Lionel Sanders toujours dominant à Ironman Arizona. Jeremy Jurkiewicz retrouve le podium (3e).

Après sa seconde place lors du Championnat du monde Ironman, plusieurs étaient étonnés de voir aussitôt Lionel Sanders prendre le départ d’Ironman Arizona.

Sortant de l’eau avec un déficit de moins de trois minutes sur Brent McMahon et Jeremy Jurkiewicz, il a rapidement pris la tête de la course. Comme attendu, personne n’a résisté.

La présence de forts vents a rapidement rendu impossible de battre le record du parcours (7:44:29). Le Canadien complète finalement le vélo en 4:12:03, soit sept minutes plus lentement qu’en 2016. Alonso pose le vélo 10 minutes après et 12 minutes pour Bret McMahon et Jeremy Jurkiewicz.

Sanders s’envole vers la victoire en signant un marathon en 2:47., gagnant avec une marge de 15min 54s sur Brent McMahon. Jeremy Jurkiewicz obtient finalement une 3e place soit un premier podium (top 3) sur le circuit Ironman depuis sa victoire lors d’Ironman Western Australia.

Pour celui qui a manqué Kona ses deux dernières saisons, tout comme Romain Guillaume, il est déjà bien lancé dans le processus qualificatif pour Kona 2018. On ne peut que se réjouir pour eux.

À noter que Lionel Sanders signe trois ans d’affilé un sub-8 sur cette course. Avec Jeff Symonds, on retrouve 3 Canadiens et zéro américain dans le top 5.

Les récents succès de Lionel Sanders sur le circuit risquent fort de faire réfléchir la concurrence. Le Canadien est reconnu pour faire la grande majorité de son entrainement à l’intérieur.

  1. Lionel Sanders (CAN) 7:54:10 N 51:33 V 4:12:03 C 2:47:16

  2. Brent McMahon (CAN) 8:07:40 N 49:05 B 4:26:27 C 2:48:54

  3. Jeremy Jurkiewicz (FRA) 8:15:22 N 49:08 v 4:26:26 C 2:56:21

  4. Michael Patrick Alonso McKernan (ESP) 8:19:41 N 53:36 v 4:19:38 C 3:01:30

  5. Jeff Symonds (CAN) 8:20:38 N 49:39 v 4:34:12 C 2:52:55

Contrairement aux hommes, la course a été nettement plus disputée chez les femmes, si Jen Annett a offert une performance à vélo digne d’un Lionel Sanders en signant un temps de 4:38, la course s’est décidée lors de la course à pied. Dans un long duel entre Kaisa Sali (FIN) et la nouvelle venue sur la distance, Helle Frederiksen (DAN), c’est après 15 kilomètres que Sali a finalement pris le dessus sur Frderiksen. Cinquième lors de la dernière édition de Kona, la Finlandaise confirme son nouveau statut.

Si Helle Frederiksen doit se contenter d’une seconde place, elle réussit tout de même une excellente performance pour son à son premier essai. Elle sera sans conteste à suivre dans l’avenir.

  1. Kaisa Sali (FIN) 8:51:54 N 56:32 V 4:46:07 C 3:04:39

  2. Helle Frederiksen (DNK) 8:55:35 N 52:06 V 4:50:19 C 3:09:09

  3. Jen Annett (CAN) 8:59:27 N 1:01:44 V 4:38:18 C 3:15:38

  4. Michelle Vesterby (DNK) 9:04:42 N 52:07 V 4:51:48 C 3:16:41

  5. Sarah Piampiano (USA) 9:09:10 N 1:01:24 V 4:50:32 C 3:11:28

Aucun commentaire