ne pourra pas me confirmer le coûts de la police d’assurances avant le mois d’avril, date du renouvellement de ladite police d’assurances. Je ne comprends pas comment M. Alexandre Saint-Jalm peut déduire que cela va couter 3.00$ de plus alors que moi je suis dans l’inconnu. Quel gestionnaire va débourser 600$ plus taxes, non-remboursables, sans connaître les coûts pour lesquels il s’engage? Si le Circuit SporTriple existe depuis 21 ans, c’est parce que j’ai toujours appliqué les bonnes règles de gestion.

    5. En ce qui concerne cette campagne de salissage envers SporTriple, voici quelques éléments additionnels pour votre réflexion:

    Triathlon Québec a contacté un de mes commanditaires pour lui expliquer qu’il sera interdit aux athlètes élites et groupes d’âges membres de Triathlon-Québec de participer aux événements non-sanctionnés par Triathlon-Québec.

    On a aussi contacté Sportstats. Voici les points importants du courriel envoyé à Sportstats par Triathlon-Québec. Ils ont demandé à Sportstats de faire le chronométrage de Blainville au lieu de celui d’Oka, sachant que Sportstats ne pouvait pas faire les deux le même jour. Ils demandent à Sportstats d’encourager fortement seulement les événements sanctionnés par Triathlon-Québec. Ils ont demandé à Sportstats, avant la fin de la saison 2011, de signer une nouvelle entente de partenariat entre EventsOnline + Triathlon-Québec + Sporstats. Je ne peux malheureusement dévoiler la réponse de Sportstats à ce courriel.

    6. Drôle de coïncidence. Charles Perreault, Directeur Général de Triathlon-Québec, me laisse un message sur mon répondeur jeudi le 27 janvier. Vendredi matin, le 28, je contacte Charles Perreault et lui annonce que je ne peux pas fonctionner avec des frais d’assurances inconnus, dont je ne connaîtrais la valeur que le 1er avril, et des frais de sanctions non remboursables qui totalisent 600.00$ plus les taxes. M. Charles Perreault me répond qu’il respecte ma décision. Vendredi le 28 à 12h30, le courriel mentionné au point 6. est envoyé à Sporstats. Samedi le 30, je recois un courriel de l’un de mes commanditaires, qui est également commanditaire de M. Charles Perreault. Ce commanditaire veut me rencontrer pour en savoir plus long, pour que je lui explique les fondement de cette triste histoire. Le 3 février à 10h.57, le blogue de Trimes, partenaires médias de Triathlon Québec lance la polémique que vous savez. Samedi le 5 février, des amis m’informent de la campagne de salissage contre SporTriple qui circule sur Internet.

    7. Ce n’est pas la première fois que Triathlon Québec est en conflit avec SporTriple. La même situation s’était produite en 2003 jusqu’à 2005, pour les mêmes raisons. Mais cette fois-ci, ça va trop loin. Nous sommes très loin du « fairplay » que nous nous devons à tous.

    8. M. Saint-Jalm, j’accepte les critiques. Cependant, avant de critiquer le Circuit SporTriple, comme athlète, comme média et comme partenaire média de Triathlon Québec, vous devriez participer à nos événements. Je profites de cette tribune pour vous inviter cordialement et gratuitement à l’événement de votre choix durant la saison 2011. Vous êtes le bienvenu!

    9. Les événements du Circuit SporTriple ne doivent pas être si mauvais, car M. Charles Perreault, Directeur Général de Triathlon-Québec en est un des participants assidus depuis plus de 13 ans.
    Notamment, au cours de la Saison 2003-04-05, où SporTriple n’était pas sanctionné par Triathlon Québec, M. Charles Perreault a participé à plusieurs événement. Notamment, il était le Grand Vainqueur du Demi-Ironman à Ste-Agathe en 2010.

    Participation de M. Charles Perrault au Circuit SporTriple:
    Saint-Jerome 05
    Mt Habitatnt 99
    Lac-Beauport 98-02-03-04-10
    Ste-Agathe 97-03-04-05-10
    Saint-Sauveur 05-10

    Conclusion:
    Quand Triathlon-Québec a préparé son document de sanctions en octobre 2010, ils étaient au courant du problème et l’ont mentionné dans leurs demandes de sanctions. A mon avis, cela aurait plus simple pour tout le monde de communiquer avec quelques compagnies d’assurances et m’informer du tarif supplémentaire et le tout aurait été réglé dans les 24 heures suivantes.
    Flash dernière heure: M. Charles Perreault m’a envoyé un email aujourd’hui pour me rencontrer et résoudre cette triste histoire où personne ne gagne.

    Nous vous tiendrons informé sous peu sur notre site web http://www.sportriple.com.

    Louis Turcotte
    directeur de course
    SporTriple
    info@sportriple.com
    http://www.sportriple.com

  15. Bonjour à tous!
    Je me permettrai d’ajouter un simple commentaire.
    Tout d’abords, je remercie Louis Turcotte pour sa clarification des faits en ce qui concerne ce conflit qui, je crois devrait être réglé au plus vite car je crois qu’au Québec, nous ne pouvons nous permettre de tels écartades qui ne ferons que nuire à l’évolution de notre sport.

    Je ne crois pas que ce soit avec de tels commentaires de la part de certaines personnes que le conflit se règlera.

    Nous sommes pour la plupart, des gens responsables et autonomes, capables de faire leurs choix et aussi de les assumer, alors agissons comme tel et faisons tous en sortes que notre sport se porte pour le mieux dans l’avenir sinon, nous en serons tous les grands perdants.
    Liberté de choix, démocratie et diplomatie sont de mise à mon sens.

    merci à tous!et à toutes!

    glen tremblay

  16. En tout cas pour moi SporTriple c’est terminé
    Après avoir vu l’accident sur le triathlon du lac Beauport cette année.
    Pas d’ambulance sur place, consigne de sécurité même pas expliqué aux participants, asphalte avec du sable et en mauvaise état, cycliste qui dépasse à droite, voiture sur la route, etc..

    Mais il nous donne de la bière après la course pour « fêter » ça ! Pathétique, la course aurait dû être annulée après l’accident de la pauvre dame.
    Voir vidéo si vous n’êtiez pas au courant:
    http://www.radio-canada.ca/regions/quebec/2013/06/15/004-accident-route-lac-beauport-cycliste.shtml