Guide de HIM > Mooseman 70.3

Puisque j’ai eu la chance de faire les 4 demi ironman de la région nord-est, soit Mooseman, Rhode Island, Timberman et Muskoka. J’ai décidé de me transformer en critique de demi-ironman (HIM). Alors voici la première critique. Mooseman.


Le HIM secret.
http://www.ironmanmooseman.com/

Transport : environ 4h30 de montreal
Hotel : Aucune grande chaine d’hotels, les hotels sont éloignés du site, un bon nombre de bed & breakfast. Les tarifs sont modestes. Possibilité de camper sur le site.
Logistique : rien à déclarer. L’expo, les transitions et l’arrivée sont dans le même air. Par contre, le parking est restreint, durant la course, on vous demandera de garer votre voiture à environ 2km… Et il n’y a malheureusement aucune navette.
Zone de transition : Il n’y a pas de règlement particulier comparé aux autres courses brandés 70.3. Alors vous pouvez laisser votre sac sous votre vélo etc… Personnellement, je n’aime pas. L’espace pour la zone de transition est plutôt restreint, alors on peut s’attendre à des changements pour l’édition de 2010.
Expo : le minimum indispensable, pas de mugs ou autre gugus mais cela devrait changer avec leur nouveau statut ironman 70.3
Organisation : Endorfun est la référence actuellement dans l’organisation de 70.3 puisqu’elle est restée à taille humaine… On sent véritablement un besoin de satisfaire tous les participants en voulant offrir plus et différemment. L’organisation est très généreuse jusqu’a se demander si on a payé le bon prix!
Objets : 2 t-shirts + une casquette + une bouteille en acier > (1 t-shirt avant course + 1 t-shirt finisher en cotton biologique SVP, c’est un détail que j’aime vraiment)
L’après course : Une belle médaille, un massage de 20 min, des produits powerbar à l’arrivée, un buffet incroyable à l’arrivée, même de la glace biologique fait par la famille de l’organisateur, et de l’acool
Les bénévoles : rien d’incroyable, excepté quelques drag queen sur le parcours! Un fou qui vous crie dans une montée comme si vous étiez lancer armstrong en tête dans un col des alpes… Sur le site, la gentillesse des bénévoles en est génante.

La natation : l’eau est généralement très froide à ce moment de l’année par contre c’est sans aucun doute l’eau la plus propre et claire… vous voyez tout dans l’eau!
Le parcours vélo : Deux boucles de 45km, environ 750m de dénivelé. C’est un parcours valloneux avec quelques long faux plats montants et valonneux, par contre il y a quelques courtes montées à plus de 12%. L’ashpalte est généralement en bonne état. Enfin, evidemment meilleur qu’au Québec!
Le parcours de course à pied : 2 boucles aller-retour, c’est valoné dans la limite du raisonable, c’est certains que si votre référence c’est les courses à pied dans la région de montréal… Accrochez-vous, mais cela reste le parcours le plus facile des 4. Aussi, il y a des rumeurs qui disent que le parcours de CAP est trop court, et cela semble se confirmer. Le parcours longe le lac. Malheureusement, ils nous font passer sur la plage… Oui tu dois courir sur du sable, ça doit pour vérifier si vous avez encore toutes vos facultés.

Verdict : Mooseman, est déjà un demi-ironman qui offrait beaucoup et on est impatient de voir son passage en brandé 70.3. Les mauvaises langues disaient que le prix d’inscription allait augmenter, mais ce n’est pas le cas. Aussi, il semblerait que les organisateurs limitent le nombre des participants à 1000 personnes, puisqu’il n’y a pas assez de place dans la zone de transition. Si c’est le cas, Mooseman restera le HIM le plus chaleureux et amicable du circuit. C’est aussi une course en début de saison, ce n’est peut-être pas la meilleure course pour vous si vous commencez a faire du vélo fin avril.

imvi2017_banniere_trimesi_80x577
1 commentaire