close
Dr Trimes > Anciennes roues (10v) avec nouveau vélo (11v) que faire?

Dr Trimes > Anciennes roues (10v) avec nouveau vélo (11v) que faire?

28 novembre 2016

Dr Trimes, en profitant des occasions de fin de saison, j’en ai profité pour m’acheter un nouveau vélo. Je viens de réaliser qu’il est en 11 vitesses et que mes roues de courses sont des 10 vitesses. Même si elles ont plus de 4 ans, je ne vois pas pourquoi je devrais les changer. Que dois-je faire? Revendre mes roues?


Félicitations pour le nouveau vélo, premières précisions, les groupes en 11 vitesses nécessitent une chaine plus fine, les dents seraient aussi moins larges mais surtout, les espaces entre les pignons sont plus restreints. Même s’il est possible de rouler avec une roue en 10 vitesses en ajustant les butés de ton dérailleur arrière, cela n’est pas vraiment optimal…

Maintenant, c’est à toi de vérifier avec le fabricant  si ton moyeu se limite à recevoir du 10 vitesses. Si c’est le cas, des marques comme Zipp ou Hed permettent de changer une partie (roue libre) afin d’offrir la largeur nécessaire pour une cassette à 11 vitesses.

pub_trimes

La seconde option est méconnue, c’est la cassette 11 vitesses d’Edco qui s’installe sur un corps de roue libre pour 10 vitesses. Si cela est une bonne nouvelle, malheureusement, cette pièce se vend tout de même pour environ 150 euros.

Les deux possibilités demandent donc un investissement similaire. C’est toujours mieux de racheter une nouvelle roue arrière…

Maintenant, vous pouvez aussi tourner cela à votre avantage. Les prix des roues en 10 vitesses se sont effondrées sur le marché de l’occasion. En 2012, les principales marques offraient toujours des roues avec des moyeux en 10 vitesses. Technologiquement, ces roues n’ont pratiquement pas évolué. Il y a donc de bonnes affaires à faire.

 

Commentaires

Alexandre Saint-Jalm

Alexandre Saint-Jalm

Né à Poissy, France, exilé à Montréal, Canada, Alexandre cherche perpétuellement à déchiffrer le sport d'endurance ainsi que son élite. Designer graphique de formation et passionné pour le triathlon suite à la performance de Whitfield à Bejing, il considère le sport comme vecteur de vie. alex@trimes.org