Le Retour de Lukas Verzbicas?

Lukas Verzbicas est une sorte de fantasme pour une fédération de triathlon puisque lorsque le meilleur coureur en High-School (Lycée/Secondaire) décide de finalement de poursuivre en triathlon, cela semble être la meilleure riposte pour faire face aux Brownlee Bros.

Si vous ne le savez pas, Lukas Verzbicas a été annoncé comme le Tiger Wood du triathlon. Généralement, lorsqu’un jeune se développe, il y a trop d’inconnus afin de pouvoir vraiment se prononcer sur son avenir, mais lorsqu’un athlète réécris tout le livre des records, le doute n’existe plus.

Ce qui est intéressant dans le cas de Lukas Verzbicas, c’est que pour l’amateur qui pense que le triathlon ITU se joue seulement en course à pied, il ne fait pas de doute pour lui sur sa future réussite. Chez Trimes.org, on pense totalement l’inverse, Lukas pourrait justement démontrer à quel point le sport demande des spécificités de plus en plus pointus et ce n’est pas parce que tu as une Vo2max monstre en course à pied que tu seras un grand triathlète.

Malheureusement, suite à sa lourde juste en vélo il y a presque un an, son développement a grandement été ralenti, lui qui se voyait déjà aux Jeux de Londres après avoir laché ses engagements avec son équipe de Cross en NCAA afin de se consacrer uniquement au triathlon.

À quel point il subira des séquelles de sa chute. C’est une question que l’on peut se poser, d’une certaine façon cela devrait lui retirer une grosse pression, mais à lire ses commentaires sur Twitter qui sont généralement à classer dans les catégories « oh non, il n’a pas dit ca, et petit con », il croit réellement dans ses chances et proclame déjà que les Brownlee sont battables. C’est sans aucun doute une conviction qu’un athlète doit avoir, le dire sur Twitter est une autre chose.

Watch more video of Lukas Verzbicas – Driven on flotrack.org

Ce qui nous fascine dans le cas de Lukas Verzbicas, c’est qu’il représente exactement ce clash entre deux écoles de pensées faces aux spécificités. Lukas Verzbicas est entrainé afin de réussir à être en T2 avec les autres (en gardant le maximum de son énergie), alors que les Gomez et Brownlee s’appliquent à pouvoir faire mal à n’importe quel moment et impose le rythme.

Il pourrait donc ne jamais éclore si Gomez et Brownlee Bros continue à dicter les stratégies, parce que oui, en triathlon, les dynamiques de courses sont faites afin d’éliminer ceux qui ont des faiblesses. Pour le moment, Lukas devrait prouver que la force est en lui et quelque soit la discipline.

2 commentaires
    1. Salut Johan, d’après nos infos, il s’entraine à San Diego, on devrait le revoir très bientôt. Il s’entraine toujours avec le squad DEV de l’USAT et il semble être certain d’avoir des départs garantis en WTS grâce a des wildcards.