Ironman Melbourne > Liste de départ dévoilée, Vanhonenacker, Crowie, Aigroz et Weiss…

Ironman Melbourne nous offrira son plus beau plateau depuis sa récente création. Cette course qui est le championnat continental Asie Pacifique sera presque synonyme de qualification automatique pour les trois premiers. Ceux qui seront en réussite pour cette course pourront forcément voir le reste de la saison avec sérénité. On doit d’ailleurs se rappeler du cas de Marino Vanhoenacker qui n’avait été incapable de se qualifier rapidement et suite à une blessure, il n’avait pas été en mesure de récolter assez de point.

Cela sera donc le retour de Marino, lui qui voudra arrêter la spirale négative. Il avait frôlé la mort à Cozumel. Le contexte est aussi devenu très différent pour lui puisque son compatriote Frederik Van Lierde est désormais le champion du monde et la visibilité de la discipline est de nouveau au plus haut en Belgique.

Comme annoncé, Craig Alexander fera finalement son retour en Ironman. Le récent vainqueur à Geelong 70.3 n’a pas dit son dernier mot. Malheureusement, on est sceptique sur sa motivation puisqu’il ne souhaite toujours plus retourner à Kona. Avantage, désavantage? Il pourra profiter de Paul Matthews et de Mathias Hecht qui sont désormais coachés par lui. Et si l’australien était là pour eux?

Cela étant, le retour du Suisse que les français voudraient leur voler soit Mike Aigroz. Après une année 2013 sous le signe de la blessure. En choisissant Melbourne pour son retour, il ne jouera pas la carte de la facilité. Lui qui avait fait rêvé avec sa 6e place à Kona 2011 pourra enfin continuer l’aventure, à suivre…

Retour également pour Dick Bockel. Lui qui avait été très critique face à la WTC et qui exposait sa volonté de ne plus faire Kona semble avoir changé sa pensée. Il sera aussi un prétendant.

Dans les curiosités, Cameron Brown sera de retour après son impressionnante 2e place à IM NZ. Dans le domaine du doublon, Philip Graves et Harry Wiltshire semblent aussi en vouloir plus.

Une des curiosité sera aussi la présence de Courtney Atkinson. Il fera son premier ironman. Cet ancien olympien pour l’équipe australienne nous a habitué à une certaine inconstance. D’ailleurs les anciens ITUiens, on besoin d’une phase d’adaptation pour se conformer à la fameuse gestion de l’effort sur la longue distance. À suivre.

Mais c’est surtout le cas de Michael Weiss qui risque encore une fois de générer un certain malaise. Lui qui revient d’une suspension a fait un retour gagnant en remportant Ironman Cozumel.

Et la dynamique de course? Chez Trimes.org, on a l’impression que le sport est véritablement en évolution. Il est a nouveau très bien de faire la différence en vélo et de ne jamais se faire reprendre par les meilleurs coureurs. On a l’impression que les pros ont appris à courir contre des forces en course à pied comme Crowie. Les courses ressemblent de plus en plus à des courses ITUs ou tout le monde souhaite rester en tête de la course avec le mojo en tête, à la vie ou à la mort!

Il est fort possible que toute la course soit faite en fonction de Michael Weiss. Le but va être de le contenir le plus longtemps possible. Un peu comme toujours avec les parcours en boucle, on peut s’attendre à ce que les meilleurs en vélo se donnent comme repère le début de la deuxième boucle pour accélérer.

Il faudra se rappeler que la saison 2014 a été couronnée de surprises, avec Del Corral, Weiss et Albert en grand gagnant, on voit un schéma tactique se répéter puisque ces 3 athlètes ont posé le vélo en tête et n’ont jamais été revus.

Chez les femmes, cette course aura véritablement des allures de Kona. Avec la participation de Caroline Steffen, Mary Beth Ellis, Rebekah Keat et Angela Naeth, la course sera une reprise des occasions manquées. Il y a d’ailleurs eu de nombreux changement durant l’intersaison puisque la canadienne Naeth est désormais avec Mark Allen et les ex-protégées de Brett Sutton sont désormais avec Siri Lindsey.

Chose certaine, nos quatres filles qui sont reconnues pour faire la différence à vélo pourraient bien être poussées à être agressive sur le vélo. Cela risque fort d’être la course la plus serrée de l’année.

++++++++

Marino Vanhoenacker
Craig Alexander
Luke McKenzie
Cameron Brown
Dirk Bockel
David Dellow
Axel Zeebroek
Jimmy Johnson
Daniel Halksworth
Mike Aigroz
Paul Ambrose
Courtney Atkinson
Dan Brown
Matt Burgess
Guy Crawford
Balazs Csoke
Adam Gordon
Philip Graves
Jarmo Hast
Mathias Hecht
Todd Israel
Christian Kemp
Arland Macasieb
Paul Mathews
Casey Munro
David Nasvik
Josh Rix
Peter Roberston
Tom Rogers
Sylvain Rota
Benjamin SanSon
Michael Weiss
Luke Whitmore
Harry Wiltshire
Pawel Wisniewski

Caroline Steffen
Mary Beth Ellis
Rebekah Keat
Natasha Badmann
Asa Lundström
Rebecca Hoschke
Stephanie Jones
Mareen Hufe
Angela Naeth
Kim Schwabenbauer
Kate Belivaqua
Tracy Douglas
Michelle Duffield
Kristy Hallett
Tine Holst
Kym Jaenke
Keiko Tanaka

1 commentaire

Commentaire fermé