ITU Montreal WTS > Raphael Montoya, coup double (5e).

En seulement une semaine, Raphaël Montoya réussit l’exploit d’obtenir un second top 5 en WTS. Si a Edmonton, il a démontré sa « compétitivité » sur la distance Sprint, il fait coup double à Montréal sur la distance olympique.

Pour un jeune élite, le passage du sprint à la distance olympique n’est jamais simple. À seulement 22 ans, le sociétaire de Sartrouville signe le 4e temps en course à pied à seulement 28 secondes du temps référence de la journée signée par Richard Murray (30:51).

Si pour cet ancien champion du monde junior (Edmonton 2014), il était attendu à jouer rapidement les premiers rôles, le plus satisfaisant dans ses derniers mois est sa constance. C’est justement cette spécificité qui distingue les athlètes dominants du circuit.

Nous nous sommes entretenus avec lui après la course.

Aucun commentaire