Trimes remercie et passe toujours le chapeau

Mise à jour. Trimes.org tient a remercier ses donateurs. 
– Patrice Kretz
– Loic Saegerman
– Sebastien Bolduc
– Marcel Gosselin
– Christine Grenier
– Coupe Dix30

Ces donations sont très importantes pour nous parce qu’elles permettent de couvrir certains de nos frais comme l’hébergement. On a aussi eu des discussions intéressantes dernièrement. Trimes.org est pour rester mais comme on l’a déjà mentionné notre but est avant tout d’améliorer le produit et de continuer à remplir un espace qui a été abandonné.

Nous vous encourageons à continuer à faire des petits dons si vous considerez que Trimes le mérite. Merci. 

Comme vous devez le savoir. Trimes n’est pas un organisme ni une corporation mais un projet né d’une personne vivant mal le traitement du sport élite au Québec. En gros, nous avons tenté de créer une publication qu’on aimerait lire puisqu’elle n’existait tout simplement pas.

Un traitement plus juste (aucune influence de l’industrie) et des sujets qui intéressent les vrais passionnés (écrient pas des pratiquants). N’oubliez jamais que le sport est avant tout un moyen de se défier personnellement et non de se situer face à la société. On veut vivre les choses à fond. le succès des autres est juste motivant.

On pourrait écrire 28 pages sur les tactiques en ITU, ou un mémoire sur la garmin 500. La problématique est qu’il est de plus en plus difficile de rester motiver à faire Trimes.org.

Pourquoi? Une histoire de motivation et de temps. Les derniers développements dans le monde du triathlon en Amérique du Nord et surtout au Québec sont très encourageant, mais en même temps totalement démoralisant pour nous. On s’explique, il suffit d’aller s’entrainer a Tremblant ou à Lake Placid pour se rendre compte que le triathlon est un marché très très lucratif, alors on se demande pourquoi cela ne se reflète pas avec Trimes.org.

Alors, il est devenu pour nous très difficile de donner autant avec pas grand chose en retour. Surtout quand on a une famille, qu’on essaye de faire du triathlon dignement, qu’on aide Triathlon Québec, B2Ten et qu’en plus on tente d’aider nos jeunes à s’en sortir avec la TrimesTeam.

Donc oui, présentement, en tant qu’éditeur l’arrêt de la publication me parait de plus en plus probable tout simplement parce que j’ai d’autres occupations à venir dont une nouvelle naissance et qu’il n’est pas réaliste de se promettre de tout BIEN faire. Etrangement, louper certains événements, propos, etc… est un phénoméne paralysant pour nous et on déteste faire les choses à moitié.

Un jour John m’a dit, tu sais alex, on ne demanderait jamais à un coach de patinage artistique de coacher gratuitement, pourtant personne ne veut payer pour un coach de course à pied. Voila la réalité, on a créé un précédent. Certains pensent qu’on est garant de couvrir toutes les courses de ses athlètes préféré(e)s. Malheureusement non. Vous pensez que Trimes.org est la pour de bon, nous pas.

La réalité est que je me retrouve seul, j’ai une multitude de connaissances qui ont un savoir incroyable, malheureusement, cela demeure un combat perpétuel pour les motiver à écrire sur trimes.org.

Trimes pourrait facilement être un leader des publications portant sur le triathlon, Patrice Hamelin et Andrew Russell sont surement les deux meilleures encyclopédies de l’ITU. Dans nos rêves, on aimerait que Philippe Bertand, John Lofranco, Steen Rose, Vincent Gauthier et Noa Deutsch écrivent sur les spécificités du sport. Que Alex Michel, JB, Olivier Mouyau continuent d’écrire sur les à coté… et que la publication finisse par être finalement structurée.

Alors on fait quoi? C’est assez simple, on a besoin de partenaires qui sont prêt à investir dans la publication. Officiellement, Trimes.org est a vendre. Si un groupe est prêt à investir dans la publication, je suis prêt à avoir une deuxième mère pour la vendre (désolé, je garde l’originale). Malheureusement, nous sommes réalistes, on n’a jamais été contacté par aucune marque québécoise, ni même des journalistes pour des demandes de collaboration.

Choses certaines, je ne peux pas continuer la publication seul et je ne peux pas demander à d’autres de donner, si je ne peux rien leur donner en retour.

Alors quoi? Nous détestons faire cela, mais nous avons besoin de dons. On tient d’ailleurs à rappeler que le site nous coute 350$ par an pour l’hébergement. La moitié a été payée par les lecteurs en octobre dernier et le reste est payé de ma poche.

Nous ne nous sentons pas très glorieux à faire cette démarche mais cela reste important pour nous de recevoir une petite tape dans le dos.

Merci. Je tiens a remercier JF Perron (Teschner/Hed) et Oliver Mouyau (Kiwami) pour leurs supports. Ainsi que la coupe Dix30 qui est un des rares à avoir acheté de la publicité.

10 commentaires
    1. Merci Derek, c’est super gentil! Et tu viens d’augmenter ma motivation!!!!
      Enfin… pas certain que je veux battre annie le jour de sa fete! Aussi pour casser le mythe, je tiens a dire que je l’ai deja battu en 70.3 :p

      J’ai un service a te demander, tu aurais pas un garmin 500 pour la course? J’ai cassé le miens et j’attend le joule dans quelques semaines…

    2. Est ce que ça tiens pour Tremblant aussi Derek?
      Si Annie me bats je donne 100$ à Alex, si je la bats je lui donne 50$.
      Si je bat Alex je lui donne un autre 50$.Si il me bat, je le noie dans le lac après la course….

      ca me semble équitable.

      jf

  1. Alex et Derek,

    Je mets un 20$ sur Alex que je verserai à Trimes.

    De toute évidence, Alex est en grande forme cette année!

    Bravo Derek tu es un gars de parole.