Notio Konect > Révolution? Un detecteur de mensonge d’aérodynamisme.

Si le concept a été présenté lors de l’édition précédente d’Eurobike, ce nouveau type d’outil pour l’analyse de sa performance en cyclisme à beaucoup évoluer dans sa forme, mais aussi dans ses futures fonctions.

Pourquoi c’est important?

Le domaine de l’aérodynamisme reste un grand mystère, à moins d’avoir sa propre soufflerie, rien n’est réellement vérifiable sur le terrain. L’industrie profite de cette zone grise pour annoncer d’importants gains à la sortie d’un nouveau produit. Pourtant, si l’on analyse les performances, les meilleurs triathlètes au monde ne sont pas réellement plus rapides grâce à leur matériel. Les fameuses avancées technologiques ne sont peut-être pas aussi grandes… 

Dans les faits, c’est surtout la position qui leur permet de faire gain. Il ne faut jamais oublier que le cycliste compte pour plus de 85% de la trainée. C’est probablement notre seule certitude, l’existence de ce que l’on appelle communément la free speed (vitesse gratuite). 

Mais même dans ce domaine, il est difficile de comprendre ce qu’est une position réellement aéro et surtout, l’athlète ne pouvant pas avoir un regard extérieur sur sa position, il ne sait pas réellement ce qu’il fait de bien ou pas. 

Notio Konect vient donc répondre à ces problématiques, on sort du domaine de l’estimation pour finalement chiffrer les différents aspects qui permettent à l’athlète d’être performant. 

Comment cela marche?

Le capteur est muni de nombreuses sondes (20) qui permettent de mesurer différents facteurs extérieurs. La plus visible est une sonde de type pitot.

Si le CdA (coéfficient aérodynamique) est calculable, dès lors qu’il y a du vent, ou des changements dans les conditions atmosphériques (température, humidité), tout cela vient trop compliqué et surtout, les valeurs expriment des moyennes…

Toute l’architecture du Notio Konect adresse ces problématiques afin de permettre au cycliste de connaitre son CdA en temps réel sans que les éléments extérieurs puissent venir fausser les mesures.

Alors qu’il fallait auparavant évoluer dans un milieu très contrôlé (vélodrome, soufflerie) pour mesurer son CdA, Notio Konect vous permet d’embarquer avec vous votre propre labo pour un prix inférieur à une simple visite en soufflerie. 

Pourquoi cela sera rapidement indispensable pour l’athlète compétitif.

Si la puissance semble désormais être l’outil le plus important pour le triathlète, ce n’est qu’une partie de l’équation. Être plus puissant ne sert à rien si l’athlète est incapable de tenir une position plus aéro.

De plus, avant Notio Konect, l’athlète n’avait pas réellement de motivation à travailler son aérodynamisme puisqu’il n’y était pas vraiment incité parce qu’il n’était pas en mesure de connaitre les gains possibles. 

Certains disent que les temps de Jan Frodeno à vélo sont obtenus avec des puissances très faibles (enfin en comparaison avec sa concurrence). Il suffit de regarder les meilleurs athlètes au monde comme Sebastian Kienle pour voir qu’ils sont obsédés par la position de leur tête… Tout cela sera vérifiable.

Mais cela ne s’arrête pas là, le triathlète pourra aussi valider son matériel. Des roues plus aéro auront forcément un impact sur le CdA. 

Ils ont pensé à tout…

Comme son nom l’indique, Notio Konect veut connecter tous les outils possibles pour offrir une analyse 360 degrés des facteurs influents la performance. Si le produit sera offert en 3 déclinaisons, une offrira des capteurs permettant d’acquérir parfaitement la position du cycliste via une représentation 3D. Ces chiffres permettront de mieux analyser le CdA.

Profitant d’accéléromètres intégrés, le système pourra aussi mesurer les freinages (temps, force). À nouveau, dans une analyse plus poussée, cela permettra à des cyclistes de mieux juger les acquis techniques. Quand on voit la marge qui sépare Flora Duffy et les autres sur le circuit de la série mondiale… le potentiel est là.

C’est pour quand?

L’équipe World Tour Astana ainsi que plusieurs triathlètes de renom ont déjà testé le produit. La sortie est annoncée pour le premier trimestre 2018. Déclinée en trois versions, celle qui sera destinée pour le triathlète compétitif devrait se détailler à un prix similaire d’un capteur de puissance très bon marché. 

C’est qui?

Notio Technologies est une nouvelle subdivision du fabricant de vélo canadien, Argon 18. 

Avertissement : Un membre de l’équipe est indirectement impliqué avec Notio Technologie, on a écrit cet article tout simplement parce que l’on considère ce produit comme une avancée importante.

 

 

 

 

 

Aucun commentaire