Récit d’un champion canadien…

Voici le race report de Francis Lefebvre suite à sa victoire au Championnat canadien:

 

Finale de la Série National junior élite au Championnat Canadian à Kelowna. Quelle belle performance des Québécois. Voici mon rapport de course.

 

Le matin de la course fût plutôt tranquille puisque le départ était à 10h15 AM contrairement à mes dernières compétitions qui étaient à 7h AM, ce qui me laissait le temps de bien me préparer et surtout, de bien déjeuner. Je suis arrivé sur le site 1h15 avant de prendre place sur le départ en tant que 2e au classement provisoire des juniors élites.

 

Le départ s’est bien déroulé et j’ai réussi à me placer rapidement aux avant-postes de la natation, tout juste derrière Philippe Tremblay. À la sortie de l’eau, une longue transition de 400m m’a permis de courir rapidement vers mon vélo et de commencer la portion cyclisme au premier rang! Nous étions un peloton d’environ 7 junior, Gabriel Legault, Antoine Jolicoeur-Desroches ainsi que Philippe Tremblay était aussi à mes cotés. Les gars du Québec et moi avions comme objectif de travaillé très fort en vélo afin de prendre une avance sur le peloton qui nous pourchassait. Tout le monde à fait du bon travail.

 

Nous avons finalement attaqué le parcours de course à pied avec un avance de près d’une minute. J’étais très confiant de garder la tête de ce triathlon jusqu’à la ligne d’arrivée et c’est exactement ce qui s’est passé. J’ai croisé le fil d’arrivé en première position pour remporté le titre de Champion Canadian junior élite. J’étais extrêmement content d’avoir remporté ce titre et d’être monté sur la plus haute marche du podium en compagnie de Gabriel Legault, un ami de tous les jours.

 

Je tiens à remercier mon entraineur Raymond Paris qui m’a aidé énormément à ma préparation pour ce triathlon puisque la pression se faisait ressentir de plus en plus que les jours avancaient. Toutefois, il m’a permis de très bien me préparer physiquement et surtout mentalement pour ce Championnat Canadien.

 

Ma prochaine course est dans 3 semaines à Pékin en Chine au Championnat du Monde junior élite ou je me mesurerai aux meilleurs juniors au Monde. Du calibre au rendez-vous.

 

À bientôt

Francis Lefebvre

11 commentaires
  1. Je m’interroge sur l’intérêt journalistique et littéraire des race reports. Celui-ci mériterait un peu plus de construction. Élève Lefebvre, veuillez revoir votre copie.

    1. Je m’interroge sur l’intérêt journalistique et littéraire des race reports=> Trop facile comme commentaire:)
      Le but étant de voir la course de l’intérieur, d’avoir une vue tactique et stratégique de ce que souhaitait mettre en oeuvre le triathlète aux moments clefs, des erreurs éventuelles faites pdt la course et également de faire partager des courses auxquelles certains n’ont pas accés… Le style est certes basique, mais quand tu lis un Race report tu ne souhaites pas lire du Rimbaud. Ce que tu recherches avant tout c’est du factuel et là tu en a!:)

    2. Salut Pepin, Antoine a tout a fait raison. En fait, en tant que pseudo editeur de ce site, on prend un réel plaisir à publier ce style de texte.

      1. parce que cela met en avant des sportifs qu’on apprécie pour leurs valeurs etc…

      2. parce que cela permet de comprendre le niveau stratégique de l’ITU, et je pense que cela permet de mieux comprendre le sport à ce niveau. En tout cas, pour ma personne, c’est le cas.

  2. Oui, peut-être que Francis aurait pu élaborer davantage mais il était sans doute trop occupé… à gagner!

  3. Bon ben euh … je vais donc préciser ma pensée.
    Quand on écrit, c’est qu’on désire être lu. Des lors, on s’attache à capter l’attention du lecteur vautré devant son ordi, par du contenu subjectif. On évoque son émotion, on précise son ressenti. On détaille un peu. On embarque son lecteur dans son histoire.
    Je voulais juste dire que son texte, est plat.
    Ceci étant dit, cela ne retire aucun mérite athlétique au champion.

    1. tu n’as pas tort, le truc c’est que Franky est pas mal occupé présentement avec les médias prépa Bejing. C’est donc plus une update rapide…

      Le fautif c’est plus nous les éditeurs. On fera attention la prochaine fois. message noté. Les autres raport de courses sont généralement plus étoffés.

      1. Non non, surtout pas d’excuses. Je découvre votre site. C’est super sympa, pour un ancien du très français d’xtriathlon.com que je suis.

    1. Lors de ta prochaine victoire – que je te souhaite sans tarder – cette rédaction ne sera qu’une formalité, j’en suis persuadé !

      1. Je vous remercie de donner la chance à nos jeunes athlètes en développement de s’exprimer et de pouvoir transmettre leurs passions et leurs déterminations à continuer tous les jours même dans les jours plus difficiles car n’oublions pas en plus ils sont des étudiants.
        Ils sont des modèles pour notre jeunesse trop souvent écorchés