TriGeek > Garmin lance la 910xt, la montre qui fait tout.

La montre est 1/3 moins profonde que la 310XT, même autonomie. Prix environ 400$.

Disponible en novembre. Garmin délivrera finalement un produit totalement complet. On peut parler d’une montre multisport puisqu’elle mesurera même votre natation en piscine. Elle a récupéré une technologie qui ressemble beaucoup à la Swimsense de Finis. La méthode est la distinction du mouvement (Crawl, brasse, etc…) et de la distance puisqu’elle détecte lorsque vous faites une nouvelle longueur.

Pour résumer très rapidement, la 910XT répond vraiment aux exigences du triathlète (bracelet velcro, pour la mettre rapidement après la nage), un altimètre basé sur la pression atmosphérique (beaucoup plus précis que le GPS). Cela signifie que les débats sur les parcours vélo qui font 1300m d’ ascension+ ou 700m selon d’autres sont portés à disparaitre.

Cette montre est la paradis pour ceux qui utilisent le TSS (training Stress Score). puisque l’on pourra enfin collecter des valeurs pour les trois sports. Cela signifie que vous allez être mesure de mieux cibler votre état de forme et de fatigue. Avant, il était très hasardeux de mesurer sa nage.

Aussi, la 910XT donnera en direct le facteur IF (intensité) et NP (puissance normalisée) en direct. Ces termes sont peut-être inconnus pour vous et pourtant ces facteurs sont vos meilleurs outils de travail. D’ailleurs le garmin 500 offrira bientot ses options. Évidemment, il faut avoir un powermètre pour utiliser au maximum ces fonctions.

Il y aura aussi une possibilité d’importer des parcours et des programmes d’entrainement dans la montre et elle sera accompagnée d’une nouvelle ceinture HRM et un nouveau système pour la fixer sur le vélo.

Sur papier, le verdict de Trimes est très favorable. C’est peut-être la première montre sur le marché qui est vraiment complète. Le seul défaut de cette montre réside dans le fait que si vous souhaitez vraiment analyser vos données, vous devez obligatoirement passer par une solution payante, soit trainingpeaks.com

++++++++++

Vous nagez. Vous faites du vélo. Vous courez. Vous suivez vos données en détail. Nous aussi. Et nous venons de perfectionner votre nouveau partenaire d’entraînement. La Forerunner® 910XT est le seul appareil GPS tout-en-un capable de fournir des données de natation détaillées et de calculer la distance, l’allure, l’altitude et la fréquence cardiaque¹ pour la course à pied et le cyclisme. Elle présente un profil élégant, un bracelet confortable et un écran très lisible.

A l’eau !

Conçue pour la nage en eau libre ou en piscine, la Forerunner 910XT est étanche jusqu’à 50 m (164 pi). C’est notre première montre multisport à fournir des données de natation complètes, incluant la distance de natation, l’identification automatique de la nage, le nombre de mouvements et le nombre de longueurs. Elle calcule également votre taux d’efficacité « Swolf »² pour vous aider à évaluer votre nage. La conception robuste et la facilité d’utilisation de la Forerunner 910XT en font la montre idéale pour les autres sports aquatiques (kayak, kite, windsurf…).

Comme elle est équipée d’un GPS, la Forerunner 910XT enregistre également votre parcours en eau libre en plein air afin que vous puissiez le visualiser plus tard sur une carte du site communautaire Garmin Connect™. Cette fonctionnalité peut vous aider à analyser votre nage en eau libre et à améliorer votre technique, si nécessaire.

Passez d’un sport à l’autre en toute simplicité

En compétition ou à l’entraînement, chaque seconde compte. La Forerunner 910XT permet de passer d’un sport à l’autre en un clin d’œil, en toute simplicité. Cette fonction multisport automatique est idéale pour la pratique du triathlon : d’une simple pression sur un bouton lors de vos entrées et vos sorties de transition, la Forerunner 910XT enregistre votre section actuelle, commence l’enregistrement de la nouvelle section et vous affiche automatiquement les données que vous souhaitez avoir en affichage sur vos écrans. Le support à dégagement rapide en option vous permet de déplacer facilement la Forerunner 910XT de votre poignet à votre vélo.

Essayez-la hors de l’eau

Sur terre, la Forerunner 910XT offre de nombreuses fonctionnalités des GPS vélo et des montres de sport Garmin : enregistrer avec précision votre temps, votre distance, votre vitesse, votre allure et plus encore. La Forerunner 910XT est notre premier appareil multisport à intégrer un altimètre barométrique pour des données de haute précision sur l’altitude, incluant l’ascension, la descente, la vitesse ascensionnelle et la pente. Les champs de données configurables vous permettent de personnaliser plusieurs pages d’entraînement pour chaque sport. Configurez les alertes vibrantes pour vous informer silencieusement lors de votre activité de votre temps au kilomètre ou s’il est temps de vous alimenter. Grâce à ses fonctionnalités de haut niveau et à une autonomie de la batterie atteignant 20 heures, la Forerunner 910XT est idéale pour les athlètes s’entraînant pour le triathlon courte et longue distance et l’ultra trail.

Passez au niveau supérieur

Pour un entraînement avancé, la Forerunner 910XT est compatible avec les capteurs ANT+™, y compris avec le capteur de vitesse/cadence en option pour le cyclisme ou le moniteur de fréquence cardiaque textile (inclus aveccertains modèles). Et pour les athlètes désireux d’obtenir plus de données, la Forerunner 910XT est également compatible avec les capteurs de puissance ANT+, tels que Vector™, le capteur de puissance de Garmin.

Planifiez, analysez et partagez vos données

Tirez le meilleur parti de chaque entraînement en téléchargeant vos données sur le site communautaire Garmin Connect. Vous pouvez visualiser votre activité sur une carte ou afficher des données détaillées. Vous pouvez également utiliser Garmin Connect pour planifier de nouveaux itinéraires, créer et programmer des entraînements personnalisés et explorer les activités des autres utilisateurs. Grâce à la magie de la technologie sans fil ANT+ et de la petite clé USB fournie avec votre Forerunner 910XT, vos données d’entraînement sont transférées automatiquement à votre ordinateur lorsqu’il est à portée. Compatible Mac et PC.

¹ Bien que le moniteur de fréquence cardiaque puisse être porté dans l’eau, il ne transmet pas de données de fréquence cardiaque lorsqu’il est immergé.
² Le score SWOLF se calcule par rapport au nombre de battements et le temps en seconde effectué sur une longueur de piscine. Plus le score SWOLF est élevé, meilleure est la performance.

 

23 commentaires
  1. Pk dites vous qu’il faut automatiquement passer par une solution payante pour analyser les données?
    Pour un premier niveau (limité) d’analyse GC suffit (pour moi il traite 80% des utilisateurs).
    Pour un deuxième niveau, il y a par exemple Sportracks en version gratuite qui permet un niveau légèrement, seulement légèrement, supérieur d’analyse (perso j’adore le suivi des équipements).
    Ensuite en effet pour entrer vraiment dans les détails, i.e. pour les 5% d’athlètes qui sont à fond une solution payant lambda sera nécessaire, notamment pour les puissances…

    Cela dit cette montre a l’air d’être de la balle. Une idée du prix??
    En France la 310XT se vend environ à 280/300€. Vont ils descendre le prix pour mettre la 910XT à ce prix ou bien vont ils la mettre à un prix supérieur?

    Au fait, continuez, c’est super intéressant votre site! J’adore.

    Banzaï.

    B.

    1. Bonjour Bob, je ne connais pas très bien Sport track. Mais Trainingpeaks est la référence pour les personnes qui souhaitent avoir une plateforme pour correspondre avec leur coach.

      Aussi, Sport Track permet de mieux analyser les données de ton GPS. La force de trainingpeaks c’est d’analyser tout ce qui est compréhensible pas nous. Courbe de puissance critique. TSS (training score effect), et de faire des courbes sur les effets de tes entrainements à court et à moyen terme. Cela donne tout une autre dimenssion sur tes entrainements.

      1. Il ne parlait pas de Sportrack, mais plutôt de Golden Cheetah. Et je crois qu’il a raison, cette montre transfert probablement ses données dans n’importe quelle application.

        TrainingPeaks est une référence, laquelle utilise le TSS. Golden Cheetah utilise une autre référence, soit la plateforme RaceDay Apollo, laquelle utilise le BikeScore plutôt que le TSS, le GOVSS plutôt que le rTSS, et le SwimScore plutôt que le sTSS.

        Charles

  2. Bonjour,
    Une question potentiellement stupide mais je me lance. Pour donner toutes les informations qu’elle promet au niveau natation, la montre doit être portée au poignet. Le problème vient du fait qu’au poignet, la montre est dans l’eau et ne détecte plus les satellites.
    La 310XT pouvait être mise dans le bonnet de bain pour contourner cet obstacle, la 910XT perd beaucoup de ses avantages si ont fait de même.
    Merci d’avance et bonne journée.

    1. Jerome, en fait la nouveauté de la 910xt, c’est qu’elle est capable de compter les longueurs, le nombre de coups de bras en fonction du style de nage. Pour le GPS, on peut imaginer que la réception est plus forte et possible dans l’eau puisqu’elle est vendu avec cette spécificité (annoncée).

      1. Selon les lois de l’électromagnétisme, les signaux satellites (très haute fréquence) ne sont pas transmissibles sous l’eau.

        C’est pour cela que les sous-marins utilisent des ondes radio ELF (Extremely Low Frequency) pour communiquer entre eux/avec un poste terrestre.

        Même problème pour les moniteurs cardiaque sous l’eau.

        La 910 XT mesure la vitesse/distance la natation avec une précision aléatoire qui découle d’un algorithme « d’approximation » qui interpole votre position entre deux instances où un signal GPS « peut » être reçu. C’est ce que Garmin appelle le mode « Open water swim ». C’est un effort apprécié, mais loin d’être parfait. Mais c’est suffisant pour afficher un parcours de natation en eau libre sur Gamin Connect.

        Sinon, la 910XT mesure la vitesse/distance en mode « piscine » avec un accéléromètre, semblable à un « foot pod ».

        1. Merci à vous deux pour ces réponses.
          J’abuse donc avec une nouvelle série de questions :
          . Quid de l’accéléromètre de la 910 en natation, est-ce fiable ?
          . La fréquence cardiaque peut elle être reçue par la montre lorsque celle-ci est sous l’eau (ainsi que la ceinture) ?
          Merci encore pour vos lumières.

          1. Non pas de BPM sous l’eau. La polar RCX5 est capable de le faire par contre. Il existe des solutions comme celle de suunto qui font des ceintures qui enregistrent les données (sans montre).

            Pour ce qui est du accéléromètre, si c’est comme la finis, oui c est très fiable. Il faut juste faire attention à la fin de tes longueurs et avoir une légère rigueur pour bien déclencher la nouvelle longueur et ne pas rester au bout du couloir en repos et bouger le poignet qui peut declancher plusieurs longueurs alors qu’on ne nage pas.

    2. @Jérôme

      Question très intéressante. J’ignorait qu’une fois la montre portée au poignet on perdait le signal GPS.

      Dans le fond si tu voulais profiter à la fois de la fonction de calcul du Stroke Rate et de celle du GPS ça te prendrait donc 2 montres, une dans le bonnet de bain l’autre au poignet.

      Sur une note un peu philosophique par contre, j’essaie de deviner l’intérêt de connaître notre stroke rate moyen à postériori, après l’épreuve, et je n’en trouve aucun. En revanche, savoir si tu as nagé droit, ou combien de mètres exactement tu as nagé, ça c’est hyper important. Donc à choisir, je préfère la porter dans le bonnet.

      Pour en revenir au stroke rate, je crois qu’un outil te permettant de suivre un rate prédéterminé est nettement supérieur au fait de connaître ton Rate à la fin de la journée. Ce principe va parfaitement dans le sens de comment on coach une traversée (un Marathon de Nage). On se contente pas de savoir quel a été le Rate Moyen après 10h de nage, le coach est là pour indiquer au nageur son Rate en real time afin que le nageur puisse s’ajuster.

      Et de nos jours, pour faire ça, ça prend juste un bête Tempo Trainer (Pro) à $50.

      Et ça tombe bien, j’en vends 😉

      Ce bidule émmet un bip sonore à chaque xx/min. Donc si tu le règle à 74spm, ça émmet un beep 74x par minutes. Suffit alors de suivre le beep.

      Assumant une technique consistante, tu sais d’avance à quel pace de nage ce rate correspond.

      Charles

  3. Bonjour,
    merci pour cet article. Une question qui n’est traité nulle part et qui concerne l’altimètre barométrique de ce 910xt. Tout le monde s’extasie devant cette fonctionalité, sympa sur le papier mais en tout cas jusqu’à maintenant que Garmin n’a pas su intégrer et gérer dans ces appareils. Le foretrex 401 est censé avoir cet avantage du baromètre pour fiabiliser la mesure de l’altitude et du dénivelé cumulé mais dans la pratique, sa gestion est calamiteuse. Quelqu’un a-t-il fait de vrai tests sur de vrais parcours à fort dénivelé cumulé(minimum 1000 mètre de dénivelés ?). Quels seraient les autres points faibles de cette montre, qui si l’on en croit les caractéristiques a presque tout pour plaire à un athlète d’endurance ?
    Sportivement

    1. Salut Basile, non, on l’a pas encore testé. Pour l’altimètre, je ne connais pas le foretex 401, mais d’apparence, c’est un appareil assez ancien et ca change vite (ou pas) point de vue technologie.

      Pour les points faibles, c’est un peu comme toujours avec les GPS, cela ne marchera pas dans certains coins isolés. Utilisation difficile en ville, sous les ponts etc… aussi le gros point faible de garmin est selon nous garmin connect qui est une solution d’analyse très faible comparé à Trainingpeaks. Evidemment, tu peux uploader tes fichiers sur la solution de ton choix, mais c’est malheureusement un peu compliqué.

      Dans les autres points faibles, on continu a penser que ces montres sont trop grosses mais bon, ca semble déranger que nous.

  4. Bonjour,

    Est-ce que le signal GPS foctionne lors d’un entrainement en piscine INTÉRIEURE? Dans un endroit fermé mais bien fenestré aura-t-on des données fiables?

    merci

  5. Bonjour,
    J’utilise le joujou depuis une semaine.
    La grosse nouveauté est de pouvoir bénéficier d’infos sur la natation et de ce coté, elle semble plutot bien fonctionner. En piscine, les distances indiquées sont justes et la reconnaissance des nages marche très bien.
    Par contre pas mal de bugs en mode vélo et cap liés à une mauvaise gestion du soft : D+ délirant chez moi (2x la valeur reelle) vitesse instantanée et ascentionelle très instable et également délirante…
    Une maj est annoncée pour mars, à suivre…

  6. Bonjour,
    Je viens de recevoir cette « montre » : entre guillemets, car en fait c’est pas une montre, c’est un GPS avec 20h d’autonomie et agrementé de pleins de fonctions.
    Mais impossible de s’en servir comme montre au quotidien :-(,bonton On/Off pour allumer/eteindre lors des entrainements, hors entrainement, elle reste dans le sac…

    Bref, une vrai montre est necessaire en complement..

    1. Tu devrais éteindre le GPS pendant la journée afin qu’elle « tienne » plus longtemps je le fais et ça marche très bien, c’est un peu comme une montre mécanique que tu dois recalibrer (charger ici) tous les X jours.

  7. Bonjour à tous,

    Je suis tenté par la garmin 910, mais je me pose une question à laquelle quelqu’un peut peut-être répondre : est-il facile et rapide de placer la montre du poignet sur le vélo lorsqu’on sort de l’eau en triathlon et vice versa?
    merci

    1. Je ne suis pas certain de l’intérêt de mettre la montre pendant la natation pour une course… Parce que tu ne peux pas l’utiliser pour le pacing.

      Donc moi je laisserai la montre sur le vélo… et je a mettrai sur le poignet en CAP

  8. j’hesite a acquerir cette garmin, car j’ai un doute sur l’autonomie ! 20 hrs c’est peu.. il faut donc changer la pile toute les deux semaine si tu prépare un Ironman?
    Merci pour les réponses …